Comment devenir pédopsychiatre ?

Le pédopsychiatre est un médecin spécialisé dans les troubles psychologiques et les maladies mentales de l’enfant. Quelles études faut-il faire pour devenir pédopsychiatre ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier pédopsychiatre.

Pédopsychiatre
© istock

Qu’est-ce qu’un pédopsychiatre ?

Quel est le rôle du pédopsychiatre ?

À l’instar du psychiatre, le pédopsychiatre traite les maladies mentales et les troubles psychologiques, mais il est spécialisé dans le soin des enfants, qu’ils soient en bas âge ou adolescents.

Dépression, autisme, hyperactivité, trouble du comportement alimentaire (anorexie, boulimie…) : le pédopsychiatre évalue le mal-être de ses patients et étudie leurs symptômes. Il propose alors un diagnostic ainsi qu’un projet thérapeutique auquel il associe les parents.

Le traitement médicamenteux n’est pas privilégié avec les enfants tant que l’écoute, la communication et l’échange sont efficaces. Si cela s’avère nécessaire, il pourra prescrire un traitement, ce que ne peuvent faire les psychologues, psychanalystes et psychothérapeutes qui ne sont pas médecins.

Le pédopsychiatre travaille à l’hôpital, en clinique ou en cabinet privé, mais il peut aussi intervenir en CMP (centre médico-psychologique) ou en CMPP (centre médico-psychopédagogique).

Il ne sera pas difficile pour un jeune pédopsychiatre de trouver un poste dans un hôpital qu’il soit privé ou public. S’il ouvre son propre cabinet, il aura également la possibilité de se créer une patientèle assez rapidement.

Les étudiants choisissent de plus en plus cette discipline, même si ce n’est pas celle qui offre les meilleures rémunérations du secteur médical. La pédopsychiatrie est avant tout une vocation.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir pédopsychiatre, il faut suivre un cursus universitaire exigeant et sélectif, ce qui demande de la patience, de l’abnégation, une grande capacité de travail et une excellente mémoire. Lorsqu’il est actif, ce spécialiste doit bénéficier d’une forte stabilité émotionnelle, d’une empathie certaine et d’un grand sens de l’écoute. La pédagogie est essentielle, que ce soit pour expliquer aux parents et aux enfants un protocole ou pour enseigner dans un CHU. Il faut aussi bénéficier d’un sens de l’analyse, de l’éthique et des responsabilités.

A ne pas manquer :  Comment devenir ascensoriste ?

Comment devenir pédopsychiatre ? Études et formations

Où se former pour le métier de pédopsychiatre ?

Pour se former au métier de pédopsychiatre, il faut s’inscrire à la faculté de médecine en PASS (parcours accès spécifique santé) ou alors en licence avec accès santé (L.AS). Ces deux voies peuvent mener à la seconde année du premier cycle de médecine, mais il faut savoir que l’année de PASS ne peut pas être redoublée. Une fois admis, l’étudiant achève son parcours en premier cycle préclinique et passe le DFGSM.

Il peut alors intégrer le second cycle clinique qui le mènera au DFASM et lui permettra de passer un concours (ENCi) à la suite duquel il pourra choisir un CHU (centre hospitalier universitaire) dans lequel il se spécialisera en pédopsychiatrie.

Durant le troisième cycle, le futur médecin sera interne, soutiendra sa thèse et obtiendra son DE. Il deviendra alors docteur junior et se préparera à passer son DES en pédopsychiatrie, point d’orgue de son cursus universitaire, au bout de 12 années d’études.

Les diplômes nécessaires

Le pédopsychiatre a obtenu successivement les diplômes suivants :

  • DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales)
  • DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales)
  • DE (diplôme d’État) en médecine
  • DES (diplôme d’études spécialisées) en pédopsychiatrie

Quel est le salaire d’un pédopsychiatre ?

Un pédopsychiatre intervenant à l’hôpital public est rémunéré entre 3 000 € et 6 200 € brut par mois. Un praticien libéral perçoit en moyenne 5 500 € brut par mois.

Les différents statuts du pédopsychiatre

Le pédopsychiatre qui intervient dans le public a le statut de praticien hospitalier (PH). Dans le privé, que ce soit en cabinet ou en clinique, il a le statut de médecin libéral.

A ne pas manquer :  Comment devenir électronicien ?

Débouchés et évolutions de carrière

Un pédopsychiatre expérimenté pourra devenir chef de service à l’hôpital public ou dans le privé. Il pourra aussi participer à la recherche ici aussi pour le compte du privé ou du public. Dans un CHU (centre hospitalier universitaire), il pourra devenir enseignant.

S’il le souhaite, ce professionnel pourra aussi reprendre ou créer un cabinet privé, voire une clinique spécialisée.

Pourquoi devenir pédopsychiatre : avantages et inconvénients

Le métier de pédopsychiatre est valorisant : il donne l’occasion au praticien de prendre soin de la santé mentale d’enfants. C’est aussi une profession très bien rémunérée et reconnue.

En revanche, cette carrière demande de suivre des études longues et difficiles. La pratique du métier est contraignante avec des heures d’astreintes imposées. Le pédopsychiatre se trouve confronté à des situations complexes et à une souffrance parfois difficilement supportable.

À lire aussi :