Comment devenir bagagiste ?

Le bagagiste s’occupe des bagages dans les aéroports, dans les gares ou les hôtels. Quelles études faut-il faire pour devenir bagagiste ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier bagagiste.

Bagagiste Accompagne Des Clients à L'entrée D'un Hotel
© iStock

Qu’est-ce qu’un bagagiste ?

Le bagagiste est un professionnel qui s’occupe des sacs et des valises des clients, que ce soit dans un hôtel ou au sein des gares et des aéroports.

Le bagagiste doit intervenir avec rapidité. Il assure le transfert des bagages d’un vol à un autre ou d’un avion vers l’aéroport. Le bagagiste aéroportuaire récupère les bagages après l’enregistrement et les passe aux rayons X. Il les transfère alors dans la bonne direction tout en respectant les protocoles de sécurité.

Ce professionnel doit faire attention aux bagages fragiles, il doit savoir manipuler les chariots et conteneurs. C’est lui qui pilote le véhicule spécifique qui apporte les bagages vers l’avion.Il prend alors en charge le rangement et le tri en soute, le transfert ainsi que le déchargement à l’arrivée. C’est également lui qui installe le tapis-bagages près de l’avion et qui dispose les bagages sur le tapis du hall de réception.

À noter : Dans un aéroport, il est appelé responsable des bagages, agent-bagagiste, bagagiste-tractoriste ou agent de piste-bagagiste.

Dans l’hôtellerie, le bagagiste récupère les effets personnels des clients auprès du voiturier ou du client lui-même. Il monte par la suite les bagages dans la chambre. Il travaille sous la responsabilité du concierge ou du chef de réception et prend en charge le transport des bagages à l’arrivée et au départ.

Ce professionnel est présent dans les hôtels 5 étoiles et les palaces, mais aussi sur les bateaux de croisière et les villages vacances. Grâce à lui, les arrivées et les départs sont plus fluides.

À noter : Dans l’hôtellerie, le bagagiste porte généralement l’uniforme spécifique de l’établissement.

Quel est le salaire d’un bagagiste ?

Le salaire d’un bagagiste débutant se situe au niveau du SMIC ou du SMIC hôtelier qui est de 1 840 € brut par mois. Que ce soit dans l’hôtellerie ou dans le secteur aéroportuaire, le salaire de ce professionnel peut être amélioré en travaillant de nuit, les week-ends et les jours fériés. Il varie également en fonction de l’entreprise et de l’expérience du salarié.

Bon à savoir : Dans l’hôtellerie, le bagagiste pourra bénéficier de pourboires qui augmenteront significativement ses revenus.

A ne pas manquer :  Comment devenir régleur ?

Comment devenir bagagiste ?

Se former au métier de bagagiste (formation initiale)

Pour devenir bagagiste aéroportuaire, il peut être intéressant de bénéficier d’un diplôme en tourisme, mais il existe aussi une formation spécifique permettant d’obtenir un BTS transport et prestations logistiques après le bac. En 2 ans, l’élève est formé aux opérations de transport dans le secteur routier, ferroviaire, aérien et maritime.

À noter : En France, il y a 90 écoles qui permettent de passer ce diplôme.

Une entreprise pourra également vous embaucher en alternance et vous proposer un contrat de professionnalisation. Il existe des formations courtes d’agents bagagistes qui sont axées sur l’expérience concrète. L’étudiant pourra acquérir des connaissances en risque du trafic aérien, en vérification de concordance bagage ou en disposition légale. Ces formations mènent le plus souvent vers un contrat de travail.

Pour travailler en tant que bagagiste dans l’hôtellerie, aucun diplôme n’est obligatoire. Cependant, il est conseillé de se former et d’obtenir un CAP ou un bac professionnel hôtellerie.

Se reconvertir pour devenir bagagiste (formation continue)

Le CAP et le BTS pourront aussi être préparés dans le cadre de la formation continue en intégrant une structure de type Greta (groupement d’établissements publics locaux d’enseignement). Ce type de formation bénéficie d’une mutualisation des compétences et propose un apprentissage ciblé pour étudiants adultes.

