Assurance vie : Comment choisir entre les différents profils de gestion ?

L'assurance vie propose à ses souscripteurs différents profils de gestion. Il sont chacun adaptés à un profil type de clients. Certains sont joueurs, d'autres beaucoup moins : il s'agira donc de savoir vers quel type de profils l'épargnant compte se tourner. Comprendre les profils de gestion dans un contrat d'assurance-vie.

Le profil « prudent »

Les épargnants redoutant les soubresauts de la Bourse doivent se diriger vers un profil prudent, qui a pour objectif de protéger le capital investi.

Celui-ci sera alors investi essentiellement sur des produits obligataires peu risqués et offrant un revenu régulier. En revanche, la part d’actions sera très réduite, de l’ordre de 5 à 25 % selon les établissements. Ce profil est particulièrement adapté à un investissement à court terme (pas plus de 3 ans).

Les possibilités de gains sont limitées mais la protection est maximale. Cependant, avant de s’engager vers ce type de profil, il convient de le comparer avec le fonds en euros de son contrat, ce dernier offrant parfois des perspectives de placement plus sûres et plus performantes t

Le profil « équilibré »

Situés au carrefour entre la protection du capital et la valorisation de l’épargne, les fonds équilibrés impliquent une diversification de l’épargne entre les différentes classes d’actifs (actions, obligations et monétaires).

Ce profil de gestion correspond à ceux qui recherchent la performance sans pour autant remettre totalement en cause la sécurité de leur capital. Le profil équilibré correspond le plus souvent à un fonds diversifié investi en moyenne à 50 % en obligations et à 50 % en actions.

Ensuite, selon ses anticipations des marchés, le gérant du fonds peut faire varier la part des actions entre 40 et 60 %. Ainsi, des actifs peu risqués stabilisent le portefeuille, quand d’autres, plus dynamiques, stimulent la performance. Ce profil est conseillé aux épargnants souhaitant investir à moyen terme (entre 3 et 5 ans).

Le profil « dynamique »

Le profil dynamique, enfin, s’adresse aux investisseurs pour lesquels la recherche d’un gain élevé justifie une prise de risque importante. Le portefeuille est composé majoritairement d’actifs risqués et potentiellement performants, c’est-à-dire d’actions françaises ou internationales.

Le gérant peut même investir 100 % de l’épargne en actions, s’il estime que les marchés boursiers sont plus porteurs. Un tel profil de gestion est adapté à l’épargnant qui souhaite investir sur le long terme, c’est-à-dire au minimum sur 5 ans.

L’épargne gérée de façon dynamique sera soumise à des variations importantes sur le court terme, mais elle bénéficiera sur le long terme de perspectives de rendement supérieures à celles d’une épargne sécurisée. Attention toutefois aux frais de gestion internes des différents supports qui peuvent être très élevés.

À savoir :

L’épargnant qui souscrit une assurance vie à gestion profilée peut modifier son profil s’il change d’objectif et souhaite réorienter son épargne. II peut passer d’un profil dynamique à un profil équilibré ou prudent, par exemple. Ou inversement. S’il investit dans une optique de long terme (pour préparer sa retraite, par exemple), il peut aussi choisir une gestion « à horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.