Seniors et numérique, état des lieux

Rattaché à une notion de marketing au départ et apparu pour la première fois dans les années 80, le mot « senior » désigne les personnes âgées de plus de 50 ans. La génération de baby-boomers dont on pensait qu’elle serait victime de la fracture numérique semble plutôt bien s’en sortir face à la digitalisation si l’on en croit une étude réalisée par TNS Sofres en 2016 sur un panel de 1096 personnes entre 55 et 75 ans et plus.

Les seniors sont connectés

Loin de l’image d’Epinal, il semblerait que les seniors soient beaucoup plus à l’aise avec internet et les nouvelles technologies que l’on pense. D’après cette étude de TNS Sofres, 2 silvers sur 3 ont régulièrement recours à internet : 30% l’utilisent très souvent, 17 % souvent, 11% occasionnellement et 5% rarement. L’ordinateur reste le support le plus utilisé pour la connexion. Ils sont 63% à l’utiliser. Par contre, ils semblent moins à l’aise avec les autres devices comme le smartphone (34%) et ou la tablette (26%).

Ainsi, à l’inverse des idées reçues, les silvers ont appris à s’approprier les services d’internet. L’étude démontre qu’ils vont sur la toile surtout pour communiquer avec leurs proches et amis tout d’abord. Le web est aussi devenu pour eux une source d’informations puisque les personnes interrogées disent y aller pour rester au courant des actualités dans le monde.

La comparaison étant devenue un véritable réflexe avant d’acheter un produit ou un service, les seniors vont aussi sur le web pour se renseigner sur des produits et lire des avis des autres internautes. Bien entendu, les actes d’achat justifient aussi leur forte présence sur internet.

Par contre, ces personnes sont encore très peu nombreuses à utiliser la toile pour visionner des vidéos, faire des jeux en ligne ou encore aller sur les réseaux sociaux. La situation est toutefois en train de changer. Une étude réalisée par Facebook sur la population américaine montre une augmentation de 80% sur les utilisateurs de 55 ans et plus entre 2011 et 2014. Pour en savoir plus sur les seniors, c'est ici.

Le sentiment des seniors par rapport à internet

Les seniors sont-ils « digital friendly » ? Il s’agit de l’un des thèmes abordés par cette étude. Et si l’on en croit les résultats, il semblerait que les silvers éprouvent des sentiments positifs envers internet. Ils le sont à 51%. Par contre, 47% ont encore des sentiments négatifs à l’égard de cet outil. 62% de ces personnes qui portent un regard négatif sur internet justifient ce sentiment en déclarant qu’elles ont un faible intérêt pour la toile, 21% disent qu’elles ne l’utilisent pas car elles ont des difficultés sur la formation et la prise en main des outils.

Par contre, Internet serait bénéfique pour l’état d’esprit de ces silvers. En effet, selon l’étude, les seniors de plus de 55 ans qui vivent pleinement le numérique et qui maîtrisent internet sont 70% à se sentir moins « seniors » que leurs congénères. Internet les aide ainsi à rester alertes intellectuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.