Tout savoir sur l’assurance scolaire

Même si l'assurance scolaire n'est pas obligatoire pour l'ensemble des activités prévues à l'emploi du temps, elle sera demandée pour les sorties ou les voyages. Avant de la souscrire, il est préférable d'en connaître les caractères.

Assurance Scolaire Enfants
© istock

Les garanties de base

Première garantie prévue par l'assurance scolaire, la responsabilité civile. Elle joue si votre enfant cause des dommages à autrui durant le temps scolaire, ce qui inclut les activités sportives inscrites à l'emploi du temps, comme la piscine par exemple.

Elle contribue aussi, avec d'autres types d'assurance, à la protection de l'enfant durant le trajet domicile-école.

De son côté, la garantie accidents corporels le couvre s'il subit des dommages au cours d'une activité organisée en dehors de l'emploi du temps. Cette couverture intervient qu'il y ait ou non un responsable identifié.

Une protection plus large

Certains contrats d'assurance scolaire ne concernent que les activités inscrites à l'emploi du temps de l'enfant. Mais d'autres élargissent leur champ d'application. Ils vous proposent donc une protection extra-scolaire.

Ce qui signifie que votre enfant est également couvert en dehors de l'école. Il est assuré en permanence, notamment durant ses activités de loisir, qu'il soit à votre domicile ou en vacances.

De même, il existe des formules proposant des garanties complémentaires. Ainsi, votre enfant peut être assuré s'il est victime d'un vol ou d'un racket. Et il peut être pris en charge si, à la suite d'une maladie ou d'un accident, il doit suivre les cours à domicile.

Attention aux limites

Comme dans de nombreux contrats d'assurance, les garanties de l'assurance scolaire ne s'appliquent pas forcément en toutes circonstances.

A ne pas manquer :  Mutuelle santé : comment trouver la meilleure offre d'assurance ?

Ainsi, certains contrats prévoient une franchise. Il s'agit d'une somme restant à la charge de l'assuré. Il importe donc, avant de souscrire l'assurance, de vérifier le montant de la franchise mentionné au contrat.

Ce montant, parfois élevé, s'ajoute donc au coût assez modique de l 'assurance scolaire, pour laquelle vous devez débourser, en moyenne, entre 10 et 40 euros par an.

Le contrat peut aussi prévoir des exclusions de garantie, qui s'appliquent à certaines activités extra-scolaires. Ainsi, la pratique de certains sports, jugés dangereux, comme le jet-ski ou la plongée sous-marine, peut ne pas être prise en charge.

Assurance Scolaire
© istock

Lisez vos autres contrats d'assurance

Avant de souscrire une assurance scolaire, vérifiez que votre enfant ne soit pas déjà assuré au titre de l'un de vos contrats.

En effet, si vous avez souscrit une assurance multirisques pour votre logement, celle-ci comprend une garantie responsabilité civile chef de famille. Elle couvre notamment les dommages que les membres de la famille causent ou subissent à l'extérieur du logement.

Ce qui inclut une protection adéquate des enfants durant le temps scolaire et en dehors. Pour éviter les doublons, il est donc inutile, si vous êtes dans ce cas, de souscrire une assurance scolaire.

De même, l'adhésion à une complémentaire santé peut être utile, notamment si votre enfant se blesse sur le chemin de l'école, sans qu'il y ait de responsable identifié.

À lire aussi : L’assurance habitation : comment ça marche ?