Les basics de la bourse

Il y a aujourd'hui 6,7 millions d'investisseurs individuels en France (source Banque de France). Les sociétés françaises inscrites à la bourse de Paris, géré par Euronext Paris sont un peu plus de 1 000.

Certaine de ces sociétés sont enregistrées sur un marché réglementé (elles font alors parties soit du compartiment A, soit du B ou du C), d'autres le sont sur un marché non réglementé (Alternext ou le Marché Libre).

Pour devenir actionnaire, la première étape consiste à ouvrir un compte titres ou un PEA (Plan d'épargne en action, plus avantageux au niveau fiscal comme pour l'assurance vie) auprès d'un intermédiaire financier (banque, société de bourse ou courtier en ligne) qui exécuterons vos ordres d'achat ou de vente.

Vous pourrez aujourd'hui quelque soit le prestataire retenu, passez vos ordres soient par téléphone soit directement par mail.

Avec l'arrivée des courtiers en ligne, il est possible d'ouvrir un compte avec un montant initial faible de l'ordre de 1 500 € pour s'acclimater au fonctionnement de la bourse. Pour plus d'efficacité, une somme plus importante de 7 500 € est souhaitable.

Il est essentiel de diversifier ses investissements et de ne pas miser l'ensemble de son portefeuille sur une valeur mais plutôt de répartir son portefeuille entre plusieurs sociétés.

A côté du choix de l'intermédiaire, il faut décider d'un mode de gestion pour votre portefeuille.

  • Soit une gestion directe qui permet de gérer vous-même votre portefeuille en passant vos ordres d'achat et de vente. Vous pourrez aujourd'hui quelque soit le prestataire retenu, passez vos ordres soient par téléphone soit directement par mail
  • Soit une gestion indirecte qui permet d'investir dans des produits de placements collectifs. Ils seront gérés par des Organisme de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières (OPCVM) : des Sociétés d'investissement à Capital Variable (SICAV) ou des Fonds communs de placement (FCP). Vous déléguez ainsi la gestion de votre portefeuille et son suivi.

1. Comment fonctionne la bourse

C'est le principe d'un équilibre entre l'offre et de la demande qui prévaut, la valeur de l'action étant déterminé par le volume de demande d'achat par rapport au volume de demande de vente enregistrés dans le carnet d'ordre.

Il faut tout d'abord définir ses objectifs d'investissement, court ou long terme (par exemple faire un profit rapide en prenant des risques ou avoir une épargne rentable sur le long terme). Un horizon d'investissement d'un an et de 20 ans nécessite de prévoir des objectifs d'investissement différents.

Au cours de chaque séance, une même valeur peut voir son cours fluctuer de façon importante. Tout dépend de la confrontation entre l'offre (les vendeurs) et la demande (les acheteurs) . Le cours d'une valeur monte lorsque les investisseurs voulant acheter les titres de cette valeur sont plus nombreux que les vendeurs.

Pour savoir quand vendre ou quand acheter une valeur, plusieurs éléments sont à prendre en compte : la santé financière de l'entreprise, son marché, ses produits, le contexte économique, son actualité , ses prévisions et son environnement. Mais également le rapport entre la demande et l'offre sur cette valeur. Ce rapport est évalué grâce aux graphiques et au carnet d'ordres.

2. Qu'est-ce que la bourse ?

La bourse est une des sources de financement important de l'économie. Elle permet aux entreprises privées et pubiques, aux collectivités locales et à l'Etat de se procurer des fonds pour financer leurs investissements (équipements, usines, machines, routes, écoles, etc.) en faisant appel aux épargnants.

En France, les marchés boursiers sont organisés par Euronext.
Depuis le 21 février 2005, les marchés réglementés (anciennement appelé Premier marché, Second marché et Nouveau marché) sont regroupés au sein d'un marché unique : Eurolist.
Les valeurs françaises cotées figurent sur une seule liste, classées par ordre alphabétique. Dorénavant, toutes les sociétés cotées sur le marché réglementé sont soumises aux mêmes règles de communication financière et conditions d'admission.

Un nouveau critère d'identification est créé, il s'agit du compartiment de capitalisation. Chaque société se voit attribuer une lettre A, B ou C selon le montant de sa capitalisation boursière :
A : capitalisation supérieure à 1 milliard d'euros ;
B : capitalisation comprise entre 150 millions d'euros et 1 milliard d'euros ;
C : capitalisation inférieure à 150 millions d'euros.

