Quelles solutions de financement pour aménager votre extérieur ?

Les espaces extérieurs sont des atouts de taille pour les maisons. Jardins, terrasses, balcons et terrains boisés permettent de pratiquer de nombreuses activités, de jardiner ou encore, de se détendre au soleil. Pour profiter au mieux de ces espaces, il est préférable de les aménager. Le coût de ces travaux varie en fonction de leur envergure et des matériaux à utiliser. Se pose alors la question du financement à laquelle nous répondons dans cet article.

Construction d'une terrasse
© istock

L’importance de bien estimer le coût des travaux

Avant de vous lancer dans les travaux d’aménagement de votre extérieur et avant de penser aux possibilités de financement, vous devez estimer leur coût. Celui-ci dépend en grande partie de la surface à aménager et du type d’aménagement. S’il s’agit d’une petite remise en état d’un jardin abandonné depuis longtemps, les coûts sont minimes, puisque les travaux consistent principalement en un déblaiement et en un nettoyage du jardin.

Si vous envisagez des travaux plus importants comme l’installation d’une terrasse, d’une véranda, la mise en place de chemins et d’allées, les coûts sont automatiquement plus élevés.

Comptez ainsi de quelques dizaines d’euros pour les travaux les plus simples, jusqu’à plusieurs milliers d’euros pour les travaux les plus importants. Pour ne pas être piégé dans un gouffre financier, vous devez donc impérativement estimer précisément le coût de votre projet avant de vous lancer.

Vérifier la faisabilité du projet d’aménagement

En plus de l’estimation du coût des travaux, vous devez vous assurer que l’aménagement que vous envisagez de réaliser est bien possible. Certaines modifications touchant la clôture par exemple peuvent, en effet, être interdites par le plan local d’urbanisme ou PLU. Rapprochez-vous donc de votre mairie pour vous renseigner à ce sujet. Une déclaration préalable de travaux peut aussi être nécessaire pour certains types d’aménagements.

A ne pas manquer :  Quel est le montant maximum d'une saisie sur salaire ?

Les solutions de financement

Pour financer vos travaux d’aménagement extérieur, vous avez le choix entre plusieurs options comme le crédit à taux zéro, le prêt personnel, les aides de l’État, ou encore, le rachat de crédit.

Le prêt personnel

C’est un prêt que vous pouvez demander à votre banque habituelle ou à une banque tierce. Le montant prêté n’est pas alloué à une dépense spécifique et vous pouvez donc l’utiliser pour financer vos travaux. Vous pouvez également opter pour un crédit revolving qui vous permet d’avoir une réserve d’argent renouvelable dans laquelle vous pouvez puiser pour payer les travaux d’aménagement.

Le prêt d’amélioration de l’habitat peut aussi être envisagé. Il s’agit d’un crédit affecté exclusivement au financement des travaux. Pour l’obtenir et débloquer les fonds, la banque peut vous demander des justificatifs comme des factures ou des devis.

L’aide de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat ou ANAH propose plusieurs aides aux particuliers qui souhaitent effectuer des travaux dans leurs maisons. Une aide, en particulier, peut aider à financer des travaux, y compris des travaux extérieurs comme la réfection d’une clôture, d’un portail ou la création de chemins et d’allées.

Cette aide peut aussi financer les gros œuvres comme les travaux de drainage des sols, la maçonnerie, ou encore, les travaux de toiture et de charpente, ainsi que la réfection totale ou partielle de couverture comme le toit-terrasse. L’aide peut aussi être utilisée pour financer les travaux de terrassement ou de suppression de murets.

Le crédit d’impôt travaux de jardinage

C’est un crédit d’impôt accordé par l’État aux particuliers pour les aider à financer leurs travaux d’entretien de leurs jardins.

A ne pas manquer :  Tout savoir et comprendre des crédits à la consommation instantanés

Vous pouvez aussi bénéficier du chèque emploi service universel ou CESU qui peut vous aider à payer les professionnels que vous faites intervenir pour, par exemple, tondre votre pelouse, tailler vos haies ou ramasser les feuilles mortes. Certains travaux bénéficient, en outre, d’une TVA réduite de 10 %.

Le rachat de crédit

Vous pouvez envisager de demander un crédit bancaire pour financer vos travaux d’aménagement extérieur. Mais si vous avez déjà contracté un ou plusieurs prêts comme un prêt immobilier et un prêt automobile, votre capacité d’endettement peut être fortement réduite. Vous pouvez, en effet, dépasser les 35 % de votre capacité d’endettement avec seulement deux crédits, ce qui empêche toute banque de vous accorder un autre prêt. Vous pouvez néanmoins obtenir un crédit supplémentaire si vous demandez un rachat ou un regroupement de crédit.

Cette opération permet de faire baisser votre taux d’endettement en regroupant vos prêts en cours en une seule mensualité et en étalant le paiement sur une période plus longue. Le montant de la mensualité est alors moins élevé, ce qui baisse votre taux global d’endettement et vous permet d’obtenir un nouveau crédit.

À lire aussi :