Dans quelle cryptomonnaie investir en 2020 ?

Les cryptomonnaies font parler d’elles depuis déjà plusieurs années, en particulier Bitcoin, mais ce n’est pas la seule ! Si vous n’avez pas encore investi dans ces monnaies virtuelles, c’est le moment de vous y mettre car leur avenir semble radieux. Faisons le point sur les cryptomonnaies les plus prometteuses en 2020, avec les leaders du marché et les nouveaux venus qui risquent de bouleverser la donne !

Rappel : définition d’une cryptomonnaie

La cryptomonnaie est une devise virtuelle, ou électronique, qui s’échange de pair à pair sur un système informatique appelé blockchain. Il s’agit d’un système complètement sécurisé qui utilise les principes de la cryptographie pour enregistrer les données de la transaction. Le blockchain sert de registre pour toutes les transactions, émet les règles et est réputée inviolable. Les cryptomonnaies n’existent pas sous forme physique mais peuvent s’échanger contre d’autres devises, euro, dollar, yen, etc. Ce système est donc parallèle au système bancaire classique. Les transactions se font dans l’anonymat le plus total, sans intermédiaire et à travers le monde entier.

Ces monnaies virtuelles ne sont pas reconnues comme de véritables monnaies par le système bancaire international, mais elles peuvent être utilisées lors d’un achat en ligne ou des transactions bancaires.

Pourquoi investir dans une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies offrent plusieurs avantages pour ses utilisateurs :

  • zéro traçabilité : les transactions sont complètement anonymes ;
  • facile à utiliser : les transactions s’effectuent comme si vous utilisiez une carte de crédit ou de débit classique ;
  • Zéro rétrofacturation : c’est particulièrement avantageux pour les vendeurs, car une fois que la transaction est terminée, il n’est pas possible de revenir en arrière. Ce n’est pas le cas avec une carte bancaire ;
  • fiabilité : il est impossible de réaliser une contrefaçon d’une cryptomonnaie.

En revanche, il existe quelques inconvénients :

  • l’absence de rétrofacturation peut devenir un problème pour les consommateurs ;
  • le stockage des cryptomonnaies sur les disques durs les rendent vulnérables au vol de données, et elles peuvent être perdues ;
  • il existe des milliers de cryptomonnaies, leurs cours peut être volatile et elles ne sont pas contrôlées ;
  • l’inflation ou la déflation peuvent également toucher ces cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies de 2020 : les valeurs sûres du marché

Bitcoin, l’indétrônable

Le Bitcoin est sans conteste l’une des cryptomonnaies les plus prometteuses. Avec déjà 11 ans d’existence en 2019, c’est la monnaie virtuelle la plus utilisée par les investisseurs. Elle est d’ailleurs la première à avoir utilisé la technologie blockchain, ce qui en fait une des pionnières. Elle est très sécurisée et infalsifiable. Néanmoins, cette devise a un taux de change assez volatile. En 2017, le Bitcoin était monté à 20 000 dollars. En 2019, il s’est stabilisé autour de 10 000 dollars. Cela reste la solution la plus sûre pour vous rapporter un retour sur investissement intéressant sur le long terme.

Pour des raisons inconnues, le créateur, Satoshi Nakamoto, a décidé de limiter la quantité de sa monnaie à 21 millions de bitcoins. Vers 2140, il ne devrait plus y avoir d’émission de cette monnaie.

Ether, la monnaie qui monte

ethereumUn peu plus discrète mais tout aussi fiable, l’Ether, la monnaie de l’entreprise Ethereum, se base aussi sur la blockchain. La technologie de la plateforme Ethereum, à l’inverse de celle de Bitcoin, peut être utilisée dans diverses applications en dehors des seules transactions financières. Ethereum a, par exemple, mis en place les “smart contracts”, des contrats dits intelligents. Il est d’ailleurs envisageable que la blockchain d’Ethereum remplace à terme les notaires et les avocats en devenant un “tiers de confiance” qui réalise des contrats infaillibles. Une véritable révolution dans l’univers du web !

L’Ether est également la monnaie préférée dans le secteur des ICO (Initial Coin Offering). Il s’agit de levées de fonds utilisant des actifs numériques (bien virtuels) qui sont échangées contre des cryptomonnaies. Aujourd’hui, l’Ether s’échange aux alentours de 200 dollars.

Ripple, futur numéro Un ?

Le Ripple, fait également partie des premières cryptomonnaies. Elle a connu un regain d’intérêt ces dernières années, notamment auprès des investisseurs. Rapide et sûre, elle permet de réaliser des milliers de transactions par seconde et les transferts de fonds se réalisent instantanément. Elle est déjà soutenue par des grandes banques comme Santander, UBS ou Unicredit, au grand dam des libertaires et cyperpunks. Dans les années à venir, elle pourrait  devenir le nouveau leader et détrôner Bitcoin, mais son cours reste très fluctuant.

