La garantie gel en assurance habitation

Beaucoup d’entre nous n’ont pas les moyens de payer un système de chauffage efficace ou encore une belle cheminée dans notre habitation. Hors que durant l’hiver, la température peut descendre jusqu’à 0°C ou moins, ce qui peut engendrer des phénomènes comme le gel.

Dans de telles situations, une garantie gel est fortement recommandée pour assurer la sécurité de vos logements. Elle ne sera pas incluse automatiquement dans vos contrats d’assurance parce qu’elle est souvent considérée comme une garantie optionnelle.

Nous allons donc mettre à votre connaissance tout ce qu’il faut savoir sur cette garantie et comment procéder pour y souscrire.

Qu’est-ce que la garantie gel ?

La garantie gel indemnise vos biens et mobiliers qui ont subi des dégâts à cause du gel. Elle n’est pas prise en compte dans l’assurance dégâts des eaux, mais elle fait tout de même partie de ses extensions. De ce fait, si vous voulez bénéficier de cette garantie, il faudra faire une souscription à part.

Quelles sont les modalités de la garantie gel ?

Etant une extension de la garantie dégâts des eaux, la garantie gel et cette dernière sont étroitement liées. En effet, pour bénéficier des indemnités de la garantie gel, vos biens et mobiliers doivent impérativement être assurés par la garantie dégâts des eaux.

Par ailleurs, cette garantie ne prend en charge que les dégâts directement causés par le gel. Toutes autres situations n’ayant aucun lien direct avec ce phénomène ne seront pas indemnisées par la garantie gel.

De cette modalité ci-dessus, la garantie gel ne tient donc pas en compte les infrastructures qui ont été responsables des dégâts.

Que devez-vous faire pour bénéficier correctement de la garantie gel ?

Il y a des obligations auxquelles vous devez vous soumettre pour pouvoir bénéficier de la garantie gel. Si vous habitez deux résidences différentes à la fois, la résidence qui sera inhabitée pendant plus de 3 jours durant l’hiver doit suivre une procédure de vidanges des installations et des canalisations d’eaux. Pensez aussi à régler votre chauffage en mode « hors gel ».

Vous devez également vérifier vos canalisations d’eaux. Si vous pensez partir pour longtemps pendant l’hiver, pensez à couper l’alimentation d’eaux pour éviter des dégâts probables. Si, par contre, vous resterez dans votre habitat, vérifiez si les canalisations évacuent correctement, ou si elles sont bouchées. Vous devez également appliquer un antigel.

Dans le cas d’un hiver particulièrement trop froid, pensez à couper l’alimentation des eaux pour plus de sécurité. Cela évitera le gel de vos canalisations.

Cette garantie connait-elle une limite ?

En effet, elle ne s’applique pas n’importe comment. La garantie gel ne prend en compte que les dégâts accidentels. De ce fait, si les dommages engendrés par le gel sont survenu suite à une erreur d’inattention de votre part, il y a possibilité de restriction ou d’annulation même de la garantie.

Nous vous recommandons donc de bien vérifier les obligations mentionnées dans votre contrat d'assurance habitations, surtout dans le cas d’une longue absence de votre part durant la période de l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.