Comment devenir facteur ?

Le facteur est un professionnel chargé de la distribution du courrier et des colis. Quelles sont les études qui permettent de devenir facteur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier facteur.

Facteur Distribue Du Courrier Avec Un Vélo
© istock

Qu’est-ce qu’un facteur ?

Quel est le rôle du facteur ?

Le facteur, un employé de La Poste, est responsable de la livraison du courrier, des colis et des lettres recommandées. Sa journée commence par le tri minutieux du courrier. Ensuite, il se met en route pour distribuer le courrier aux particuliers et aux entreprises. Il remet en mains propres les lettres recommandées et les colis, et laisse un avis de passage en cas d’absence du destinataire.

Le facteur effectue également la collecte du courrier déposé dans les boîtes aux lettres disséminées dans la ville et il le rapporte au centre de tri. Ce professionnel est également habilité à réaliser des opérations financières, notamment le paiement de mandats. Il informe également les habitants des services proposés par La Poste.

Dans les zones rurales, le facteur joue un rôle crucial en tant qu’intermédiaire et soutien pour les personnes isolées. Sa journée peut varier, mais elle se termine généralement entre 12 h 20 et 15 h. Certains facteurs se spécialisent dans la distribution exclusive de colis. La Poste diversifie ses activités et forme ses employés pour devenir opérateurs de services à la personne.

L’agent de tri joue également un rôle essentiel en ouvrant les sacs postaux et en veillant au bon fonctionnement des machines de tri. Même si certaines tâches sont automatisées, il existe encore des opérations qui nécessitent une intervention manuelle.

Le facteur distribue le courrier en fonction des rues et des numéros, et en cas d’absence, il laisse un avis de passage pour retirer le courrier au bureau de poste.

La Poste privilégie les recrutements de facteurs formés en alternance, ce qui permet une évaluation préalable. Les jeunes récemment formés sont principalement visés. Avec l’expérience et en passant des examens, un facteur peut évoluer vers des responsabilités de gestion d’équipe ou changer de poste pour devenir guichetier, toujours au sein de La Poste.

A ne pas manquer :  Comment devenir sophrologue ?

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le facteur est en contact quotidien avec la clientèle de La Poste pour qui il est le visage de l’entreprise. Il est indispensable qu’il entretienne avec les clients des relations respectueuses et courtoises tout en offrant une image de confidentialité et de fiabilité.

Sa présence va au-delà de la simple distribution de courrier, spécialement dans les régions rurales. Ici, son rôle social prend une dimension particulière : il devient un repère précieux pour les personnes âgées isolées et contribue à briser leur solitude et à maintenir un lien avec le monde extérieur.

Le facteur doit faire preuve d’une endurance à toute épreuve pour résister aux rigueurs du temps tout en travaillant six jours sur sept. Il doit gérer ses horaires de manière flexible et s’adapter à des emplois du temps décalés.

Ce professionnel est autonome, rigoureux, respecte les délais, évite les pertes de temps et garantit une livraison parfaite. Par ailleurs, la possession du permis de conduire est une condition sine qua non pour exercer ce métier en milieu rural.

Comment devenir facteur ? Études et formations

Où se former pour le métier de facteur ?

Un emploi à La poste est accessible à ceux qui ont obtenu le diplôme national du brevet ou un CAP, en particulier les CAP axés sur le tri, l’acheminement et la distribution, ainsi que la distribution d’objets et le service à la clientèle. La Poste dispense d’ailleurs une formation sur ce dernier CAP dans des lycées partenaires.

La Poste offre également des contrats en alternance d’une durée d’un an pour obtenir le CAP DOSC, ou d’un semestre pour une qualification professionnelle.

Il est possible de rejoindre l’entreprise à travers un contrat en CDI, un contrat de formation en alternance ou en étant retenu pour un emploi d’Avenir.

Important : La seule condition requise est la possession d’un permis de conduire de type B.

L’âge n’est pas un obstacle tant que la santé est bonne. Enfin, il est crucial de noter que le traitement du courrier a beaucoup évolué techniquement et nécessite désormais des compétences en automatisation, en informatique et en bureautique.

A ne pas manquer :  Comment devenir décolleteur ?

Les diplômes nécessaires

Aucun diplôme spécifique n’est généralement requis pour exercer le métier de facteur. Une formation de base et un niveau d’éducation minimum (comme le diplôme d’études secondaires) sont généralement nécessaires.

Quel est le salaire d’un facteur ?

Le salaire d’un facteur peut se situer dans une fourchette allant de 1 500 € à 2 500 € par mois.

Les différents statuts du facteur

En France, les facteurs peuvent avoir différents statuts, notamment celui de facteur titulaire qui correspond à un emploi permanent dans la fonction publique, et le statut de facteur contractuel, qui implique un contrat à durée déterminée ou indéterminée avec La Poste. Des statuts spécifiques peuvent également exister pour les facteurs en apprentissage ou en formation professionnelle.

Débouchés et évolutions de carrière

La Poste, face à une concurrence croissante, notamment dans le domaine de la livraison de colis, a mis en place un processus d’embauche rigoureux. La majorité de ses facteurs, entre 75 et 90 %, sont recrutés à l’issue de formations en alternance qui servent de pré-recrutement et permettent de tester les candidats. Les jeunes diplômés sont les plus privilégiés.

Une fois recruté, un facteur peut envisager plusieurs voies d’évolution. L’expérience accumulée ouvre la porte à des responsabilités managériales avec la possibilité d’encadrer une équipe de facteurs ou d’assumer un rôle de guichetier.

Des examens complémentaires permettent d’accéder à des postes spécialisés dans les domaines de l’encadrement, le conseil, la vente, la distribution, ou encore le traitement du courrier.

Pourquoi devenir facteur : avantages et inconvénients

Le facteur bénéficie d’une stabilité de l’emploi, d’horaires réguliers et de la possibilité de travailler en plein air. Ce professionnel a des opportunités d’exercice physique et la satisfaction de fournir un service essentiel à la communauté.

En revanche, il peut avoir à faire face à des conditions météorologiques défavorables, à une charge de travail physique importante. Ce métier nécessite de travailler les jours fériés.