Comment devenir serveur ?

Le serveur est un professionnel qui travaille dans l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie. Il est chargé d’accueillir et de servir les clients dans un établissement de type restaurant, café, bar ou hôtel. Quelles sont les études qui permettent de devenir serveur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier serveur.

Serveur Porte Des Assiettes
© istock

Qu’est-ce qu’un serveur ?

Le serveur se charge principalement du service en salle. Cela implique la présentation du menu, l’apport de conseils pour le choix des vins ainsi que l’explication des plats. Une part importante de son rôle consiste à prendre les commandes des clients, les transmettre à la cuisine, et assurer le service des plats et des boissons.

Le rôle d’un serveur ne se limite pas à la simple interaction avec les clients. Il doit aussi s’assurer que la salle est préparée avant le service, ce qui comprend notamment l’agencement et le dressage des tables. Il a la responsabilité de veiller à la propreté de la vaisselle et des locaux. À la fin du repas, il doit encaisser le montant du repas et préparer la salle pour les prochains clients.

Le serveur travaille souvent en équipe et presque constamment debout. Il est important pour lui d’avoir une présentation soignée et une connaissance des langues étrangères. Les horaires de travail dépendent des heures d’ouverture du restaurant. Les serveurs peuvent être employés dans divers types d’établissements comme des hôtels-restaurants, des brasseries, etc.

Le métier de serveur offre de nombreuses opportunités, notamment dans les restaurants haut de gamme où les responsabilités sont plus définies. Avec de l’expérience, un serveur peut évoluer vers un poste de chef de rang ou de maître d’hôtel. Notons que le métier de serveur est prometteur et offre de nombreuses perspectives de carrière.

Quel est le salaire d’un serveur ?

Les serveurs sont généralement rémunérés selon le SMIC. Pour 35 heures, le SMIC hôtelier s’élève à 1 557,09 € net par mois en 2023. Cependant, il est important de noter que les serveurs peuvent également recevoir des pourboires qui peuvent varier considérablement d’un établissement à l’autre et peuvent avoir un impact significatif sur la rémunération globale.

A ne pas manquer :  Comment devenir couvreur ?

Comment devenir serveur ?

Se former au métier de serveur (formation initiale)

Entrer dans le monde de la restauration en tant que serveur ne nécessite pas de diplôme particulier. L’expérience acquise sur le terrain est souvent un critère suffisant pour l’embauche. Cependant, une formation spécifique peut faciliter l’emploi et favoriser la progression professionnelle.

Les niveaux de formation vont du CAP au Bac + 1 et il existe aussi un titre de serveur en restauration décerné par la branche de l’hôtellerie-restauration.

Une option intéressante pour les apprentis serveurs est la formation en alternance qui leur permet d’être immergés dans le milieu professionnel. Au cours de la formation, l’étudiant approfondira ses compétences en préparation, service, techniques de vente. Il apprendra également les règles d’hygiène et de sécurité.

À noter : Une formation en langues étrangères peut être bénéfique, particulièrement dans des régions touristiques.

Se reconvertir pour devenir serveur (formation continue)

La formation continue permet d’obtenir un CAP ou un BTS, notamment grâce aux Greta ou regroupements d’établissements publics. Ces derniers mutualisent leurs compétences et proposent des formations continues de qualité aux adultes souhaitant se reconvertir.

Débouchés et évolutions de carrière

Le métier de serveur est toujours en demande. Les entreprises cherchent souvent du personnel supplémentaire pendant la saison touristique et pour des occasions spéciales. Un serveur avec une expérience pertinente et des formations appropriées peut aspirer à devenir manager ou même gérant de restaurant.

Des postes plus élevés tels que chef de rang, maître d’hôtel ou responsable de salle sont également accessibles. La création de son propre restaurant est une autre option pour un serveur chevronné. Ces opportunités professionnelles sont courantes dans le secteur de la restauration.

A ne pas manquer :  Comment devenir avocat ?

À savoir : Le métier de serveur peut s’avérer un choix judicieux pour ceux qui souhaitent travailler à l’étranger et améliorer leurs compétences linguistiques.

Pourquoi devenir serveur : avantages et inconvénients

Le serveur interagit avec les clients et a la possibilité de percevoir des pourboires. Il travaille dans une ambiance dynamique et peut bénéficier d’une certaine flexibilité d’horaires.

En revanche, il travaille debout pendant de longues heures et subit un stress lié aux périodes de pointe et aux clients mécontents. Il dépend des pourboires pour obtenir une rémunération décente et subit des horaires irréguliers qui peuvent affecter son équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Les compétences et qualités requises pour le métier de serveur

Le serveur est le trait d’union entre la salle et la cuisine d’un restaurant. Il incarne l’image de l’établissement auprès de la clientèle. Des compétences relationnelles sont donc indispensables, tout comme une excellente présentation.

Ce professionnel doit parler plusieurs langues, surtout dans les zones touristiques et il doit pouvoir échanger avec la clientèle. L’agilité, l’organisation, le sens de l’écoute et la prise d’initiative contribuent également à sa réussite.

Il doit posséder des compétences techniques et organisationnelles et doit pouvoir faire respecter scrupuleusement les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il supporte le stress et peut travailler à un rythme soutenu. Un serveur doit aussi avoir une bonne endurance physique et un intérêt pour la cuisine et l’art culinaire.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur de la restauration souffre d’une pénurie de main-d’œuvre, notamment pour les serveurs. Mais les horaires en soirée et en coupure, le stress des « coups de feu » en cuisine et les salaires modestes rendent la profession difficile. Les candidats doivent être très motivés pour persévérer dans ce domaine.

À lire aussi :