Immo : les 10 quartiers où investir à Paris

Le placement immobilier a toujours de beaux jours devant lui et séduit toujours autant les investisseurs, si vous optez pour une grande ville, il faut bien choisir le quartier. C’est le cas notamment à Paris où la sélection peut s’avérer un peu ardue tout en restant primordiale pour la réussite de votre projet. Voici quelques quartiers parfaits pour ceux qui désirent investir à Paris !

Immobilier Paris
© istock

Paris reste la ville préférée des investisseurs qui souhaitent un placement sécurisé. Il faut savoir que les quartiers, offrant un cadre de vie agréable, ne sont pas forcément ceux où il est recommandé d’investir. Il faut cependant chercher un peu pour trouver les endroits offrant le meilleur rendement locatif. Les prix de l’immobilier à Paris sont en constante augmentation et le marché immobilier est toujours en plein essor. Pour être sûr de ne pas chercher des locataires en permanence, le plus simple est d’opter pour des quartiers où la demande est très importante. Attention, on entend par forte demande celle qui concerne la demande locative et non touristique. C’est une différence déterminante.

Il faut alors trouver des rues où les Parisiens qui travaillent aiment vivre sur le long terme. L’investissement locatif est intéressant si vous dénichez de bonnes affaires aux prix les plus bas cités, dans cet article. La moyenne étant située entre 9 000 et 11 000 du mètre carré, dans cette ville.

Tous ces critères sont forcément importants pour faire un choix.

Le 9e arrondissement

Le 9e arrondissement de Paris se trouve à proximité de l’hypercentre de la capitale. C’est l’un des secteurs les plus animés de Paris. Il est souvent appelé arrondissement de l’Opéra. Il est préférable d’investir dans la rue Notre-Dame-de-Lorette ou la Trinité. Ces rues sont résidentielles, mais comme elles sont également commerçantes, elles sont alors très intéressantes pour l’investissement. Elles peuvent très facilement attirer les locataires et vous les garderez certainement très longtemps. Les prix du 9e arrondissement sont situés autour de 8 369 euros du mètre carré et cela reste donc de ce fait un excellent choix qui offre une bonne sécurité.

Le 10e arrondissement

Le 10e arrondissement, appelé également arrondissement de l’Entrepôt, est un secteur très animé et très commerçant. C’est un arrondissement qui a longtemps été plutôt populaire, mais il a tendance aujourd’hui à être habité par des familles plus « bourgeoises ». C’est la raison pour laquelle les prix sont de plus en plus élevés.

Le plus cher et le plus paisible est le canal Saint Martin. Il est très recherché par les familles et les jeunes couples et vous trouvez à le louer très facilement. Les secteurs Saint-Martin, Saint-Denis et Poissonnière sont les anciennes portes parisiennes datant de l’époque médiévale et les rues y sont étroites et en cours de réfection. Les prix les plus bas sont de 7 370 euros du mètre carré.

Le 11e arrondissement

Il est nommé également arrondissement Popincourt. C’est un arrondissement central, mais c’est également un secteur un peu plus calme et moins touristique, excepté la rue de Lappe, près de la Bastille et la rue Oberkampf. Il comprend beaucoup de petites surfaces à louer et les prix sont relativement plus bas par rapport à d’autres quartiers de la capitale. Il faut compter sur des prix autour de 7 900 euros du mètre carré, pour les plus bas.

A ne pas manquer :  Immobilier : les avantages d'investir en SCPI

Le 13e arrondissement

On parle ici du quartier autour d’Austerlitz. Les prix tournent autour d’environ 7 000 euros du mètre carré dans l’arrondissement des Gobelins qui est situé sur la rive gauche. En revanche si vous cherchez avec soin, les prix descendent sous le montant de 6 000 euros du mètre carré. Comme Bastille se trouve à proximité, vous êtes sûr de faire une belle affaire.

