Comment devenir guichetier ?

Le guichetier est un employé chargé de l’accueil et des transactions. Quelles études faut-il faire pour devenir guichetier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ces missions et ses compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier guichetier.

femme guichetier à la reception
© istock

Qu’est-ce qu’un guichetier ?

Un guichetier est un employé chargé de l’accueil et du renseignement des clients ou des usagers d’un service public ou d’une entreprise. Il peut être présent dans différents secteurs, tels que la banque, le transport, l’administration publique, etc.

Ce professionnel est souvent responsable de l’encaissement des paiements, de la vente de produits ou de la distribution de documents. Il doit également traiter les réclamations et les demandes des clients de manière professionnelle et courtoise.

Quel est le salaire d’un guichetier ?

Le salaire moyen d’un guichetier est d’environ 1 800 à 2 200 euros brut par mois. Toutefois, ce revenu peut être plus élevé dans certaines entreprises ou dans certaines régions. Les guichetiers peuvent également bénéficier d’avantages tels que des primes, des tickets restaurant ou des mutuelles d’entreprise.

Comment devenir guichetier ?

Se former au métier de guichetier (formation initiale)

Il est possible de suivre une formation initiale en école de commerce, en école de gestion ou en université. Cette formation peut déboucher sur des diplômes de différents niveaux (du bac au bac+5) en fonction des établissements.

Il existe également des formations courtes et qualifiantes proposées par des organismes de formation ou des centres de formation continue. Ces formations peuvent durer de quelques semaines à quelques mois et permettent d’acquérir des compétences spécifiques dans le domaine du commerce et de la vente.

Se reconvertir pour devenir guichetier (formation continue)

Il est possible de suivre une formation en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) dans des établissements tels que les centres de formation d’apprentis (CFA) ou les écoles de commerce. Cette formation peut durer de 6 mois à 2 ans en fonction du niveau de diplôme souhaité.

A ne pas manquer :  Comment devenir bagagiste ?

Bon à savoir : Il est possible de suivre une formation continue pour obtenir des diplômes de type BTS. Les Greta (groupements d’établissements publics locaux d’enseignement) sont des structures de l’éducation nationale qui offrent cette possibilité en mutualisant les compétences pour proposer des formations continues aux adultes.

Débouchés et évolutions de carrière

Les débouchés dans la profession de guichetier dépendent de l’entreprise ou de l’organisation pour laquelle ce professionnel travaille. Les guichetiers peuvent travailler dans les banques, les compagnies d’assurance, les services publics, les agences de voyages, les gares, les aéroports, les stations de métro, etc.

En fonction de l’expérience et de la formation acquises, un guichetier peut évoluer vers des postes de superviseur ou de manager dans les services de vente et de service à la clientèle. Il peut également choisir de se spécialiser dans un domaine particulier comme les produits financiers, les assurances, les voyages, etc.

Enfin, exercer le métier de guichetier peut être une excellente opportunité pour acquérir des compétences en vente, en communication et en service à la clientèle, qui peuvent être transférables à d’autres domaines professionnels.

Dans la banque, il est possible d’évoluer vers des postes de responsabilité tels que chef de guichet ou responsable d’une agence bancaire. Les guichetiers expérimentés peuvent également se voir proposer des postes dans d’autres services de la banque, tels que le service commercial ou le service de crédit.

Il est également possible de poursuivre une formation pour devenir conseiller financier ou gestionnaire de patrimoine. Enfin, certains guichetiers décident de se reconvertir dans d’autres domaines, tels que l’assurance ou l’immobilier.

A ne pas manquer :  Comment devenir coiffeur ?

Pourquoi devenir guichetier : avantages et inconvénients

Le guichetier bénéficie le plus souvent d’une certaine stabilité professionnelle, de possibilités d’avancement, d’interactions avec le public et souvent d’avantages sociaux.

En revanche, les tâches à réaliser sont souvent répétitives et il est possible de subir un certain stress. Ce professionnel peut subir des interactions difficiles et des contraintes horaires. Dans la banque, il y a des risques qui sont liés à la manipulation de l’argent.

Les compétences et qualités requises pour le métier de guichetier

Pour exercer le métier de guichetier, il faut maîtriser les techniques de vente et de communication pour accueillir et conseiller les clients avec efficacité et courtoisie. Il faut une excellente capacité d’organisation et de gestion du temps, une connaissance des procédures et des règles en vigueur dans le domaine d’activité.

Le guichetier doit faire preuve de rigueur, de résistance et de discrétion. Il faut aussi avoir une bonne présentation pour donner une image professionnelle et rassurer les clients.

L’état du recrutement dans le secteur

Il y a une réelle demande pour des professionnels qualifiés et compétents pour remplir des postes de guichetiers dans les banques, les bureaux de poste, les compagnies de transport et les administrations publiques. Il peut y avoir des variations saisonnières en matière de recrutement, mais la demande globale pour des guichetiers reste relativement stable.

 À lire aussi :