Est-ce utile de souscrire un contrat d’assurance vie après 70 ans ?

L'assurance-vie est une solution d'épargne qui permet de constituer un capital transmissible à ses proches en cas de décès. À partir d’un certain âge, la question de souscrire un contrat d'assurance-vie peut se poser. En effet, plus les années avancent, plus les enjeux de la transmission de patrimoine et de la préparation de la succession sont plus importants. Est-il vraiment utile de souscrire un contrat d’assurance-vie après 70 ans ? On vous répond !

un couple de senior contracte une assurance avec un professionnel
© istock

Pourquoi souscrire un contrat d'assurance-vie après 70 ans ?

Souscrire un contrat d'assurance-vie après 70 ans présente de nombreux avantages à prendre en considération.

Dans un premier temps, la détention d’une assurance-vie garantit un capital pour ses proches en cas de décès. En effet, en souscrivant un contrat d'assurance-vie, le signataire désigne un ou plusieurs bénéficiaires qui recevront le capital en cas de décès de l'assuré. Il s’agit d’un véritable parachute financier pour ses proches en cas de perte de revenus consécutive au décès.

D’autre part, la souscription d'un contrat d'assurance-vie après 70 ans permet de bénéficier d'une fiscalité plus avantageuse. En effet, les sommes versées sur un contrat d'assurance-vie sont exonérées d'impôts sur le revenu si elles respectent certaines conditions. De plus, les sommes versées aux bénéficiaires du contrat sont également exonérées de droits de succession jusqu'à 30 500 euros.

Enfin, la souscription d'un contrat d'assurance-vie peut permettre de préparer sa succession et d'éviter les conflits entre héritiers. En désignant des bénéficiaires précis, on évite les éventuels conflits entre héritiers qui peuvent survenir lors d'une succession.

Les inconvénients de la souscription d’une assurance-vie après 70 ans, à prendre en compte

La souscription d'un contrat d'assurance-vie après 70 ans présente aussi quelques inconvénients qu'il convient de prendre en compte avant de faire un choix. En effet, le coût de l'assurance vie en ligne peut être plus élevé pour les seniors, même sur des plateformes d'épargne en ligne comme Activeseed qui remet l'épargnant au centre du système financier.

A ne pas manquer :  Assurance vie : Les contrats luxembourgeois et étrangers

Cela s’explique par le fait que les primes d'assurance augmentent généralement avec l'âge. Mais aussi, il existe un risque de ne pas pouvoir récupérer son capital avant le décès. En effet, les contrats d'assurance-vie comportent des pénalités en cas de rachat anticipé, ce qui peut rendre la récupération du capital plus complexe en cas de besoin.

Par ailleurs, la souscription d'un contrat d'assurance-vie peut avoir un impact sur les droits à l'aide sociale et le patrimoine. Les sommes versées sur un contrat d'assurance-vie sont considérées comme un patrimoine et sont donc prises en compte pour le calcul des droits à l'aide sociale. De plus, en cas de succession, le capital versé aux bénéficiaires du contrat sera déduit de la part d'héritage revenant aux autres héritiers.

Quelles sont les alternatives à l'assurance-vie pour les plus de 70 ans ?

Il existe alors plusieurs alternatives à la souscription d'un contrat d'assurance-vie pour les seniors, qui ne peuvent plus répondre à leurs besoins spécifiques en matière de transmission de patrimoine.

Tout d'abord, la donation peut être une solution intéressante pour transmettre un patrimoine à ses proches de son vivant. Elle permet de réduire les droits de succession, voire de les supprimer dans certains cas. La donation peut prendre plusieurs formes, comme la donation-partage ou la donation avec réserve d'usufruit, et peut être révoquée à tout moment.

Ensuite, le testament est un moyen simple de désigner précisément les bénéficiaires de son patrimoine et de régler les modalités de la succession. Le testament peut être rédigé par un notaire ou rédiger soi-même, mais il convient de respecter certaines règles pour qu'il soit valable.

A ne pas manquer :  Voiture rayée : que couvre mon assurance ?

Enfin, l'assurance-décès peut aussi être une alternative intéressante à l'assurance-vie pour les personnes de plus de 70 ans qui souhaitent garantir un capital à leurs proches en cas de décès. Contrairement à l'assurance-vie, l'assurance-décès ne comporte pas d'aspect épargne, mais permet de garantir un capital en cas de décès. Les primes d'assurance sont généralement moins élevées que pour l'assurance-vie et les contrats sont souvent plus simples.