Rénovation globale d’une maison : peut-on tous en profiter ?

Les bâtiments participent fortement à la pollution de l'environnement. Dans l'optique de limiter les dégâts, les autorités publiques encouragent les ménages à engager des travaux de rénovation visant à réduire la consommation énergétique de leurs logements. À cet effet, elles ont mis en place des programmes d'aide accessibles sous certaines conditions.

Renovation Globale Maison

Rénovation globale : causes et définition

Selon les données de l'Ademe, le parc privé français est constitué de 17% de passoires thermiques, soit environ 5 millions de logements avec une étiquette énergie F ou G. Le terme passoire thermique ou passoire énergétique est en effet utilisé pour désigner une habitation dont la consommation d'énergie est excessive.

De manière générale, tous les logements sont classés de A à G grâce à un diagnostic de performance énergétique (DEP). À ceux qui se retrouvent dans la catégorie F et G sont attribués l'appellation passoire thermique, car ils présentent une isolation archaïque et un système de chauffage qui ne répond plus aux exigences actuelles. Le véritable problème avec ces bâtiments est qu'ils sont à l'origine de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble du territoire.

Dans l'optique de décourager ce type de logements, le gouvernement a adopté un certain nombre de mesures. Par exemple, à partir du 1er janvier 2023, les logements se trouvant dans la catégorie G, c'est-à-dire ceux dont la consommation d'énergie excède 450 kWh/m²/an, seront interdits à la location. L'objectif est d'interdire complètement les habitations classées F et G, à l'horizon 2028. Vous devez donc commencer dès maintenant à rénover votre maison afin qu'elle soit reclassée dans une meilleure catégorie, notamment en A, B ou C.

Généralement, la rénovation énergétique d'un logement est un projet qui requiert beaucoup de temps et un gros investissement financier. Pour cette raison, de nombreux ménages essaient de réaliser les travaux de façon échelonnée. Par exemple, ils peuvent se procurer un système de chauffage au début et procéder l'année suivante au remplacement des menuiseries, à l'amélioration de l'isolation, et ainsi de suite. Bien que moins contraignante, cette méthode ne permet pas d'obtenir de bons résultats.

Le meilleur moyen de bénéficier d'un logement performant est d'opter pour la rénovation globale. Cette terminologie désigne l'ensemble des projets de travaux de grande envergure. Concrètement, il s'agit des opérations de rénovation qui concernent les postes d'amélioration de la performance énergétique dans un logement. Dans une copropriété ou une maison individuelle, la rénovation globale se traduit par un bouquet de travaux permettant de refaire la ventilation, l'isolation thermique et de remplacer le système de chauffage par des installations plus performantes. La rénovation énergétique globale implique que tous les travaux doivent être accomplis en une seule fois.

Renovation Globale Logement

Les avantages de la rénovation globale

L'avantage principal de la rénovation globale est qu'elle vous permet d'échapper aux multiples difficultés relatives à l'approche poste par poste. Lorsque vous choisissez de rénover votre maison de façon échelonnée, vous la transformez en effet en un chantier permanent, ce qui peut être assez désagréable. Par contre, avec la rénovation énergétique globale, les travaux sont bouclés dans un délai raisonnable. De nombreux autres avantages sont associés à ce procédé.

Gain économique

De nombreux propriétaires hésitent à effectuer la rénovation globale de leur maison en raison de l'investissement conséquent que cela implique. Contrairement à l'idée préconçue, la rénovation énergétique globale présente un véritable intérêt économique. Il est vrai que lors des travaux, vous serez amenés à faire d'importantes dépenses. Cependant, lorsque ceux-ci seront achevés, votre maison sera beaucoup moins énergivore. Vous réaliserez ainsi d'importantes économies sur les charges de chauffage de votre logement. En cas de hausse des tarifs énergétiques, il est évident que vous serez très peu affecté par l'impact budgétaire.

