Comment bénéficier d’un prêt immobilier au chômage ?

Le prêt immobilier est le mode de financement le plus courant des achats de biens par les ménages français. Pour qu’un particulier obtienne un tel prêt, il doit impérativement présenter des garanties solides à sa banque. Celles-ci peuvent être un emploi stable, un salaire suffisant, ou même des biens à hypothéquer. Lorsqu’on est inscrit à Pôle Emploi, l’obtention d’un crédit immobilier peut devenir plus compliquée, mais il n’est toutefois pas impossible. Il existe, en effet, des moyens alternatifs auxquels le chômeur peut recourir pour garantir un prêt.

Obtenir Un Prêt Immobilier
© istock

Peut-on obtenir un prêt immo en touchant l'ARE ?

Les banques sont très exigeantes concernant les garanties de prêts immobiliers. Cependant, il est possible, avec un peu de chance, d’obtenir un prêt lorsqu’on est inscrit à pole emploi et qu’on touche l'ARE (allocation de retour à l'emploi).

Quand on est au chômage, rembourser un prêt important peut s'avérer compliqué, voire impossible. Il faut, par conséquent, être réaliste et n’envisager l’achat d’un bien que si son prix est accessible et permet de rembourser des mensualités n'excédant pas le tiers de son allocation.

Trois points peuvent aider le demandeur d'emploi dans sa demande de crédit. Le premier est de s’adresser à sa banque habituelle, celle où il avait ses comptes lorsqu’il travaillait. Le second est d’avoir un apport personnel important. En effet, à partir de 10% d’apport personnel, les banques se montrent plus coopératives. Le troisième est d’avoir des perspectives d’évolution positives, comme une formation en cours qui peut offrir de bonnes opportunités de recrutement.

Crédit Immobilier Chomage
© istock

Le Prêt Accession Sociale

Le prêt accession sociale ou PAS est un dispositif mis en place pour permettre aux foyers les plus modestes d’accéder à la propriété. Il consiste en un prêt immobilier que peuvent accorder certaines banques conventionnées avec l’État.

La totalité du projet d’acquisition du bien immobilier peut être financée par le PAS, ce qui permet d’acheter même sans apport personnel. Le bien acquis peut être un appartement ou une maison dans le neuf ou l’ancien.

Les conditions selon lesquelles les banques accordent ce crédit sont allégées et les garanties demandées sont moindres. Toutefois, il faut quand même des garanties. Celles-ci peuvent prendre la forme d’aides sociales stables.

Le fonctionnement du crédit immobilier PAS est le même que celui d’un crédit traditionnel. Les intérêts sont toutefois plafonnés à 2,9% et les frais de dossier à 457. Les frais de notaire sont, quant à eux, minorés par rapport aux crédits traditionnels.

Lorsque le prêt est accordé, il peut initialement être étalé sur une durée de remboursement de 25 ans, mais cette période peut être étendue jusqu’à 35 ans, en fonction des cas.

Être éligible au PAS n’est pas une garantie d’obtenir le prêt auprès de la banque. Celle-ci a le droit de refuser le crédit si elle estime que le dossier n’est pas assez solide, et ce, même si la banque est conventionnée avec l’État.

Il existe d’autres prêts et aides qu’un chômeur peut obtenir. Ils ne peuvent pas financer l’achat d’un logement, mais peuvent financer des travaux de rénovation ou d’amélioration du logement. C’est notamment le cas du prêt travaux à 1% d’intérêts de la CAF.