Emprunter à l’étranger : pourquoi et comment faire

Pour financer un projet personnel ou immobilier, vous pouvez souscrire à un prêt à l’étranger. En résidant en France, il est tout à fait possible d’emprunter en dehors de l’Hexagone. Qu’est-ce que cela apporte d’emprunter à l’étranger ? Quelles sont les démarches à faire pour emprunter dans un autre pays ? Lisez la suite pour avoir toutes les informations nécessaires avant de vous décider.

Emprunt Pays

Emprunter dans une banque étrangère : le fonctionnement

Pour souscrire à un crédit à l’étranger, il faut d’abord remplir certaines conditions. Pour emprunter dans une autre banque, située hors de France, vous devez premièrement ouvrir un compte dans l’établissement. Vous aurez besoin de fournir des pièces justificatives (pièces d’identité, bulletin de salaire ou autre justificatif de revenus, justificatifs de domicile…).

Avant de vous octroyer un prêt, la banque va vouloir connaître votre patrimoine, vérifier vos antécédents et surtout votre capacité de remboursement.

Même si vous empruntez à l’étranger, vous répondez toujours à la loi française. A ce titre, la législation exige une hypothèque sur les biens pour les crédits immobiliers. Vous devrez donc faire appel aux services d’un notaire.

La banque doit également répondre à certaines règles, comme le fait d’intégrer certaines clauses obligatoires dans le contrat.

Emprunt Etranger

Pourquoi souscrire à un crédit dans une banque étrangère ?

Les banques en dehors de France ne peuvent pas consulter le fichier des interdits bancaires. Emprunter de l’argent à l’étranger peut donc être une solution si vous y êtes inscrit.

Souscrire à un crédit à l’étranger est également une pratique courante chez les frontaliers. C’est même conseillé s’ils travaillent dans le pays où ils demandent l’emprunt à cause du risque de change. S’il gagne leurs revenus dans la monnaie d’emprunt, ils sont protégés des variations des taux de change entre les deux monnaies. De plus, le fait de travailler dans le pays de la banque rend le dossier plus susceptible d’être accepté.

Crédit
© Freepik

Avant de vous engager, voici ce que vous devez savoir

Même si l’emprunt à l’étranger peut être avantageux dans certaines situations, il peut aussi présenter certains inconvénients :

  • Emprunter dans une autre devise que l’euro peut vous mettre face à des fluctuations de change. Si elles sont à votre avantage, tant mieux, mais cela peut également vous nuire et vous mettre dans une situation difficile. Lorsque le taux de change est en augmentation dans l’autre devise, et que vous payez en euros cela augmentera le montant des échéances. Demandez une clause de réévaluation au moment de souscrire au prêt.
  • Vous devez veiller aux commissions de change qui s’appliquent lorsque vous réalisez des transferts depuis votre compte bancaire français.
  • Etudiez la législation du pays où vous empruntez. Les clauses de remboursement anticipé ne fonctionnent pas partout de la même manière. En Allemagne, le remboursement anticipé n’est possible qu’après dix ans à partir de la date de souscription au crédit.

Prenez quelques précautions avant de souscrire à un crédit dans une banque étrangère. Si l’établissement fait partie de l’Union européenne, vérifiez qu’il figure au registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Cela prouve qu’il s’agit bien d’un organisme habilité. Choisissez de préférence une banque importante et évitez les arnaques en écartant les petites annonces de prêt à l’étranger.

À lire également : Faire un crédit en ligne : bonne idée ?

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.