Le 14e arrondissement

Le 14e est certainement celui qui possède le plus de charme avec ses petites ruelles dissimulées. Il profite de la nouvelle tendance pour s’adapter parfaitement à la nouvelle image de la capitale et il est résidentiel. Les prix moyens proposés tournent autour de 8 100 euros du mètre carré.

Le 15e arrondissement

En privilégiant le 15e arrondissement vers Saint Lambert, sachez que vous vous adressez à des familles avec enfants le plus souvent. Celles-ci sont séduites par les grandes superficies qui y sont proposées, mais également par le calme régnant dans ce secteur.  Le quartier de Vaugirard est le plus peuplé de Paris puisqu’il abrite plus de 238 000 habitants. C’est donc un véritable atout. Les prix tournent autour de 8 350 euros du mètre carré.

Le 17e arrondissement

Il est situé sur la rive droite et il se compose de quatre secteurs : Plaine Monceau, Batignolles, Épinettes et Ternes. C’est Batignolles qui propose les meilleures opportunités. En effet, il est de plus en plus recherché par les bobos branchés de la capitale. Les prix restent de plus relativement bas puisqu’ils sont en moyenne de 7 900 euros du mètre carré. Il est même possible de trouver des biens à 5 500 euros du mètre carré, mais il faut rester prudent sur la nature des appartements et leur état.

Le 18e arrondissement

L’arrondissement des Buttes Montmartre est de 2e arrondissement de Paris quant à sa population avec  plus de 200 000 habitants. Il attire de nombreux jeunes en raison de ses prix qui restent assez accessibles. Le quartier de la Chapelle est celui où les prix sont les plus bas avec une moyenne de  5 000 euros du mètre carré, intéressant pour les investisseurs qui peuvent espérer une plus-value intéressante, mais à long terme. En effet, de grands travaux sont prévus pour redorer son image.

Le 19e arrondissement

Le quartier des Flandres est en pleine mutation et il est de ce fait intéressant pour les investisseurs. Les prix sont équivalents à ceux du 19e, autour de 5 900 euros du mètre carré. Cependant, les disparités sont très importantes d’une rue à l’autre. Il faut donc effectuer des recherches sérieuses pour dénicher la bonne affaire. La demande est très forte ce qui est parfait pour l’investissement locatif.

A ne pas manquer :  Les 7 étapes d'un achat immobilier en détail

Le 20e arrondissement

C’est aussi l’arrondissement concentrant une très forte population avec plus de 210 000 habitants. Il est idéal pour le locatif avec une demande extrêmement forte dans ce domaine et largement au-dessus de la moyenne à Paris. Il faut rester très vigilant et faire une analyse précise des diverses rues, car la différence des biens proposés est énorme dans cet arrondissement.

À lire aussi :

Investissement locatif à Paris : le choix stratégique de l'arrondissement

Paris n'est pas que la capitale administrative de l'Hexagone, elle représente également la capitale de l'investissement immobilier et continue de séduire par son dynamisme et sa stabilité économique. Le choix de l'arrondissement devient alors une décision stratégique pour optimiser son investissement. Le fait de comprendre les tendances du marché peut en effet faire toute la différence ! Cette démarche nécessite une analyse approfondie des zones offrant un potentiel de valorisation, où la demande locative reste forte tout au long de l'année.

Si vous vous demandez dans quel arrondissement procéder à un investissement locatif à Paris, notez que les quartiers les plus prisés offrent souvent un rendement intéressant en raison de leur localisation et de leur popularité croissante. Certains secteurs comme les Batignolles dans le 17e arrondissement attirent par exemple des locataires aux profils très variés (allant des jeunes professionnels aux familles) grâce à leur mixité sociale et à leur vie de quartier très vivante. Ces zones bénéficient aussi d'un accès privilégié à des services de qualité, des espaces verts et des options de transport diversifiées, éléments clés pour une rentabilité soutenue. Il est ainsi fondamental de rester informé sur les projets de développement urbain et les modifications des plans locaux d'urbanisme qui peuvent influencer directement les prix de l'immobilier et la demande locative future.