D'un autre côté, lorsque les travaux de rénovation sont effectués en une seule fois, vous investissez moins comparativement à l'approche échelonnée. Par exemple, cette année, vous avez pris la décision de procéder au remplacement de votre ancienne chaudière. Pour choisir l'appareil, vous vous baserez naturellement sur les performances actuelles de votre habitation. En supposant que l'année d'après, ou celle qui suit, vous engagez des travaux d'isolation, il y a de fortes chances que le système de chauffage soit surdimensionné. Par conséquent, vous allez gaspiller de l'argent, ce qui aurait probablement été évité si vous aviez opté pour un projet global.

A ne pas manquer :  Taxe foncière : qui doit la payer en cas de vente ?

De plus, il est important de rappeler qu'il existe de nombreuses aides financières qui sont mises à la disposition des ménages qui souhaitent rénover globalement leurs logements. Généralement, plus le projet est ambitieux, et plus le montant de ces subventions est élevé. Leur objectif est de vous aider à améliorer significativement le classement énergétique de votre maison tout en faisant le moins de dépenses possible.

Un bien immobilier valorisé

Lorsque vous rénovez énergétiquement votre logement, vous améliorez par la même occasion sa valeur marchande. D'après les données statistiques des ventes immobilières, un bâtiment correctement isolé présente une valeur immobilière beaucoup plus importante. Par exemple, un logement classé dans la catégorie énergétique A ou B verra sa valeur majorée d'environ 20% par rapport au même bien en classe F ou G. En d'autres termes, la rénovation globale vous permet de vendre votre bien immobilier à un meilleur prix.

S'il s'agit d'un logement à louer, non seulement le coût du loyer va considérablement augmenter, mais vous trouverez également plus facilement des locataires, car ces derniers sont pour la plupart à la recherche de biens conformes aux exigences énergétiques.

La rénovation globale permet également d'améliorer le niveau de confort de votre maison, notamment sur le plan thermique et acoustique. Elle devient donc plus agréable à vivre. Vous pouvez d'ailleurs profiter des travaux pour refaire la décoration de votre intérieur et ainsi améliorer l'esthétique de votre habitation. De plus, en contribuant à la réduction de la consommation d'énergie, la rénovation permet de lutter contre la pollution de l'environnement.

Travaux conformes aux réglementations

La rénovation énergétique vous permet de ne plus avoir à vous soucier des multiples contraintes réglementaires. En 2017, le gouvernement a en effet pris un décret qui vous oblige à réaliser des travaux d'amélioration énergétique en amont de certaines interventions sur votre logement. On parle généralement de travaux embarqués. Le concept est simple : lorsque vous voulez engager des travaux d'aménagement ou de réfection à but esthétique, vous devez d'abord procéder à l'amélioration de la performance thermique de votre maison.

En d'autres termes, sans avoir reclassé votre logement dans une catégorie énergétique convenable, vous n'avez pas la possibilité d'engager des travaux de réfection de grande envergure. La loi prévoit les cas spécifiques dans lesquels la rénovation globale est obligatoire :

  • lorsque vous décidez de procéder à l'aménagement ou au remplacement de l'enduit qui couvre la façade de votre habitation,
  • à l'occasion de la mise en place d'un nouveau parement sur 50% au moins de la façade,
  • lorsque vous voulez rénover votre toiture et que les travaux concernent au moins 50% de la couverture de la maison,
  • lors de la transformation et de l'aménagement d'une pièce de plus de 2m² en une surface habitable.

Pour éviter de devoir engager des travaux embarqués qui sont naturellement plus coûteux, il est donc conseillé de procéder très tôt à la rénovation globale. Vous serez ainsi à l'abri de toutes formes d'obligations.

Avantages Renovation Globale

Les aides financières

Les autorités publiques ont prévu différentes subventions destinées à aider les ménages à réaliser les travaux relatifs à la rénovation globale.

La prime Coup de pouce

En 2020, le gouvernement a mis en place un programme d'aide financière dénommé « Coup de pouce ». Cette prime s'inscrit dans le cadre des Certificats d'Économies d'Énergie et a pour objectif d'encourager les projets de rénovation globale. Comme n'importe quel autre programme d'accompagnement financier, le « Coup de pouce rénovation globale » est soumis à un certain nombre de conditions. Tous les propriétaires de logements construits depuis plus de 2 ans sont en mesure de bénéficier de cette prime. La seule condition étant d'engager un bouquet de travaux. Le but de cette obligation est d'amener les ménages à s'engager dans des travaux de grande envergure qui auront un impact conséquent sur la performance énergétique de leurs habitations.

