Comment devenir neurologue ?

Le neurologue est un médecin spécialisé dans les troubles du système nerveux. Quelles études faut-il réaliser pour devenir neurologue ? Quel est le salaire de ce spécialiste ? Quelles sont ses missions exactes ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier neurologue.

Métier Neurologue
© istock

Qu’est-ce qu’un neurologue ?

Quel est le rôle du neurologue ?

En tant que spécialiste du système nerveux, le neurologue traite des maladies telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques ou la maladie de Charcot. Le neurologue est également amené à prendre en charge les AVC, les méningites, le syndrome du canal carpien ou l’épilepsie. Le système nerveux central et périphérique est complexe et la recherche est encore très active.

Le neurologue reçoit son patient, l’écoute, s’informe sur les antécédents familiaux et l’hygiène de vie, évalue ses symptômes et est amené à lui faire passer différents examens. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer l’EEG (électroencéphalogramme), l’ENMG (électroneuromyogramme), l’écho-doppler, la ponction lombaire, l’exploration du sommeil ou l’étude des potentiels évoqués (visuels, somesthésiques, auditifs ou moteurs).

Ce spécialiste travaille en collaboration avec les neurochirurgiens et les neuropsychologues. Il doit se tenir au courant des dernières découvertes pour se maintenir à niveau. Cette discipline dynamique progresse régulièrement.

L’allongement de la durée de la vie favorise un certain nombre de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. La neurologie est donc en plein essor et les hôpitaux sont à la recherche de spécialistes capables de prendre en charge les patients.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir neurologue, il faut suivre de longues études qui sont sélectives et exigeantes. L’étudiant devrait faire preuve de patience, de courage et de capacités intellectuelles certaines. Au cours de ses études, il aura acquis des connaissances solides en médecine générale qui lui seront particulièrement utiles pour sa spécialisation.

A ne pas manquer :  Comment devenir brancardier ?

Un neurologue doit être doté d’un sens aigu de l’observation et de l’analyse. Il doit faire preuve de concentration, de logique et de curiosité.

Au contact de ses patients, ce spécialiste doit être à l’écoute et capable d’expliquer avec pédagogie la problématique de la maladie. Comme tout médecin, le neurologue a développé une empathie en même temps qu’une forte stabilité émotionnelle. En vertu du serment d’Hippocrate, il est tenu au secret médical.

Comment devenir neurologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de neurologue ?

Pour devenir neurologue, il faut suivre un cursus universitaire à la faculté de médecine. Après le bac, l’étudiant s’inscrit en PASS (parcours accès spécifique santé) et tente l’admission en seconde année de médecine. Attention : l’année de PASS ne peut pas être redoublée. Il est également possible de tenter l’admission après une Licence avec accès santé (L.AS).

Ce premier cycle dit préclinique de 3 ans mène au DFGSM. La clinique est étudiée lors du second cycle qui dure également 3 ans et mène au DFASM. Après ce parcours de médecine générale, l’étudiant passe un concours (ENCi) qui lui permettra de choisir un CHU (centre hospitalier universitaire) et une spécialisation.

Lors du troisième cycle, l’étudiant devient interne et soutient une thèse avant d’obtenir le DE de docteur en médecine. Désormais docteur junior, il prépare le DES en neurologie dans une phase de consolidation qui fera de lui un spécialiste confirmé.

Les diplômes nécessaires

Pour pratiquer en tant que neurologue, il faut obtenir son DES (diplôme d’études spécialisées) en neurologie. Avant d’obtenir ce diplôme, le neurologue a décroché le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales), le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) et le DE (diplôme d’État) en médecine.

A ne pas manquer :  Comment devenir physicien ?

Quel est le salaire d’un neurologue ?

Un neurologue qui débute dans un hôpital public est rémunéré 3 000 € brut par mois. Mais un spécialiste confirmé peut percevoir une rémunération de 9 000 € s’il est également actif dans le privé. La rémunération dépend de la structure dans laquelle il travaille, de son expérience et de la zone géographique où il intervient.

Les différents statuts du neurologue

À l’hôpital public, le neurologue intervient en tant que praticien hospitalier tandis que dans le privé (clinique ou cabinet) il est libéral.

Débouchés et évolutions de carrière

Dans un hôpital, qu’il soit privé ou public, et avec l’expérience, le neurologue peut devenir chef de service. De nombreux professionnels s’orientent également vers la recherche ou l’enseignement en CHU. D’autres montent leur propre structure seuls ou avec des associés : cabinet ou clinique.

Pourquoi devenir neurologue : avantages et inconvénients

Pour l’étudiant qui rêve de devenir soignant et a fortiori médecin et neurologue, devenir praticien signifie vivre de sa vocation. Cette profession valorisante et reconnue est confortablement rémunérée et le jeune médecin n’aura aucun mal à trouver un poste. S’il souhaite ouvrir un cabinet, la patientèle se créera facilement également.

En revanche, avant de devenir neurologue, il faudra réaliser des études difficiles et surtout très longues. Le spécialiste travaille de longues heures et il est souvent d’astreinte le soir et le week-end. C’est une profession qui peut être psychologiquement éprouvante, surtout lorsque le médecin est face à un patient en grande détresse.

À lire aussi :