Qu’est-ce que le viager solidaire ?

Le viager est un principe que nous connaissons tous, mais qu’en est-il du viager solidaire ? Le viager solidaire a été créé par une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), appelée les 3 Colonnes. L’objectif est de favoriser le maintien des personnes âgées à domicile en leur versant une rente.

Viager Solidaire
© istock

Comment est né le viager solidaire ?

Le marché de l’immobilier a constaté que les ventes en viager sont en constante progression depuis quelques années. Cette situation est bien entendu liée étroitement au vieillissement de la population. De nombreuses personnes sont alors à la recherche d’un complément de revenu, une fois en retraite. Le viager répond alors parfaitement à cette attente puisque la personne perçoit une rente jusqu’à son décès. Celle-ci est négociée lors de la signature du contrat de vente. Le montant variant avec la valeur du bien.

Cela permet alors au retraité de faire face à ses besoins journaliers et aux dépenses en énergie. Le viager est utile également pour le maintien des personnes âgées à domicile en facilitant l’accès à une aide à domicile. On remarque que cette tendance a encore été accentuée par le Covid et les différents confinements. En effet, les personnes âgées sont de moins en mois disposées à se rendre en Ehpad et préfèrent profiter de leur logement le plus longtemps possible.

C’est pour toutes ces raisons que les agences spécialisées ont noté une forte croissance de ce marché. C’est le cas de SCIC Les 3 Colonnes qui a créé le viager solidaire.

Le viager solidaire : ses principes

Le viager solidaire est un concept, né en 2013 et imaginé par la SCIC, Les 3 Colonnes. Le but du viager solidaire n’est pas de générer des bénéfices importants, mais avant tout d’aider au maintien à domicile d’une personne âgée dans de bonnes conditions. De nombreuses personnes âgées souffrent d’une perte d’autonomie financière, physique ou sociale. C’est grâce à cet apport financier que les personnes peuvent essayer de rester chez eux et de financer les soins nécessaires, mais également l’entretien et l’alimentation dans la vie quotidienne. Cela est possible en faisant appel à une aide qu’elles peuvent financer grâce au viager solidaire. Celui-ci fonctionne de la même manière que le viager classique qui permet de solutionner les problèmes rencontrés par ces personnes.

Le viager solidaire : ses modalités

Le principe du viager solidaire mis en place par la SCIC, Les 3 Colonnes, repose sur des levées de fonds successives. Dès la signature du contrat, un capital est versé au crédirentier, son montant varie selon la valeur du bien. Ce versement est appelé le bouquet. C’est une première étape.

La seconde étape tient aux versements mensuels qui sont effectués pour apporter un complément de revenu régulier. C’est donc un fonctionnement qui est calqué sur le viager classique. La différence qui distingue ces deux formes de viager : classique et solidaire, c’est l’offre qui est faite à la personne ayant signé le contrat. Cette dernière peut profiter, si elle le désire, d’une aide effective pour réaliser ses démarches administratives, pour adapter son logement si elle a perdu une certaine autonomie physique ou pour contacter et rechercher une aide à domicile. Ces aides sont apportées aux personnes, ayant signé un contrat de viager solidaire, de manière entièrement gratuite.

Il est  également intéressant de savoir que la rente viagère est revue chaque année afin de s’adapter au coût de la vie. Les frais notariés et le coût des assurances sont pris en charge par Les 3 Colonnes. Il faut savoir aussi que quand la SCIC devient propriétaire d’un bien, elle ne cherche pas à réaliser une très bonne opération immobilière. La plupart du temps, les biens sont revendus à des bailleurs sociaux ou à des collectivités. Il faut savoir qu’en effet, de nombreuses collectivités ont rejoint le projet de viager solidaire. Sinon, elle remet ce bien sur le marché via un système de recyclage solidaire. Ce procédé consiste à mettre le bien en location en ciblant les personnes âgées qui sont dans des situations financières précaires.

La SCIC a été capable d’instaurer un véritable lien de confiance entre ses partenaires, ses bénéficiaires et ses sociétaires. Elle répond à un besoin grandissant qui concerne le financement du maintien à domicile et du soutien des personnes âgées.

Elle devient propriétaire de votre bien immobilier en vous versant un capital et une rente à vie. Le paiement de cette rente est garanti. La gestion de l’habitation, ainsi que les gros travaux sont pris en charge par la SCIC. C’est le cas également des relations avec les personnes permettant de garantir le maintien à domicile.