4 conseils pour se reconvertir dans l’immobilier

L'immobilier reste un secteur d'activité très prometteur. Si vous envisagez une reconversion, ces métiers peuvent représenter une véritable opportunité d'épanouissement professionnel. Voici quelques conseils pour vous aider à franchir ce nouveau cap.

métier agent immobilier indépendant
© istock

Se former dans une école spécialisée

La reconversion dans le domaine de l'immobilier suppose d'acquérir de solides connaissances dans un domaine nouveau pour vous. Il s'agit en effet de maîtriser de nombreuses notions juridiques, fiscales ou relatives aux transactions immobilières.

La formation continue vous permet de compléter votre bagage. Le mieux est de suivre les modules conçus par des écoles spécialisées, comme ESG Immobilier. Les formations sont adaptées aux besoins de personnes en activité et souhaitant se reconvertir dans l'immobilier.

Souvent dispensé par des intervenants qui travaillent eux-mêmes dans ce secteur, cet enseignement est centré aussi bien sur les connaissances théoriques que sur les aspects pratiques des métiers de l'immobilier.

Il se présente sous la forme de cours à temps partiel, compatibles avec avec le temps de travail. À condition de satisfaire à certains prérequis, et notamment de justifier d'un certain niveau d'études, cette formation peut déboucher sur l'acquisition de diplômes spécifiques à l'immobilier, comme certains BTS ou mastères.

Elle peut aussi permettre, par le biais de la Validation des acquis de l'expérience ou par des cursus courts, d'obtenir certaines certifications professionnelles.

Recourir à la formation à distance

Malgré les horaires flexibles et les aménagements d'emploi du temps proposés par les formations continues qui requièrent votre présence, vous n'avez pas forcément le temps et la possibilité de les suivre.

A ne pas manquer :  Résidence seniors : est-ce un placement d’avenir ?

Dans ce cas, la formation à distance est une alternative très commode. Vous trouverez aisément des plateformes d'enseignement à distance qui préparent à l'ensemble des diplômes et certifications de l'immobilier.

Ainsi, vous pouvez travailler de chez vous, quand vous le souhaitez. Ce type de formation s'adapte donc à votre rythme personnel. Le plus souvent, des conseils pratiques s'ajoutent aux cours théoriques, pour vous donner une connaissance complète des métiers de l'immobilier.

Enfin, vous n'êtes pas laissé seul face à votre écran. En effet, la plupart des plateformes vous proposent un accompagnement personnalisé. Un conseiller en formation suit votre parcours, vous aide à travailler et répond à vos questions.

Choisir le bon métier

L'immobilier est un vaste secteur d'activité, qui comprend de nombreux métiers. Peut-être savez déjà lequel vous aimeriez exercer. Il se peut aussi que vous le découvriez à la faveur d'une formation généraliste.

En tous cas, vous devez prendre le temps de réfléchir au métier de l'immobilier qui vous convient le mieux. En effet, chacun a ses particularités et requiert un ensemble de connaissances et de compétences qui lui appartient en propre.

Ainsi, vous pouvez être intéressé par le métier d'agent immobilier, qui consiste à vendre et louer des biens, dans le cadre d'une agence, ou la profession d'administrateur de biens, qui vous conduit à gérer, pour le compte d'un propriétaire ou d'un syndicat de copropriétaires, un ou plusieurs biens immobiliers.

Entre les métiers de la gestion immobilière, de la construction, ou ceux qui se centrent sur la transaction, il faudra faire votre choix. Une fois la décision prise, il vous sera plus facile de recueillir les informations nécessaires et de choisir la formation la plus adaptée.

A ne pas manquer :  Les 7 avantages du démembrement de propriété
Agent Immobilier Visite
© istock

Avez-vous les qualités nécessaires ?

Comme les autres professions, les métiers de l'immobilier demandent, de la part de ceux qui les exercent, la possession de certaines qualités. Ainsi, qui veut travailler dans l'immobilier ne doit pas se décourager au premier obstacle rencontré.

De fait, une transaction immobilière n'aboutit pas en quelques jours. Il faut souvent des semaines, voire des mois, pour conclure la vente ou la location d'un logement. L'agent immobilier, mais c'est aussi vrai pour d'autres professionnels du secteur, doit donc faire preuve de ténacité.

Il doit aussi posséder certaines qualités que les professionnels ont coutume d'appeler des "soft skills", ou "compétences douces". Parmi elles, figure, en bonne place, le sens de la relation avec le client.

Demandez-vous donc si vous savez écouter les autres et si vous avez une certaine propension à l'empathie. Ce sont des qualités indispensables pour comprendre les besoins de ses clients.

Il faut aussi être persuasif dans la négociation et avoir un sens aiguisé de la communication.