Débouchés et évolutions de carrière

  • Les bagagistes-tractoristes sont essentiellement recrutés par les compagnies aériennes, les aéroports et les sociétés de services aéroportuaires.
  • Dans l’hôtellerie, les bagagistes sont surtout employés par les palaces et les hôtels 5 étoiles.

Bon à savoir : Un bagagiste aéroportuaire pourra facilement trouver un emploi dans le secteur hôtelier et vice versa.

Dans un aéroport, il est possible d’intégrer un emploi d’agent de piste bagagiste sans expérience. Il suffit de disposer d’un casier judiciaire vierge pour postuler avec un diplôme de type CAP, BEP ou bac. Cela est même possible simplement avec une expérience professionnelle, même dans un autre secteur que le secteur aéroportuaire. Au bout de quelques années, ce professionnel pourra devenir agent de trafic ou chef d’équipe, voire superviseur ou chef de zone.

Dans l’hôtellerie, le bagagiste peut évoluer vers un poste dans l’hébergement. En suivant une formation interne ou externe, il sera possible de devenir réceptionniste, concierge ou gouvernent.

Pourquoi devenir bagagiste : avantages et inconvénients

La profession de bagagiste est accessible facilement et permet de se faire une expérience dans l’hôtellerie ou dans le secteur aéroportuaire. C’est une profession qui offre des possibilités d’évolution.

A ne pas manquer :  Comment devenir confiseur ?

En revanche, cette profession n’est pas toujours valorisée et peut être physiquement éprouvante. Il faut accepter de travailler la nuit et les week-ends. Dans le secteur aéroportuaire, les recrutements sont très localisés, il faut pouvoir faire preuve de mobilité.

Les compétences et qualités requises pour le métier de bagagiste

Le bagagiste aéroportuaire doit être rapide, dynamique et organisé. Les horaires d’un aéroport sont stricts et le moindre retard peut-être tout à fait préjudiciable. D’ailleurs, les voyageurs retardataires ne facilitent pas la tâche du bagagiste.

Ce professionnel dispose du permis B, mais également du permis T (conduite sur les aires de Trafic) qui est délivré en interne. Il doit aussi avoir obtenu le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité) et il doit connaitre les règles de sécurité aéroportuaires.

La rigueur est de mise dans cette profession puisqu’en cas d’erreur, un bagage peut être renvoyé à l’autre bout du monde. Pour exercer ce métier, il faut également être en bonne forme puisque les bagages peuvent être lourds et encombrants.

Dans l’hôtellerie, le bagagiste doit être élégant, discret et serviable. Il doit aussi faire preuve de concentration et de rigueur pour que les bagages soient acheminés dans la bonne chambre ou vers le bon véhicule.

Lorsque d’autres intervenants sont absents (groom, concierge, etc.), le bagagiste peut être amené à réaliser d’autres tâches comme la livraison de missives ou l’information de la clientèle. Dans l’hôtellerie, il est essentiel de maîtriser plusieurs langues et a minima l’anglais.

À noter : Qu’il travaille dans un aéroport, dans une gare ou dans un hôtel, le bagagiste est capable de travailler en équipe.

L’état du recrutement dans le secteur

Pour le bagagiste aéroportuaire, les possibilités d’emploi restent importantes. Les compagnies aériennes continuent à investir massivement dans les infrastructures et renouvellent leurs flottes fréquemment. Les perspectives d’embauche sont importantes, d’autant plus que le bagagiste est un maillon essentiel de la chaîne aéroportuaire.

Dans l’hôtellerie, l’embauche est dynamique et les opportunités réelles. Le bagagiste aura la chance de pouvoir travailler dans différents types d’établissements. Pour trouver un emploi, il sera peut-être amené à déménager pour travailler dans une région plus touristique. Il aura des occasions d’emploi en France comme à l’international.

À lire aussi :