Litecoin

Créé en 2011, le Litecoin utilise une technologie blockchain avancée par rapport à celle de Bitcoin. Les transactions se font plus rapidement grâce à un processus de vérification accéléré et les frais sont moins élevés. C’est une monnaie qui convient aux transactions du quotidien. Son émission est également limitée, et devrait atteindre à terme, 84 millions de Litecoins.

Les challengers : les cryptomonnaies à surveiller en 2020

Libra, la monnaie de Facebook

libra monnaieLancée en juin 2019 par Mark Zuckerberg, cette cryptomonnaie est destinée à des usages du quotidien, achats sur Internet, transferts d’argent sur le smartphone, etc. Elle est adossée à une réserve de monnaies réelles, telle que le dollar ou l’euro pour assurer sa stabilité et la protéger de la spéculation. On parle ici de “stablecoin”. L’objectif de la monnaie est de faciliter les échanges commerciaux au quotidien, ce qui en fait une des monnaies les plus prometteuses en 2020. D’importants acteurs du web tels qu’Uber, eBay, Spotify ou encore Booking soutiennent déjà Libra.

Stellar, l’humaniste

Le Stellar Lumens ou XLM est une monnaie créée par Jed McCalb et Joyce Kim en 2014. L’un de leurs objectifs est de faciliter les microtransactions ainsi que les paiements internationaux. Stellar compte favoriser l’accès au système économique mondial aux populations qui n’ont pas de compte en banque, ce qui est courant dans les pays en voie de développement. Cette monnaie pourrait permettre aux personnes non bancarisées d’accéder au système de paiement mondial et de pouvoir réaliser des transactions beaucoup plus facilement. Cette monnaie connaît une croissance rapide. En 2018, 400 000 transactions ont été réalisées avec Stellar Lumens.

IOTA, l’outsider

À l’inverse de ses consœurs, la cryptomonnaie IOTA n’utilise pas le blockchain, mais le système Tangle qui fonctionne avec une architecture distincte. Elle vient à peine d’entrer sur la plateforme d’échange Coinbase mais elle risque de faire beaucoup parler d’elle dans les mois à venir.

NEO, celle qui défie Ethereum

neo monnaieCette monnaie virtuelle chinoise, fondée par Da Hongfei, se positionne également sur l’économie intelligente et est promise à un bel avenir. Sa plateforme est destinée à être utilisée pour plusieurs applications et peut supporter différents systèmes de programmation. Cela permet à de nouveaux développeurs de participer au projet pour encore plus d’innovation.

Le VET ou Vechain

vechain monnaieVeChain, lancée en 2015, fait aussi partie des dernières venues. L’entreprise chinoise a créé sa monnaie virtuelle, le VET. Son système de blockchain permet une parfaite traçabilité de la chaîne de production pour les entreprises. Elle permet de vérifier le cycle de vie d’un produit du début à la fin pour prouver son authenticité et d’assurer la sécurité des informations. VeChain devrait connaître une forte croissance en 2020.

EOS

oes monnaieEOS est une cryptomonnaie qui a connu une forte croissance dernièrement. Elle a réalisé la plus grande levée de fonds dans ce secteur. Basée sur le principe du blockchain, elle fonctionne avec un système d’applications décentralisées, ce qui la protège de la spéculation. Cette cryptomonnaie permet des transactions très rapides. Elle en gère plus de 1000 à la seconde. Elle compte parmi les monnaies les plus prometteuses en 2020.

Holochain

holochain monnaieHolochain fait également partie des challengers d’Ethereum. L’entreprise souhaite décentraliser Internet et supprimer la monétisation des services en ce qui concerne la recherche et la publicité, grâce à un réseau de nœuds. Les Holoports forment ces réseaux de nœuds qui stockent les données et les lient au reste du réseau. Le réseau utilisera un système de boîtiers dont les propriétaires seront rémunérés avec sa cryptomonnaie le Holofuel.

Où acheter des cryptomonnaies ?

Pour investir dans les monnaies cryptées, vous pouvez vendre un bien ou un service et vous faire payer en monnaie virtuelle. Vous pouvez aussi prendre part à un ICO, c’est-à-dire une levée de fonds, qui est un moyen très efficace et rentable d’obtenir de la cryptomonnaie.

Vous pouvez convertir des devises réelles (euros, dollars) en cryptomonnaie sur des plateformes spécialisées tels que Coinbase, E-Toro ou Binance. Une fois que vous avez votre monnaie, vous devez créer un portefeuille pour les garder. Ce portefeuille possède une adresse sous forme de chiffres et est protégé par un mot de passe. Vous pouvez également utiliser une plateforme pour créer votre portefeuille de cryptomonnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.