Comment devenir parfumeur ?

Le parfumeur, également appelé nez, est un créateur de parfum. Quelles études faut-il faire pour devenir parfumeur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier parfumeur.

Parfumeuse Teste Des Essences
© istock

Qu’est-ce qu’un parfumeur ?

Le parfumeur travaille le plus souvent pour des marques de luxe telles que Chanel, Dior, Gucci, etc. Il imagine et reproduit des senteurs inédites. Ce professionnel travaille également pour l’industrie, notamment pour élaborer le parfum de produits d’hygiène corporelle ou de produits d’entretien.

Le nez est capable de mémoriser des milliers de parfums différents, il connaît la senteur de la rose, du jasmin, du musc ou du muguet. Il est également capable d’analyser un parfum, de dissocier les fragrances et d’imaginer des tendances. Le but ultime du parfumeur est de créer le parfum iconique qui remportera un succès aussi phénoménal que le fameux Chanel n° 5.

Il lui faudra plusieurs années de pratique avant d’être capable de mémoriser les parfums de base qui composent les fragrances : on en dénombre plus de 1 500. Quand il atteint ce niveau, il est en mesure de devenir formulateur.

Le parfumeur est amené à sélectionner les matières premières dont il extrait les parfums. Il peut s’agir de fleurs, de fruits, d’épices, de pierres, etc. Il pourra créer un parfum en choisissant sa dominante qui pourra être florale, musquée ou épicée.

Le métier de parfumeur est proche de celui de chimiste. Tout est question d’équilibre et il suffit d’un ingrédient pour qu’une composition complète soit à jeter aux oubliettes. Avant d’établir une recette définie, le parfumeur devra faire de très nombreux essais.

A ne pas manquer :  Comment devenir webmaster ?

Ce professionnel est également employé pour ses capacités à repérer la qualité d’un produit. Il intégrera alors le service contrôle qualité de certaines industries cosmétiques.

Quel est le salaire d’un parfumeur ?

Le salaire d’un parfumeur débutant se situe entre 1 800 € brut et 2 500 € brut par mois.

Comment devenir parfumeur ?

Se former au métier de parfumeur (formation initiale)

Aucun diplôme n’est spécifiquement prévu pour cette profession. Il faut avant tout avoir un odorat exceptionnel et connaître le marché. Cependant, certaines formations permettent d’acquérir des connaissances scientifiques qui seront utiles.

Pour devenir parfumeur, il est quand même conseillé d’opter pour la licence professionnelle mention industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé ou pour la licence professionnelle mention chimie de synthèse.

Après cette dernière, l’étudiant pourra poursuivre sa formation en passant un master mention chimie ARPAC ou un master pro ICAP (Ingénierie des cosmétiques, arômes et parfums), des diplômes de niveau bac +5.

Bon à savoir : Il existe malgré tout quelques formations pertinentes comme celle de l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) et celle de l’École supérieure du parfum.

Débouchés et évolutions de carrière

Plus vite le parfumeur commence à se former, plus il augmente ses chances d’être recruté. Il faut dire que l’expérience est essentielle dans cette profession et que la formation de son odorat est particulièrement longue.

Dans l’industrie, il commence en tant qu’assistant-parfumeur et s’occupe de la préparation des mélanges à partir des indications du créateur. Il pourra devenir parfumeur training, puis junior afin de peaufiner son savoir-faire. Il s’orientera alors vers un poste d’évaluateur, puis de responsable de contrôle qualité.

A ne pas manquer :  Comment devenir astronome ?

Devenir parfumeur est déjà un but en soi, mais les plus talentueux pourront intégrer de grandes maisons de luxe, voire créer leur propre marque.

Pourquoi devenir parfumeur : avantages et inconvénients

Le parfumeur a la chance d’exercer une profession passionnante et créative qui lui permettra de laisser son empreinte dans le monde du luxe. Mais cette possibilité se heurte à une réalité sévère : les nez qui réussissent sont extrêmement rares, même dans l’industrie.

Les compétences et qualités requises pour le métier de parfumeur

Le parfumeur à un sens de l’odorat extrêmement développé et bénéficie si possible d’une formation sérieuse en biologie et en chimie. Il lui faut également connaître ce marché tout à fait particulier ainsi que les tendances de la mode.

Ce créateur est avant tout un artiste capable de se mettre à la place des futurs clients de la marque. Il est imaginatif, capable de se renouveler et doit pouvoir travailler en équipe, notamment avec le service marketing qui prendra le relai de la phase de création.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur de la parfumerie est extrêmement bouché et la place de nez est rare et convoitée. Pour percer dans ce secteur, il faut être particulièrement talentueux, mais également capable de travailler énormément pour former son odorat, puis avoir la chance de rencontrer les bonnes personnes.

Ce professionnel peut travailler pour une entreprise de cosmétique, une société industrielle ou une maison de luxe. Quand il sera reconnu, il pourra éventuellement créer sa propre comme marque comme a pu le faire Serge Lutens.