Comment devenir tatoueur ?

Le tatoueur dessine à l’encre pigmentée sur la peau de ses clients. Quelles études faut-il faire pour devenir tatoueur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier tatoueur.

Tatoueuse Qui Exerce Son Art Sur Un Pauvre Homme Qui A L'air De Terriblement Souffrir
© istock

Qu’est-ce qu’un tatoueur ?

Le tatoueur est un artiste qui réalise des œuvres sur la peau à l’aide d’un dermographe. Cet outil utilise de l’encre pigmentée noire ou de couleur qui est injectée après perforation de la peau. Il s’agit d’un appareil électrique disposant d’une aiguille capable de traverser le derme et l’épiderme de 2 à 4 millimètres.

Le rôle de cet artiste consiste tout d’abord à informer le client sur le protocole mis en place. Il pourra lui indiquer si son souhait est réalisable et, si ce n’est pas le cas, il essaiera de proposer des alternatives. Le tatoueur présente un book dans lequel sont répertoriés les différents dessins qu’il a exécutés par le passé.

À noter : De nombreux tatoueurs proposent d’autres prestations telles que la pose de piercing de type anneau ou bijou.

Ce professionnel s’occupe lui-même de la préparation du matériel et du respect des règles sanitaires, notamment de la stérilisation. Il doit informer son client au sujet de la douleur probable et du caractère permanent du tatouage, mais également du temps de cicatrisation et de la durée de la réalisation. Notons que le tatouage sur mineur est strictement interdit sans le consentement d’une personne ayant l’autorité parentale.

Le rôle du tatoueur consiste également à déconseiller certains individus particulièrement fragiles de passer à l’acte. Il faut dire qu’en cas de regret, un effacement est partiellement possible grâce à une intervention dermatologique, mais celle-ci est longue, coûteuse et n’offre pas un résultat parfait. Il lui est également interdit de tatouer des femmes enceintes.

A ne pas manquer :  Comment devenir canalisateur ?

Le tatouage doit être effectué dans une pièce prévue à cet effet comprenant un point d’eau permettant de stériliser le matériel. Ce professionnel doit porter des gants, des lunettes et si possible un masque. Il utilise des aiguilles à usage unique pour éviter tout risque de contamination au SIDA ou aux hépatites.

Quel est le salaire d’un tatoueur ?

Un tatoueur débutant est rémunéré à hauteur du SMIC.

Comment devenir tatoueur ?

Se former au métier de tatoueur (formation initiale)

Pour devenir tatoueur en France, il est possible d’intégrer l’école française de tatouage. Celle-ci propose un cursus de 2 ans comprenant une formation obligatoire aux premiers secours (PSC 1 ou prévention et secours civiques de niveau un).

Cette école n’est pas obligatoire et il est possible d’exercer grâce à une formation continue en apprentissage dans un salon de tatouages. En revanche, il sera obligatoire de suivre une formation de 3 jours permettant d’acquérir une connaissance sur les règles d’hygiène et de salubrité dans les organismes habilités. La plupart des fournisseurs d’équipements proposent des stages permettant d’appréhender le matériel.

Se reconvertir pour devenir tatoueur (formation continue)

Un adulte pourra bénéficier d’une formation continue en tant qu’apprenti dans un centre de tatouage.

Débouchés et évolutions de carrière

Pour débuter en tant que tatoueur, il faut intégrer un salon en tant que stagiaire ou apprenti. C’est seulement après plusieurs années d’expérience que ce professionnel pourra ouvrir son propre local. Il sera alors dans l’obligation de déclarer son activité à l’agence régionale de santé (ARS) en passant par la préfecture dont dépend le salon.

A ne pas manquer :  Comment devenir vulcanologue ?

La pratique dite du « tatouage par effraction cutanée » est strictement réglementée et l’intervenant est tenu d’informer sa clientèle sur le risque d’infection auquel il s’expose et sur les précautions à prendre après la réalisation du tatouage.

Le talent du tatoueur et son expérience lui permettent de développer sa notoriété. Il pourra envisager d’augmenter ses tarifs ou d’intégrer un salon de tatouage prestigieux.

Pourquoi devenir tatoueur : avantages et inconvénients

Le métier de tatoueur laisse libre cours à la créativité de l’intervenant. C’est une profession qui peut être exercée avec le statut d’indépendant.

En revanche, le nombre de formations est encore limité et le métier n’est pas encore tout à fait structuré.

Les compétences et qualités requises pour le métier de tatoueur

Le tatoueur est avant tout un excellent dessinateur qui a choisi pour support la peau de ses clients. Le tatouage est un art et la personne tatouée le support de cet art. Pour exercer cette profession, il faut être capable de créer une relation de confiance avec son client grâce à un excellent sens relationnel.

Il faut également de la pédagogie et un sens de la psychologie pour satisfaire au mieux les désirs des individus. Le tatoueur est aussi un commerçant qui se doit d’être aimable et à l’écoute.

L’état du recrutement dans le secteur

Le goût du tatouage s’est fortement démocratisé ces dernières années. Par voie de conséquence, le nombre de tatoueurs a explosé et l’on recense désormais plus de 1 000 professionnels sur le territoire exerçant à temps plein ou à temps partiel.