Formation, salaires, emploi… Tout ce que vous devez savoir sur le métier d’assistant de service social en quatre questions

Le métier d'assistant de service social est une vocation au service des autres qui implique un engagement profond dans l'aide et le soutien aux individus en difficulté. Ceux qui envisagent cette carrière enrichissante doivent comprendre les aspects clés tels que la formation requise, les perspectives d'emploi et les salaires. 

Quelle formation pour devenir assistant de service social ?

Pour embrasser la carrière d'assistant de service social, l'obtention du Diplôme d'État d'Assistant de Service Social (DEASS) est impérative. Cette formation, d'une durée de trois ans, garantit un équilibre entre enseignements théoriques et stages pratiques

Cette formation permet aux étudiants d'acquérir les compétences nécessaires pour intervenir efficacement auprès des populations en difficulté. Les écoles spécialisées proposent un cursus complet qui prépare adéquatement les étudiants pour affronter les défis du terrain.

À lire : Comment devenir étiopathe ?

Quels sont les salaires dans ce secteur ?

Les rémunérations dans le domaine de l'assistance sociale varient en fonction de l'expérience et du contexte d'exercice. En moyenne, les débutants doivent s'attendre à un salaire autour du SMIC. Les professionnels confirmés quant à eux perçoivent entre 1500€ et 2000 € mensuels. 

Formation, salaires, emploi… Tout ce que vous devez savoir sur le métier d'assistant de service social en quatre questions

Comment est le marché de l'emploi pour ce métier ?

Le marché de l'emploi pour les assistants de service social est en constante progression, reflétant ainsi la demande croissante de services sociaux de proximité. La diversité des structures d'accueil et d'accompagnement offre aux jeunes diplômés une variété d'opportunités d'insertion professionnelle. 

Lire aussi : Comment devenir esthéticienne ?

Quelles sont les perspectives d'évolution de carrière ?

Les assistants de service social bénéficient de nombreuses possibilités d'évolution de carrière. Lorsque vous suivez des formations complémentaires telles que le DEIS, le CAFERUIS ou le CAFDES, vous accédez à des postes de cadre et de direction. De plus, les concours internes donnent la possibilité aux professionnels expérimentés de gravir les échelons et d'accéder à des postes de responsabilité au sein des structures sociales.

Ne manquez pas notre article sur : Comment devenir confiseur ?

A ne pas manquer :  Découvrez si vous êtes fait pour devenir puéricultrice avec ce test surprenant !