Comment devenir muséographe ?

Le muséographe est un professionnel chargé de concevoir et de mettre en œuvre la scénographie et la présentation des collections au sein d’un musée. Quelles études permettent d’exercer ce métier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier muséographe.

Devenir Muséographe, Vue Panoramique D'un Musée
© istock

Qu’est-ce qu’un muséographe ?

Quel est le rôle du muséographe ?

Grâce à une profonde passion pour l’art, le muséographe tisse des liens entre divers experts. En premier lieu, il fixe un thème captivant. Il se met en quête d’œuvres en rapport avec ce thème et les sélectionne judicieusement. Ce professionnel est à la recherche de la reconnaissance du public et, pour ce faire, il donne un sens à l’exposition et établit un plan éducatif solide.

Le muséographe rassemble les œuvres, veille à leur conservation et conçoit des espaces qui les magnifient. La présentation, et notamment l’agencement des pièces, est finement orchestrée. Ce professionnel établit également un itinéraire pour le public et opte pour des supports multimédias adéquats.

Cette activité nécessite une collaboration étroite avec les scientifiques, les scénographes et les diverses équipes. Il travaille l’aspect visuel de l’exposition et met au point une campagne de communication qui a pour but de captiver le public. Le muséographe sublime et valorise chaque pièce exposée.

Il faut mûrement réfléchir avant de se lancer dans des études de muséographie. Les débouchés artistiques sont limités et les opportunités sont rares. D’ailleurs, de nombreux professionnels œuvrent en indépendants. La compétitivité les pousse à se démarquer en suivant des stages pour qui leur permettent également de progresser.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Passionné par l’art et doté d’une culture riche, le muséographe est avide de connaissances et s’intéresse aux tendances. Sa créativité s’exprime à travers des thématiques inspirées. Imaginatif, il a l’œil pour les détails et allie minutie et précision. La patience est indispensable pour trouver le poste désiré.

A ne pas manquer :  Comment devenir trésorier ?

Ce professionnel est capable de mettre au point une stratégie qui guidera son travail. Il sait respecter un budget et s’adapter aux différents espaces et aux différents publics. Il sait aussi communiquer efficacement et assurer la qualité des expositions. Sachant travailler en équipe, il est à même de coordonner divers professionnels.

Comment devenir muséographe ? Études et formations

Où se former pour le métier de muséographe ?

Il existe de nombreux itinéraires pour devenir muséographe, mais en tout état de cause, une solide culture générale est essentielle. Il est possible de démarrer avec un baccalauréat scientifique, littéraire ou économique. L’étudiant pourra ensuite opter pour un BTS en design d’espace qui mêlera matières générales, artistiques et techniques.

Les écoles d’art sont une alternative séduisante et permettent d’obtenir un diplôme en design d’espace. Elles proposent aux aspirants muséographes de multiples disciplines. L’université offre aussi des opportunités, notamment à travers le cursus d’histoire de l’art. La licence en histoire de l’art englobe d’ailleurs un large éventail de domaines.

Ceux qui cherchent à se spécialiser pourront opter pour un master en muséographie. Notons que cette formation spécialisée comporte un stage de deux mois qui permet une immersion pratique dans le domaine.

Les diplômes nécessaires

Une licence ou un master en muséologie, en histoire de l’art ou en design d’exposition permettent notamment d’exercer la profession de muséographe.

Quel est le salaire d’un muséographe ?

Un muséographe peut percevoir un revenu se situant entre 30 000 € et 60 000 € par an.

Les différents statuts du muséographe

Les muséographes peuvent avoir différents statuts : salarié permanent, contractuel, indépendant/freelance ou consultant. Leur statut peut varier en fonction de la nature du contrat de travail et de la relation avec l’institution muséale.

A ne pas manquer :  Comment devenir grutier ?

Débouchés et évolutions de carrière

Une expérience conséquente n’est pas nécessaire, mais il est nécessaire d’avoir un bon CV pour saisir les rares opportunités.

Les muséographes (salariés ou contractuels) peuvent œuvrer au sein de la fonction publique et bénéficier ainsi de la sécurité de l’emploi. Ils peuvent aussi rejoindre une agence privée ou opter pour le statut d’indépendant. Ce dernier permet souvent de collaborer avec d’autres professionnels et notamment des graphistes et des scénographes.

Un muséographe ambitieux pourra éventuellement gérer des expositions plus grandes et améliorer ainsi son salaire. L’industrie est vaste et ce professionnel pourra intégrer des musées, des galeries, des services de communication ou des fonds patrimoniaux de marques.

Ce domaine d’activité exige une adaptation constante et une persévérance à toute épreuve. Mais si vous êtes passionné par la mise en valeur du patrimoine et de l’art, le jeu en vaut la chandelle !

Pourquoi devenir muséographe : avantages et inconvénients

Le muséographe manipule des œuvres d’art et des objets historiques, il crée des expositions stimulantes et participe à la transmission de la culture. Il a l’avantage d’exprimer sa créativité dans un environnement culturel riche.

En revanche, il est amené à subir des horaires de travail irréguliers et des délais serrés pour la réalisation des expositions. Il dépend également de contraintes budgétaires et doit trouver un équilibre entre la créativité artistique et les contraintes pratiques.

À lire aussi :