A ne pas manquer :  Vente immo : top 10 des indispensables pour rénover sa maison

Concrètement, pour bénéficier de la prime Coup de pouce, les travaux engagés doivent permettre la réalisation d'une économie d'énergie d'environ 55% pour les maisons ordinaires. Pour les bâtiments collectifs, le taux minimum d'économie exigé est de 35%. La rénovation doit ensuite vous permettre de passer d'une énergie carbone à une énergie écologique. Par exemple, si vous utilisiez principalement le fioul, à l'issue des travaux, vous devez plutôt passer au solaire ou à l'éolienne. D'ailleurs, plus le taux d'énergie économisée est élevé, et plus la valeur de l'aide financière sera élevée. Enfin, vous devez obligatoirement réaliser un audit énergétique ainsi qu'un contrôle qualité des travaux avant de pouvoir obtenir la prime.

Le forfait MaPrimeRénov'

Ce programme d'accompagnement financier géré par l'Anah cible principalement deux types de ménages. Tout d'abord, il y a ceux aux revenus standards qui sont classés dans la catégorie « MaPrimeRénov' violet ». Si vous vous retrouvez dans ce lot, vous avez la possibilité de prétendre à une prime de 7000 euros pour la rénovation de votre maison.

De nombreux avantages supplémentaires s'ajoutent à ce montant principal, en l'occurrence le bonus de sortie de passoire qui s'élève à 1000 euros. Si à l'issue des opérations, votre maison passe dans la catégorie A ou B, vous pourrez bénéficier du bonus bâtiment basse consommation (BBC) dont le montant est de 1000 euros. Pour l'audit énergétique, vous recevez 300 euros supplémentaires. Au total, vous pourrez bénéficier d'une aide financière d'environ 9300 euros si vous êtes dans la catégorie « violet » du forfait MaPrimeRénov'.

Il y a également les ménages aux hauts revenus classés dans la catégorie rose. Le montant de leur prime s'élève à 3500 euros pour une rénovation énergétique globale. À cela s'ajoutent les bonus BBC qui sont de 500 euros et les bonus de sortie de passoire qui s'élèvent également à 500 euros.

Le forfait MaprimeRénov' est cumulable avec la prime Coup de pouce. De plus, selon les critères de classification de MaprimeRénov', vous vous retrouvez dans les catégories bleue ou jaune (revenus modestes et très modestes), l'Anah a prévu un forfait exclusivement pour vous. Il s'agit du programme Habiter Mieux sérénité qui, en fonction de votre catégorie, vous permet d'obtenir une aide à hauteur de 3000 ou 2 000 euros. Ce forfait ne peut pas être cumulé avec le Coup de pouce.

Aides Financieres Travaux Renovation

Les différents types de travaux à effectuer lors d'une rénovation globale

De manière générale, la rénovation énergétique globale implique la réalisation d'une multitude de travaux. Toutefois, certains postes méritent une attention particulière.

L'isolation thermique

Lors de la rénovation de votre maison, vous devez veiller à l'isoler correctement, notamment sur le plan thermique et acoustique. À cet effet, vous devez envisager une isolation thermique par l'extérieur (ITE), une isolation intérieure des murs, des combles ou celle des planchers bas. Pour optimiser l'isolation phonique et énergétique, il est recommandé d'installer des fenêtres double ou triple vitrage.

Le remplacement du système de chauffage

Les anciens modèles de chaudière sont connus pour être peu performants et trop énergivores. En optant pour un modèle plus récent, vous réduisez considérablement votre consommation énergétique. C'est également l'occasion de vous tourner vers les énergies renouvelables, en l'occurrence la chaudière à granulés, la pompe à chaleur air-eau, les panneaux solaires… De plus, il est important que le nouveau système soit bien dimensionné. En le choisissant, vous devez prendre en compte votre habitation, le nombre d'occupants et les habitudes de ces derniers. En dehors de ces deux principales opérations, les travaux de rénovation globale doivent également concerner la ventilation, la production d'eau chaude sanitaire (ECS) et éventuellement le changement des menuiseries.