Ce nouveau critère s'ajoute à ceux déjà existants que sont : le secteur d'activité, l'appartenance à un indice ou l'éligibilité au service à règlement différé (SRD).
Parrallelement à ce marché réglementé existe deux marchés non réglementés, Alternext lancé en Mai 2005 et le Marché Libre, anciennement Hors cote.

3. Etre actionnaire

En étant actionnaire d'une société vous devenez de fait associé car détenteur d'une part du capital de l'entreprise. La part de capital que vous détenez est plus ou moins importante selon le montant de votre investissement.
En tant qu'actionnaire, vous disposez également d'un ensemble de droits, dont les principaux sont :
le droit au dividende
le droit à l'information
et plus généralement le droit de participer à la vie de la société notamment à travers l'Assemblée Générale.

4. La protection des investisseurs

L'actionnaire quelque soit sa taille mais notamment l'actionnaire minoritaire ou le petit porteur, est protégé de part l'activité et les missions de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).
D'autre part, tout une série d'association d'actionnaire existent pour informer et défendre les minoritaires.

L'AMF a pour mission de veiller à la protection de l'épargne, à l'information des investisseurs et au bon fonctionnement du marché.
L'Autorité des marchés financiers surveille l'information diffusée par les sociétés à l'occasion d'opérations financières : on parle alors d'information occasionnelle . Ce contrôle peut prendre la forme d'un visa, d'un dépôt ou d'un enregistrement par l'AMF.

L'information permanente  : Une société cotée doit régulièrement informer le marché de tous faits nouveaux importants la concernant lorsqu'ils sont de nature à provoquer une variation significative des cours de bourse ou à porter atteinte à la situation des porteurs de ses titres. Elle doit alors publier un communiqué diffusé à l'ensemble de la presse.
De manière générale, l'Autorité des marchés financiers demande aux sociétés cotées d'avoir une politique de communication qui respecte le principe d'égalité entre les différents destinataires : aucune information ne doit être livrée à des investisseurs professionnels ou à des analystes sans être, en même temps, rendue publique .

L'information périodique : la loi impose aux sociétés françaises cotées sur un marché réglementé (le Marché libre n'est donc pas concerné) de publier au Bulletin des annonces légales obligatoires (BALO) : des données annuelles : des comptes annuels provisoires (bilan, compte de résultat et annexe), le projet d'affectation du résultat et les comptes consolidés pour les sociétés ayant des filiales ou des participations, puis les comptes définitifs ; des données semestrielles : tableau d'activité et de résultat, rapport d'activité semestriel ; le chiffre d'affaires trimestriel.

5. Ou trouver l'information

Il est essentiel de vous informer sur le marché et la société.
Avant de placer votre épargne en bourse, vous devez vous renseigner sur la société et son environnement car car plus vous serez informé, mieux vous serez protégé des aléas de la bourse et mieux vous interviendrez à bon escient et au bon moment.

Il faut d'abord déterminer le degré de risque que vous acceptez de prendre. Vous devez donc savoir si vous agissez sur un marché réglementé où existent des protections particulières, ou sur un marché semi réglementé comme Alternext ou encore un marché non réglementé comme le marché libre.

Vous devez également savoir si vous intervenez sur des actions, des obligations ou des produits dérivés, plus complexes et souvent plus risqués.

Attention, une fois actionnaire, votre attention doit être régulière et sans faille. C'est dans cet esprit que le système Nextnews vous aide à ne pas relâcher votre vigilance et vous alerte dès qu'une actualité peut avoir une incidence sur le cours de vos actions et être informé au même moment que le reste de la place financière, de l'actualité des sociétés dont vous êtes actionnaires.
Vous pouvez également vous tenir informé sur des sociétés pour décider d'en devenir actionnaire au meilleur moment possible.

La société doit publier des informations sur son activité et sur sa situation financière (publications annuelles, semestrielles, trimestrielles). Il faut donc être attentif aux événements majeurs de la vie de la société. Ces informations prennent la forme d'un communiqué de presse généralement publié dans un quotidien d'information économique national, dans un hebdomadaire patrimonial ou sur un site comme Nextnews.

Vous pouvez également contacter directement le responsable de l'information financière qui dans chaque société a vocation à répondre aux actionnaires. Ses coordonnés sont le plus souvent sur le communiqué que nous vous adressons et de toute manière disponible sur le site de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.