4 choses à savoir sur l’assurance emprunteur

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, l'assurance emprunteur est très souvent exigée par les établissements financiers auprès desquels vous venez demander un crédit. Si ces établissements peuvent vous proposer de souscrire une offre au sein de leurs contrats, vous avez également la possibilité de vous adresser à une structure externe, ce qui peut vous permettre de profiter de meilleurs tarifs. Si vous êtes sur le point de réaliser une demande de prêt qui nécessite une assurance, vous feriez bien de vous informer davantage sur cette procédure afin de prendre les bonnes décisions au moment opportun.

Emprunteur Assurance Savoir Choses
© istock

1. L'assurance emprunteur : une sécurité pour tout le monde

L'assurance emprunteur peut être assimilée à une sécurité pour l'établissement qui vous octroie un crédit. En pratique, votre banque vous permet d'accéder à un financement que vous devez rembourser à raison de mensualités qui sont majorées d'un certain taux d'intérêt défini à la signature du contrat.

En parallèle, vous devez payer une cotisation pour assurer votre prêt, de manière à ce que votre assureur puisse rembourser vos mensualités si quelque chose de grave devait vous arriver. En fonction des négociations menées avec votre assureur, ce que couvre l'assurance emprunteur peut être différent : la structure peut en effet payer tout ou partie de vos échéances selon les termes définis dans votre contrat.

Ainsi, en accédant à une assurance emprunteur, votre banque se place dans une position où elle sera dans tous les cas remboursée. Vous vous protégez vous et vos proches dans la mesure où si quelque chose devait vous arriver, votre assurance prendrait le relai pour rembourser votre crédit.

couverture de l'assurance
© istock

2. Un bon assureur vous permet d'accéder à de nombreuses garanties

Aujourd'hui, il existe de nombreuses offres d'assurance emprunteur sur le marché, ce qui peut représenter une difficulté pour choisir, voire trouver un bon assureur. De manière générale, l'institution financière auprès de laquelle vous demandez votre crédit vous proposera une option d'assurance au sein de votre contrat de prêt. Toutefois, vous avez la possibilité de demander à choisir un autre assureur que celui qui a été proposé si ses termes ne vous conviennent pas. Il reviendra alors à votre banque de juger le prestataire que vous recommanderez et de donner son accord.

Pour trouver un assureur pour votre crédit, vous pouvez prendre des rendez-vous dans plusieurs structures afin de comparer les offres. À cet effet, il peut être intéressant de demander à parler à un conseiller pour lui présenter au mieux votre situation. Le professionnel vous permettra de mieux définir votre besoin et vous proposera l'option qui vous permettra d'accéder aux meilleures garanties, au bon prix.

A ne pas manquer :  Comment fonctionne l’assurance maladie en Suisse ?

La garantie décès

C'est l'une des garanties qui doit obligatoirement figurer au sein d'un contrat emprunteur. En cas de décès, l'assurance se doit de prendre le relai pour le paiement des mensualités, jusqu'à un montant maximal défini à la signature du contrat. La garantie contient également certaines exclusions qui peuvent s'activer si l'assuré perd la vie à cause d'une maladie non déclarée, ou encore la pratique d'un sport extrême qui n'aurait pas été mentionné dans le contrat d'assurance.

La garantie ITT

Si après examen par un médecin, vous êtes autorisé à prendre un arrêt de travail, vous pouvez enclencher la garantie d'incapacité temporaire de travail. Que ce soit à cause d'une maladie ou d'un accident, votre assurance emprunteur réglera vos mensualités pendant que vous êtes en récupération. Pour activer cette garantie, vous devez être dans une position d'incapacité totale de travailler, tout en ayant la garantie de pouvoir reprendre bientôt vos activités. Selon les contrats d'assurance, les conditions pour activer cette garantie peuvent également varier. Assurez-vous donc de bien lire les différentes offres avant d'en signer une.

