Bitcoin : Bulle ou pas bulle ?

Dés le départ, lorsque le Bitcoin passait de 1 $ à 50$, on entendait déjà parler de bulle spéculative. Le Bitcoin a grimpé à 200$, puis à 1 000$, et la rengaine était toujours la même : « La bulle va exploser ! ». Le Bitcoin a dépassé les 10 000 $ en octobre 2017, pour flirter avec la barre des 20 000$ en décembre 2017, et les critiques des anti-bitcoins furent de plus en plus nombreuses.

Alors bulle ou pas bulle ? Telle est la question que se posent de nombreux utilisateurs du Bitcoin, qui sont de plus en plus nombreux à renforcer les racines de la crypto-monnaie la plus célèbre au monde. Depuis 2011 environ, des « spécialistes » répètent que la bulle est sur le point d’éclater, que faut-il en penser ?

Qu’est-ce qu’une bulle ?

Comme dit sur Crypto-Blog.fr On parle de bulle, lorsqu’un actif acquiert une valeur bien supérieure à sa valeur fondamentale ou réelle. Elle apparaît lorsqu’on cesse d’acheter l’actif pour ses fondamentaux, mais simplement en espérant que son coût va augmenter. On suit un mouvement, et de nombreuses personnes achètent pour revendre au plus haut, avant que le produit ne retourne à sa valeur fondamentale. Bien sûr, il y a un risque de conserver trop longtemps son actif, et de voir son prix redescendre brusquement si la bulle éclate.

Une bulle débute lorsqu’il n’y a pas de certitude sur la valeur des fondamentaux. Pour l’immobilier par exemple, il est très incertain d’estimer le prix au m² dans certaines régions sur les 20 prochaines années. Cela dépendra de l’offre et de la demande, des techniques de construction, de la rareté des logements disponibles, du taux de chômage dans la région, du pouvoir d’achat moyen, etc. Cependant, au fur et à mesure des constructions et des années, on verra apparaître une valeur fondamentale qui va varier de moins en moins.

C’est la même chose pour une entreprise. L’action va augmenter ou baisser selon l’estimation des gains futurs de la société, puis elle va se stabiliser par rapport aux gains réels.

Pour une crypto-monnaie, le raisonnement est cependant différent, puisque sa valeur fondamentale est de 0. En effet, que son cours soit de 5$ ou de 20 000$, cette valeur fondamentale n’existe finalement pas, et l’unique motif de possession de Bitcoin est soit lié à l’espérance de pouvoir le revendre à un prix plus élevé. Soit de l'utiliser comme monnaie. Pas de quoi parler pour autant de bulle spéculative, puisque le Bitcoin n’est pas le seul dans ce cas-là.

L’or est aussi une bulle

L’or par exemple, a certes une valeur intrinsèque, il est notamment utilisé en bijouterie ou dans l’électronique. Pour autant, sa valeur actuelle est très élevée par rapport à sa valeur fondamentale. On estime qu’il y a environ 171 000 tonnes d’or sur la planète, ce qui représente seulement un cube de 21 m de côté. En dollars, c’est tout de même 7 000 milliards de dollars avec le cours de l’or actuel.

Avec cette somme, il est possible d’acheter les 10 plus grandes multinationales au monde ou bien toutes les terres agricoles de l’Europe et leurs exploitations, et il vous resterez encore quelques centaines de milliards pour vos sorties privées… Tous ces actifs vous permettrez de gagner chaque année des centaines de milliards en revenue, alors que votre cube d’or de 21 m³ serait simplement un bel objet brillant dans votre jardin, qui ne rapporterait finalement rien du tout.

La valeur de l’or est donc une bulle, tout comme celle du Bitcoin, mais elle est simplement beaucoup plus ancienne et traverse les époques sans explosion. L’or peut-être comparé à quelques œuvres d’art, qui en réalité ne valent rien de plus que le prix du bois du tableau, le papier et la peinture sur la toile. Ce sont des actifs que l’on peut échanger partout, de manière anonyme, et qui ont une valeur très importante pour un volume réduit.

Le Bitcoin pour remplacer l’or

Il y a de plus en plus de monde sur terre, et de plus en plus de personnes très riches. De ce fait, les œuvres d’art majeures ne sont pas très présentes sur le marché. Pour l’or, on s'en sert de plus en plus pour l’électronique, et son utilisation est en augmentation en Chine et en Inde. Il y a alors un véritable besoin d’alternative et le Bitcoin pourrait tout à fait être cette alternative. Sa valorisation n’est dans ce cas-là pas du tout absurde, et la bulle pourrait ne jamais éclater, en tout cas, pas tant que nous ferons des transactions de manière électronique et numérique.

Les cryptos monnaies et le Bitcoin en tête, peuvent devenir des monnaies de référence sur internet, un peu comme l’Euro est la monnaie de référence en Europe. Même si le cours venait à baisser subitement, on continuerait à l’utiliser, exactement comme on peut le faire avec une autre monnaie.

Qu’est-ce qui pourrait faire éclater la bulle ?

Pour que le Bitcoin ne coûte réellement plus rien du tout aujourd’hui, il faudrait que l’ensemble des États et des banques centrales se réunissent pour interdire ce moyen de paiement, en cherchant notamment à lutter contre les fraudes ou les trafics en tout genre. Beaucoup de grands pays coordonnent leurs luttes contre le blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme, donc cette initiative est possible. Cependant, c’est plutôt l’inverse qui semble se produire pour l’instant, la plupart des États cherchant plutôt à s’adapter aux crypto-monnaies.

La seconde possibilité, serait de voir un casse incroyable, en décryptant les comptes des utilisateurs et en volant tous les Bitcoins. On peut aussi craindre une effraction dans le système de Blockchain et la mise en place de faux Bitcoins, ce qui ferait forcément perdre beaucoup de valeurs à la monnaie numérique. Cela dit, les banques ou les États, avec les monnaies fiduciaires, ne sont pas à l’abri de ce genre de piratage non plus.

Alors bulle prête à exploser ou pas ?

L'explosion de la bulle va probablement dépendre de la croyance des gens envers les crypto-monnaies. Si on aime ce système et le fait d’avoir une monnaie décentralisée, qui n’est pas gérée par les banques ou les États, alors la valeur du Bitcoin continuera à évoluer.

Exactement comme l’or, qui s’est construit à partir de mythes et de légendes, comme l’or des Incas, la ruée vers l’or ou encore l’or du roi Midas, le Bitcoin a sa propre légende. Son créateur est un mystérieux inconnu, et cette crypto monnaie nous libère de la pression et du contrôle croissant des États.

Ce sont parfois les légendes et les récits qui conçoivent les réalités futures. Le Bitcoin s’arrêtera forcément de grimper un jour ou l’autre, mais rien ne dit que ce sera pour s’écrouler complètement. On peut très facilement l’imaginer devenir incontournable dans les prochaines décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.