Investir dans l’immobilier à l’étranger grâce à la SCPI

Jusqu'à une date récente, l'investissement locatif hors de nos frontières paraissait une entreprise ardue, avec des formalités complexes et de lourdes contraintes à la clé. Mais depuis peu, des Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) proposent aux Français d'investir dans l'immobilier d'entreprise à l'étranger, en les faisant profiter de tous les avantages propres à ce type de placement.

Investissement Immobilier
© istock

Un patrimoine diversifié et rentabilisé

Pour la plupart d'entre eux, les investisseurs français bornaient leurs ambitions au territoire national. L'achat de biens locatifs à l'étranger leur paraissait en effet trop complexe.

Mais l'apparition des SCPI européennes a changé la donne. Comme leur nom l'indique, ces sociétés vont acquérir des biens immobiliers dans plusieurs pays de l'Union européenne. Certaines SCPI investissent de préférence dans la zone euro, d'autres bien au-delà.

La possibilité, via une SCPI européenne, d'acquérir des parts de biens immobiliers situés à l'étranger permet d'étendre ses investissements sur une zone beaucoup plus vaste. L'ampleur et la diversité de ce marché immobilier européen offrent un vaste champ d'action, qui n'est pas près de se rétracter.

Cette diversification du patrimoine immobilier n'est pas seulement géographique, elle porte sur le type de biens achetés. En effet, les SCPI européennes acquièrent aussi bien des locaux d'activité, des hôtels, des entrepôts, des commerces ou encore des bureaux.

L'associé d'une société de placement immobilier peut d'ailleurs diversifier encore plus son investissement, en achetant des parts de plusieurs SCPI européennes.

Cette extension de l'investissement locatif à l'échelle européenne laisse présager des rendements plus élevés. En élargissant leur périmètre, les SCPI réalisent des opérations immobilières dans des pays où le marché immobilier est très dynamique. Ainsi, certaines de ces sociétés sont parvenues à maintenir des rendements supérieurs à 5 ou même 6 %.

Investir Immobilier étranger
© istock

Une sécurité accrue

Concrètement, investir en SCPI représente une opportunité d'investissement à l'étranger d'autant plus intéressante qu'elle offre aux investisseurs les avantages habituels de ce type de placement.

En premier lieu, il s'agit d'un investissement très accessible. Les biens à acquérir étant divisés en parts, il est possible d'en acheter pour quelques centaines d'euros.

Par ailleurs, les acheteurs n'ont aucun des soucis qui assaillent souvent les propriétaires. Il faut en effet rappeler le fonctionnement d'une SCPI : elle est gérée par une société de gestion. C'est elle qui rassemble l'argent des associés et achète les immeubles qui constitueront leur patrimoine commun.

C'est encore elle qui se charge de trouver des locataires pour occuper les biens achetés. Son rôle est également de valoriser cet ensemble immobilier, en prévoyant notamment tous les travaux d'entretien et de rénovation.

De son côté, l'associé n'a donc pas à se préoccuper de tous ces aspects. À intervalles réguliers, chaque mois ou chaque trimestre, il reçoit un loyer, en contrepartie de l'achat de parts de la SCPI.

Il a donc l'assurance de bénéficier d'une source de revenus stable. C'est d'autant plus vrai qu'en raison du caractère collectif de cet investissement, les risques sont mutualisés. En effet, certains aléas, comme les impayés de loyer par exemple, sont supportés par l'ensemble des associés.

À lire aussi : Payez moins d’impôts en combinant SCPI et assurance-vie