La garantie IPT/IPP

En cas d'accident ou de maladie conduisant à une invalidité permanente partielle (IPP) ou totale (IPT), votre assureur se doit également de prendre la relève pour le remboursement de vos mensualités. La structure vous demandera de fournir différents documents pouvant attester que votre taux d'invalidité est égal ou supérieur à 33 % ou 66 % selon le cas. Ce pourcentage prend en compte autant votre invalidité professionnelle (inaptitude à exercer un métier) que votre incapacité fonctionnelle (difficulté à effectuer les gestes du quotidien).

La garantie PTIA

La garantie perte totale ou irréversible d'autonomie est également l'une des garanties obligatoires que vous devez avoir dans votre contrat. En souscrivant cette garantie, vous vous assurez que vos mensualités seront payées en cas d'accident ou de maladie conduisant à une incapacité de votre part à assurer seul votre quotidien (activité professionnelle de base ou non et autonomie sociale).

Pour que cette garantie s'active, vous devez toutefois obtenir certains documents auprès de votre médecin et être âgé de moins de 65 ans.

3. Il y a divers avantages à changer d'assurance emprunteur

S'il arrive que vous vous retrouviez dans une situation difficile avec votre assurance après la signature, vous avez la possibilité de procéder à une délégation d'assurance de prêt. Votre banque ne peut vous refuser cette démarche tant que vous lui proposez un prestataire qui vous permet d'accéder aux mêmes garanties que votre précédent assureur.

A ne pas manquer :  Pourquoi l’assurance auto est-elle obligatoire ?
changer d'assurance emprunteur
© istock

En changeant d'assurance emprunteur, vous pouvez grandement diminuer le montant de vos cotisations auprès de votre assureur, tout en accédant aux mêmes garanties. Pour augmenter vos chances de profiter d'une meilleure offre, vous devrez toutefois vous faire accompagner par un professionnel pour mettre en concurrence les différentes offres sur le marché. Par ailleurs, vous avez la possibilité de déléguer toute la démarche au professionnel, pendant que vous vous concentrez sur votre remboursement.

Si vous avez opté pour la solution d'assurance proposée par votre banque, changer d'assurance peut également vous faire profiter d'un contrat plus adapté à vos besoins. En effet, les offres d'assurance proposées au sein des contrats de prêt sont généralement adaptées pour certains groupes de personnes. Si votre profil présente des caractéristiques particulières, vous ne gagnerez donc pas vraiment à être traité selon ces conditions.

Enfin, le changement d'assurance emprunteur est grandement facilité grâce à la réglementation. Que ce soit la loi Lagarde, la loi Hamon ou l'amendement Bourquin, vous pouvez envisager différentes options pour changer la structure chargée d'assurer votre prêt.

4. Le coût de l'assurance dépend grandement de votre profil

Pour déterminer le coût d'une assurance emprunteur, vous devez vous interroger sur le taux appliqué dans votre contrat. Plus le taux sera élevé, plus vos mensualités le seront également. Le taux est principalement défini par votre profil et la durée de votre emprunt. En ce qui concerne votre profil, si vous avez des habitudes à risque, il y a de fortes chances que votre taux soit plus élevé. Pour comparaison :

  • si vous avez 20 ans et que vous êtes non-fumeur, le taux auprès de l'assurance de votre banque peut se situer autour de 0,15 % contre 0,06 % si vous contactez une structure externe
  • si vous êtes fumeur et que vous avez 20 ans, le taux auprès de la banque sera de 0,21 % contre 0,09 % pour une offre externe
  • si vous avez 60 ans et êtes non-fumeur, le taux auprès de l'assurance de votre banque sera de 0,58 % contre 0,46 % si vous vous adressez à une société d'assurance externe
  • enfin pour ceux qui ont 60 ans et qui sont fumeurs, le taux tournera autour de 0,72 % contre 0,61 % pour une offre externe à la banque

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif pour vous situer sur les taux qui peuvent être appliqués en fonction de votre profil. Pour avoir des données précises afin de mieux estimer vos mensualités, consultez les offres obtenues lors de vos rendez-vous avec les sociétés d'assurance.