Combien de jours par an la France vit-elle à crédit? Découvrez les chiffres alarmants

Chaque année, un sujet préoccupant refait surface : le jour de dépassement, ou le jour où un pays dépense plus de ressources naturelles qu'il n'en produit. En France, ce jour arrive de plus en plus tôt dans l'année et révèle une surconsommation alarmante. Le gouvernement annonce des économies, mais les dépenses continuent à s'envoler. Quel est le prix de cette politique ? Décryptage des chiffres alarmants.

Des chiffres alarmants

Dans une étude récente réalisée par le WWF et Global Footprint Network, la France a atteint son jour de dépassement dès le 2 avril 2024. Cela signifie que la France vit à crédit pendant une grande partie de l'année et exploite les ressources naturelles à un rythme insoutenable.

Comparativement à d'autres pays européens, la France se classe malheureusement parmi les plus mauvais élèves en matière de durabilité écologique.

Combien de jours par an la France vit-elle à crédit Découvrez les chiffres alarmants

Le jour du dépassement

En 2023, la France a dépassé ses ressources naturelles dès le 5 mai. Cela signifie qu'elle vit "à crédit" vis-à-vis de la planète pendant environ 240 jours par an. Le "jour du déficit" indique quand l'État a épuisé ses revenus annuels. En 1978, c'était en décembre. Aujourd'hui, ce jour avance chaque année et témoigne d'une situation budgétaire préoccupante.

Découvrez également la notion d’économie bas-carbone avec l’économie circulaire.

Les conséquences alarmantes

La France est doublement endettée : vis-à-vis de la planète et de son propre budget. Cette situation alarmante nécessite une révision profonde des politiques économiques et environnementales. 

La surconsommation entraîne une dégradation de l'environnement et exacerbe le changement climatique et la perte de biodiversité. Les ressources naturelles étant limitées, cette surutilisation compromet également la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

Explorez également la fiche métier du climatologue.

Il est urgent de prendre des mesures pour inverser cette tendance. La France doit réduire son empreinte écologique et rétablir l'équilibre de ses finances publiques pour assurer un avenir durable. Des mesures concrètes doivent être prises pour inverser cette tendance et promouvoir un mode de vie plus durable. Sinon, les chiffres alarmants du jour de dépassement continueront à s'aggraver et de mettre en péril notre planète et notre avenir.

Découvrez un top de cinq pratiques à adopter pour participer au développement durable.

A ne pas manquer :  Emprunter à l’étranger : pourquoi et comment faire