Comment devenir décorateur/décoratrice d’intérieur ?

Le décorateur d’intérieur est un professionnel de l’aménagement intérieur. Quelles sont les études qui permettent d’exercer ce métier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier décorateur d’intérieur.

Décorateur D'intérieur Décoratrice D’intérieur
© istock

Qu’est-ce qu’un décorateur/décoratrice d’intérieur ?

Le décorateur d’intérieur peut intervenir dans diverses situations : la rénovation d’un espace résidentiel, l’acquisition d’un espace commercial ou l’amélioration d’un lieu de travail. Familiarisé avec les tendances du moment, ce professionnel sait combiner praticité et esthétisme. Il satisfait les besoins de ses clients (particuliers ou entreprises) tout en apportant des suggestions innovantes.

Il prend en compte les restrictions techniques, le budget disponible, les aspirations du client ainsi que sa propre expertise. Il présente un projet initial pour validation du client. Son champ d’action est large et varié, allant du choix des matériaux à la luminosité, en passant par la sélection de meubles et d’accessoires. Il est parfois amené à collaborer avec d’autres métiers du bâtiment et de temps en temps avec un architecte d’intérieur.

Le décorateur est chargé de concevoir un projet adapté aux attentes du client, de dessiner les plans des aménagements intérieurs, de réaliser un dossier de présentation, de négocier avec les différents prestataires amenés à intervenir sur la réalisation du projet.

Son rôle consiste également à choisir des éléments décoratifs avec le client, à coordonner et gérer le planning d’intervention des différents prestataires sur le chantier, à contrôler la réalisation des travaux et à vérifier le respect des délais. Il peut aussi soutenir le client dans la gestion de la partie administrative du chantier.

Quel est le salaire d’un décorateur/décoratrice d’intérieur ?

Les honoraires d’un décorateur d’intérieur peuvent être facturés à l’heure, au projet ou en pourcentage du coût total du projet.

Le revenu moyen de ce professionnel varie entre 25 000 € et 60 000 € par an. Les salaires peuvent être plus élevés pour les décorateurs d’intérieur expérimentés et réputés, qui peuvent facturer des honoraires plus élevés en raison de leur expertise et de leur portefeuille de clients.

À savoir : Dans certains cas, les décorateurs d’intérieur peuvent facturer des honoraires supplémentaires pour les services de consultation, les achats de mobilier ou les services de gestion de projet.

A ne pas manquer :  Comment devenir statisticien ?

Comment devenir décorateur/décoratrice d’intérieur ?

Se former au métier de décorateur/décoratrice d’intérieur (formation initiale)

Pour devenir décorateur d’intérieur, une formation technique est souvent requise, malgré l’absence d’obligation de diplôme. Des cursus à partir du Bac sont disponibles, comme le Bac Pro agencement de l’espace architectural ou le BTS design d’espace.

Pour un niveau plus élevé, considérez un Bac + 4/5, avec des formations d’arts appliqués ou des beaux-arts. Les écoles Boulle, Olivier de Serres-Ensaama, Camondo, l’Ensad ou La Martinière sont parmi les plus renommées.

Le CFAI (Conseil français des architectes d’intérieur) reconnait 14 formations de Bac + 2 à Bac + 5 de type BTS, DMA, DNAT, DSAA et DNAP. La durée des études varie de 2 à 5 ans après le Bac, en fonction du diplôme choisi.

Se reconvertir pour devenir décorateur/décoratrice d’intérieur (formation continue)

Il existe aussi des formations continues flexibles qui s’adaptent à votre rythme. Elles peuvent durer de 6 mois à 3 ans et délivrent des certificats professionnels.

Bon à savoir : La préparation de diplômes tels que le CAP ou le BTS est réalisable via la formation continue. Des groupements appelés Greta, rassemblant différents établissements d’enseignement publics locaux, offrent cette possibilité. Ils combinent leurs expertises pour dispenser des formations continues aux adultes.

Débouchés et évolutions de carrière

Un décorateur d’intérieur peut opérer de manière autonome comme micro-entrepreneur ou intégrer un environnement plus structuré comme un cabinet d’architecture ou une agence spécialisée.

Avec de l’expérience, la direction d’une agence peut être envisageable. Par ailleurs, les champs d’activité sont vastes et peuvent s’étendre au spectacle vivant ou à l’événementiel. Le début de carrière peut être difficile, la concurrence étant intense.

Un jeune décorateur d’intérieur peut débuter par de petits projets comme la décoration d’un studio. Ces projets initiaux permettent de se créer un portfolio pour décrocher des opportunités plus grandes.

Bon à savoir : Les magasins de décoration sont également une option intéressante pour un débutant et offrent l’occasion de conseiller les clients ou de concevoir des vitrines attractives. Après avoir accumulé de l’expérience, l’ouverture d’une agence personnelle ou une spécialisation dans un domaine spécifique, comme les luminaires, peut être envisagée.

A ne pas manquer :  Comment devenir archiviste ?

Pourquoi devenir décorateur/décoratrice d’intérieur : avantages et inconvénients

Le décorateur d’intérieur exerce une profession créative et travaille sur des projets divers. Il pourra apprécier la satisfaction des clients et bénéficiera d’une certaine flexibilité horaire et de l’opportunité de transformer des espaces ordinaires en œuvres d’art.

En revanche, le décorateur d’intérieur peut faire face à une concurrence intense, à des horaires irréguliers et à un stress lié au délai serré. La satisfaction client est parfois difficile à obtenir et le revenu de ce professionnel peut être fluctuant.

Les compétences et qualités requises pour le métier de décorateur/décoratrice d’intérieur

Le décorateur d’intérieur doit posséder une excellente aptitude à la communication afin de cerner les préférences des clients et proposer des idées qui leur conviendront. Il faut aussi démontrer de l’ingéniosité pour apporter des solutions innovantes aux problèmes rencontrés durant un projet.

La créativité est nécessaire pour maximiser le potentiel d’un espace en tenant compte des contraintes techniques et des normes de sécurité toujours en évolution.

Les logiciels de conception assistée par ordinateur, tels que AutoCad ou SketchUp, sont des outils essentiels à maîtriser pour ce professionnel.

Ce professionnel doit aussi avoir une connaissance approfondie des matériaux et être capable de tenir un budget. Il doit aussi entretenir de bonnes relations avec ses fournisseurs et les artisans qui contribuent aux projets.

Important : Une sensibilité artistique et une curiosité envers les dernières tendances du design sont essentielles.

L’état du recrutement dans le secteur

Le décorateur d’intérieur a la liberté d’opérer en indépendant ou comme employé. Il a la possibilité d’évoluer dans différents secteurs : il peut s’aventurer dans l’art de la scénographie ou vers un type spécifique de construction ou d’aménagement. Ce professionnel a également l’option d’explorer le monde du design de produits ou du secteur de la communication.

À lire aussi :