Comment devenir concierge ?

Dans l’hôtellerie, le concierge a pour but de faciliter la vie du client. Quelles études faut-il faire pour devenir concierge ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier concierge.

femme concierge dans un hotel
© istock

Qu’est-ce qu’un concierge ?

Le concierge travaille dans les grands hôtels. Il veille à ce que le séjour des clients soit optimal en leur rendant les services dont ils ont besoin. Les demandes peuvent être extravagantes : le concierge saura y répondre. Il œuvre en symbiose avec les autres professionnels de l’hôtellerie, du voiturier au portier en passant par le groom ou le bagagiste. Mais il est surtout en contact avec de nombreux prestataires externes qui pourront offrir leurs services aux clients de l’hôtel. Le concierge a donc un carnet d’adresses bien fourni avec des agences de réservation de spectacles, des loueurs de voitures, des agences de voyages ou des guides touristiques. Il connait bien ses clients et se souvient d’eux lorsqu’ils reviennent.

Quel est le salaire d’un concierge ?

Le salaire d’un concierge dépend de son expérience et de l’établissement qui l’emploie.

Un concierge perçoit un salaire avoisinant les 2 500 € brut par mois et celui d’un chef concierge pourra atteindre les 3 000 € brut par mois. Mais il faut savoir que ce revenu est largement augmenté par des pourboires qui peuvent être conséquents. Les hôtels de luxe et les palaces ont une clientèle dont les revenus sont très importants. D’expérience, les concierges savent que leurs revenus sont nettement augmentés par les remerciements des clients.

Comment devenir concierge ?

Se former au métier de concierge (formation initiale)

Le CAP hébergement peut mener à la profession de concierge, mais on pourra privilégier un bac technologique hôtellerie. Celui-ci pourra être complété par une MC accueil/réception d’une année. Si vous souhaitez une formation de niveau bac +2, vous pouvez vous orienter vers un BTS hôtellerie-restauration avec option A (mercatique et gestion hôtelière). Il est aussi possible d’envisager un BTS vente et production touristique, responsable d’hébergement ou animation et gestion touristiques locales. Dans tous les cas, le futur concierge devra connaitre l’anglais et si possible d’autres langues vivantes. Il est conseillé d’intégrer un lycée hôtelier ou une école spécialisée. L’ICI (Institut de conciergerie internationale), une école située à Paris, forme les jeunes de 18 à 25 ans s’ils sont bacheliers ou s’ils bénéficient d’une expérience dans l’hôtellerie.

Se reconvertir pour devenir concierge (formation continue)

Il est possible de se reconvertir vers la profession de concierge dans le cadre de la formation continue. Il sera avantageux d’être déjà diplômé dans le secteur de l’hôtellerie.

Débouchés et évolutions de carrière

Il existe à peu près un millier de postes de concierges en France. C’est très peu et il y a de la demande. Certains d’entre eux pourront devenir chefs concierges. L’obtention d’un poste de concierge est souvent une récompense après plusieurs années dans l’hôtellerie au service des clients à différents postes. Il sera avantageux d’avoir travaillé dans différents établissements et d’avoir suivi des formations en encadrement ou en gestion.

Pourquoi devenir concierge : avantages et inconvénients

Le concierge a l’avantage de bénéficier de pourboires qui viennent compléter son revenu. Dans certains établissements, il peut aussi profiter de primes lorsqu’il travaille de nuit. C’est une profession avec des interactions sociales qui permettent de nouer des relations avec les clients ou avec des prestataires. L’activité de concierge est variée, il est difficile de s’ennuyer.

En revanche, ce professionnel est amené à travailler de nuit et en horaires décalés. Il faut qu’il ait les nerfs solides pour être en mesure de répondre à des demandes parfois extravagantes. Il faut aussi qu’il soit en mesure de supporter des clients désagréables et une certaine fatigue physique due notamment à la station debout.

Les compétences et qualités requises pour le métier de concierge

Le concierge doit être débrouillard, avoir une excellente mémoire et être réactif. On lui demande aussi d’être discret ; il ne s’agit pas d’ébruiter les demandes de ses clients. Il est élégant, parle plusieurs langues et possède une bonne culture générale. Il lui est nécessaire de posséder un bon carnet d’adresses qu’il tient à jour. Ce professionnel est capable de conseiller les clients et de les orienter vers des services de qualité. Il s’assure que les bagages sont bien acheminés et est capable de gérer une équipe lorsqu’il en a la charge. On peut demander à un concierge d’avoir des compétences en informatique. En effet, il peut être amené à utiliser un logiciel de réservation ou un tableur.

L’état du recrutement dans le secteur

Il y a des offres d’emploi proposées par les grands hôtels ou les palaces. On recense une trentaine de palaces en France, essentiellement répartis à Paris, à Courchevel et sur la Côte d’Azur. Vous pouvez aussi contacter un grand groupe comme celui qui rassemble les hôtels Barrière.