La taxe foncière augmente sur tout le territoire

L’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) tire la sonnette d’alarme. La taxe foncière sur les propriétés bâties ne cesse d’augmenter.

Son montant représente souvent deux à trois mois de loyers pour les bailleurs et une contribution supérieure à leur impôt sur le revenu pour nombre de propriétaires occupants. Selon l’UNPI, cette taxe a en moyenne augmenté de 16,42% de 2009 à 2014, alors que l’inflation sur la même période n’était que de 6,5 %.

Près de 200% de hausse ! Dans certaines petites communes, la hausse a été colossale : + 180,62 % à Tavaco, en Corse-du-Sud, ou + 115,59% à Villiers-Adam, dans le Val-d’Oise. Dans huit des 50 plus grandes villes de France, les taux de la taxe dépassent 50 %, ce pourcentage s’appliquant sur la valeur locative cadastrale des biens après un abattement de 50 %. En tête,

Amiens avec un taux de 55,87 %, suivie du Havre, avec 54,36 %, et d’Angers, avec 54 %. Viennent ensuite Grenoble, Caen, NImes, Montpellier et Fort-de-France.

En queue de peloton, on trouve Boulogne-Billancourt, avec un taux de 15,09 %, Paris, 13,50 %, et Courbevoie, 12,52%. Malheureusement, cette tendance n’est pas prête de s’inverser.

En 2015, d’autres villes ont procédé à de lourdes majorations:

Lille (÷ 14,56 %), Strasbourg (+ 9,62 %), Toulouse (+ 7,76 %).

Pour 2017, il faut s’attendre à des augmentations généralisées en raison de la baisse continue des dotations de l’Etat aux collectivités locales. Seuls seront épargnés les contribuables bénéficiant de la générosité de Bercy.

Des contribuables modestes exonérés

Les personnes âgées et/ou de condition modeste, exonérées en 2014 d’impôts Locaux, ont reçu cette année des avis d’imposition. Bercy, devant la bronca provoquée par cette taxation, a décidé de renoncer à la percevoir. Les contribuables seront remboursés dans les premiers mois de 2016, à moins d’en faire la demande dès aujourd’hui, Le fisc s’engageant alors à leur reverser les sommes dans Les trois semaines.

Pour ceux qui n’ont pas encore payé (a taxe foncière, il suffit de s’en abstenir. Pour les taxes 2016, les redevables n’ont pas à craindre une mauvaise surprise. Ils ne seront pas taxés et ne recevront pas d’avis d’imposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.