Comment devenir chauffagiste ?

Le chauffagiste est un professionnel spécialisé dans l’installation, la maintenance et la réparation des systèmes de chauffage. Quelles sont les études qui permettent de devenir chauffagiste ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier chauffagiste.

Chauffagiste Teste Une Installation
© istock

Qu’est-ce qu’un chauffagiste ?

Un chauffagiste joue un rôle central dans la construction d’une maison. Ce professionnel installe divers systèmes, tels que le chauffage, la climatisation, la ventilation, et ceux produisant de l’eau chaude.

Il conçoit les installations selon l’énergie utilisée et les connecte aux fournisseurs d’énergie. Avant de mettre en service ces systèmes, il vérifie leur bon fonctionnement. Son travail ne s’arrête pas à l’installation ; il entretient régulièrement ces systèmes et répare les pannes.

Souvent, le chauffagiste associe son savoir-faire à celui d’un plombier. Ces professionnels peuvent travailler ensemble ou le chauffagiste peut décider de développer des compétences en plomberie.

Il est aussi tenu de respecter les normes et réglementations en vigueur. Grâce à sa maîtrise des technologies récentes et à une sensibilité aux enjeux environnementaux, il conseille ses clients sur les meilleurs choix énergétiques et les sensibilise aux impacts de leur consommation.

Quel est le salaire d’un chauffagiste ?

Le salaire moyen d’un chauffagiste débutant se situe entre 1 500 € et 2 000 € par mois. Avec l’expérience, ce salaire peut augmenter pour atteindre en moyenne entre 2 500 € et 3 500 € par mois.

Comment devenir chauffagiste ?

Se former au métier de chauffagiste (formation initiale)

Pour se lancer dans les métiers du chauffage, des études ciblées sont nécessaires dès la fin de la 3e. Il est commun de commencer par un BEP ou un CAP.

L’alternance s’avère une voie appréciable, combinant formation théorique et expérience en entreprise.

Ensuite, le brevet professionnel ou le bac pro sont des options pour approfondir ses compétences. La précision requise dans ce métier justifie une formation rigoureuse. Pour les profils plus ambitieux, un BTS spécifique existe.

A ne pas manquer :  Comment devenir ophtalmologue ?

Ceux visant une expertise en conception de systèmes peuvent opter pour des études supérieures. Une école d’ingénieur en énergies thermiques est une excellente destination pour ces aspirants.

Se reconvertir pour devenir chauffagiste (formation continue)

Les formations de type CAP ou BTS peuvent être suivies dans le cadre de la formation continue. Les Greta, groupements d’établissements publics locaux d’enseignement, offrent ces formations aux adultes en mutualisant leurs compétences.

Débouchés et évolutions de carrière

Le secteur du chauffage offre un vaste éventail d’opportunités. De nombreuses entreprises cherchent des chauffagistes habiles. Ces professionnels peuvent œuvrer en installation, maintenance ou réparation.

Ils interviennent sur divers chantiers : maisons, bureaux et commerces. Ils ont aussi le choix de travailler pour une collectivité ou en tant qu’indépendants. Avec l’expérience, il est envisageable de gravir les échelons pour devenir chef d’équipe.

Des formations en management peuvent être utiles pour accéder à des postes de responsabilité. Les chauffagistes peuvent aussi se spécialiser dans les énergies renouvelables. Ceux qui aspirent à l’entrepreneuriat peuvent créer leur entreprise.

Dans ce cas, il sera essentiel d’acquérir des compétences en gestion et comptabilité. Heureusement, des financements de formations sont disponibles via Pôle Emploi ou le CPF, facilitant ainsi l’accès aux connaissances requises.

Pourquoi devenir chauffagiste : avantages et inconvénients

Le chauffagiste bénéficie d’une forte demande d’emploi et a des opportunités de travail variées. Ce professionnel a la possibilité d’être à son compte, ses salaires sont compétitifs et il a la satisfaction de résoudre des problèmes techniques.

En revanche, ce professionnel réalise des horaires de travail irréguliers et doit faire face à des situations d’urgence qui nécessitent une intervention immédiate. Son travail est physique et parfois difficile et il est soumis à des risques liés aux manipulations de gaz et d’équipements.

A ne pas manquer :  Comment devenir producteur ?

Les compétences et qualités requises pour le métier de chauffagiste

Pour être chauffagiste, il est bon d’avoir un penchant pour le bricolage et une bonne forme physique est également importante. Ce professionnel doit faire preuve de capacité d’analyse, de minutie et de rigueur, en particulier lors de l’installation et de la maintenance des systèmes.

La maîtrise de divers outils et la capacité à lire des plans de montage sont indispensables. Il est également nécessaire de rester curieux et de se tenir au courant des nouvelles technologies et installations.

Il est bon d’avoir une connaissance approfondie des divers types d’énergie, des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Les normes de sécurité et environnementales doivent également être bien maîtrisées.

Le métier exige enfin un bon relationnel avec les clients, d’avoir une capacité à travailler en équipe, la possibilité de se déplacer et une bonne organisation.

L’état du recrutement dans le secteur

Le métier d’installateur thermique a un avenir prometteur, notamment grâce à une demande soutenue en systèmes de chauffage. Les évolutions énergétiques stimulent le secteur, nécessitant des professionnels compétents pour l’installation et la maintenance des équipements.

Les horaires de travail sont généralement réguliers, mais les interventions en soirée ou le week-end sont fréquentes. Les salaires varient selon les entreprises et les régions, et l’Île-de-France propose les rémunérations les plus élevées. Les monteurs indépendants ont la possibilité de bénéficier de revenus supérieurs.

À lire aussi :