Comment devenir optronicien ?

L’optronicien est un expert dans la conception et l’utilisation de systèmes optiques-électroniques. Quelles études faut-il suivre pour devenir optronicien ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier optronicien.

Illustration Oeil Pour Optronicien
© istock

Qu’est-ce qu’un optronicien ?

Quel est le rôle de l’optronicien ?

L’optronicien est un expert dans le développement d’équipements et de systèmes combinant l’optique et l’électronique. Son expertise trouve une application dans plusieurs secteurs comme la défense, le spatial, les télécommunications, l’industrie, l’aéronautique, le matériel médical et la météorologie.

Pour mener à bien un projet, l’ingénieur en optronique doit avant tout comprendre les besoins du client. Il dessine ensuite l’architecture du projet, en sélectionnant les solutions optiques et électroniques les plus adaptées. Il conçoit un prototype, effectue des tests pour valider sa création, puis rédige les spécifications techniques.

Son rôle ne s’arrête pas à la conception. Il participe aussi à l’industrialisation du système, déterminant les coûts, sélectionnant les sous-traitants et les équipements, et mettant en place les processus de fabrication. Il assure une évaluation continue de la qualité et cherche constamment à améliorer le produit.

Le travail de l’optronicien est essentiel pour le développement de nouvelles technologies et l’amélioration de celles existantes. Il collabore avec des ingénieurs dans divers domaines pour développer et tester ses systèmes. Il est également attentif aux contraintes techniques, aux besoins du marché, des clients et des fournisseurs lors de la conception d’un dispositif.

L’optronicien est une figure centrale dans la conception, mais aussi dans la production, car il est responsable de la commande et de l’approvisionnement des composants nécessaires à la fabrication d’un produit. Il assure également le service après-vente, car son expertise unique lui permet de comprendre et de résoudre les problèmes que ses clients peuvent rencontrer.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Un optronicien, technicien de haut niveau, utilise ses compétences avancées en électronique pour travailler dans des environnements nécessitant une précision extrême. Une salle blanche sous atmosphère contrôlée est souvent son terrain de jeu.

A ne pas manquer :  Comment devenir éclairagiste ?

Sa connaissance approfondie des disciplines liées à l’optique, la photonique, l’optoélectronique, et même la chimie, les mathématiques et la physique, est indispensable pour suivre l’évolution rapide du secteur.

Outre ses compétences techniques, l’optronicien doit posséder une excellente capacité de gestion de projets, couvrant aussi bien la production que la commercialisation. Il est appelé à collaborer étroitement avec d’autres spécialistes, fournisseurs et sous-traitants, ce qui nécessite d’excellentes compétences relationnelles et d’écoute.

L’optronicien fait preuve d’un esprit inventif et de curiosité, suivant de près les dernières innovations de son domaine. Sa capacité à proposer des solutions dans des domaines variés (de la microchirurgie à la fibre optique en passant par l’équipement de centrales nucléaires) est précieuse.

À savoir : La maîtrise de l’anglais est un atout indispensable pour rester à jour avec les avancées techniques et scientifiques mondiales.

Comment devenir optronicien ? Études et formations

Où se former pour le métier d’optronicien ?

Devenir optronicien exige un parcours académique rigoureux et spécialisé. Démarrant avec un baccalauréat scientifique, la voie traditionnelle se poursuit avec deux années de classe préparatoire ou de licence en sciences et technologies.

On se spécialise ensuite par le biais d’un master ou d’un diplôme d’ingénieur en optronique ou photonique, avec des établissements comme Polytech Paris-Sud ou l’Université Paris Saclay qui offrent des formations appropriées.

Une spécialisation supplémentaire peut être obtenue grâce à un master spécialisé d’un an, ou même un doctorat pour ceux qui visent une carrière en recherche.

La formation continue offre également des opportunités d’évolution aux professionnels actifs, à travers des formations courtes ou longues, permettant d’acquérir de nouvelles compétences ou de se spécialiser. Des universités et écoles d’ingénieurs proposent des formations pour ceux qui souhaitent se réorienter vers l’optronique, avec des critères de qualification appropriés.

Bon à savoir : Les diplômes tels que le BTS Génie Optique ou le DUT Mesures Physiques peuvent également servir de tremplin vers le métier d’optronicien, complétés par une licence professionnelle en optique et éventuellement un master ou un diplôme d’ingénieur.

Les diplômes nécessaires

Pour devenir optronicien, il est généralement nécessaire d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 à bac+3 en optique, en optométrie, en instrumentation optique, ou dans un domaine connexe axé sur l’étude des technologies optiques et de la vision.

A ne pas manquer :  Comment devenir cogniticien ?

Quel est le salaire d’un optronicien ?

Le salaire moyen d’un optronicien se situe entre 25 000 et 40 000 euros par an.

Les différents statuts de l’optronicien

Les optroniciens peuvent exercer leur profession en tant que salariés dans des entreprises d’optique, des laboratoires de recherche, des centres médicaux, ou en tant qu’indépendants en proposant des services de consultation ou de réparation d’équipements optiques.

Débouchés et évolutions de carrière

Le secteur de l’optronique est dynamique et en pleine expansion à l’origine d’une forte demande pour des professionnels qualifiés. Les entreprises, en particulier dans les domaines des télécommunications et des technologies de l’information, recherchent activement des optroniciens.

Cela est également le cas pour les géants de l’électronique et de la défense, comme Thales ou Safran. Cependant, les opportunités ne se limitent pas à ces secteurs, le domaine médical et les laboratoires universitaires recrutant également dans ce domaine en raison de l’innovation continue en matière d’équipements médicaux.

Une fois embauché, un optronicien peut gravir les échelons, passant de chef d’équipe à directeur de projet ou technique. Ce processus peut être accéléré dans les petites structures. Avec l’expérience, des rôles plus élevés comme celui de directeur de filiale ou même de directeur général sont envisageables, offrant une trajectoire de carrière intéressante pour les optroniciens qualifiés.

Pourquoi devenir optronicien : avantages et inconvénients

L’optronicien travaille avec des technologies optiques de pointe et pratique dans différents domaines de la santé, de l’industrie et de la recherche. Il peut bénéficier d’opportunités de carrière stimulantes et évolutives.

En revanche, l’optronicien subit certains risques liés à la manipulation d’équipements optiques et fait face à des exigences de précision élevées. Il doit connaître les avancées technologiques et peut être amené à se déplacer.

À lire aussi :