Comment devenir greffier ?

Le greffier gère les dossiers traités par les magistrats. Quelles études faut-il faire pour devenir greffier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier greffier.

Groupe De Personne Qui Analyse Des Documents, Devant Un Ordianteur Et Une Balance Qui Représente La Justice
© iStock

Qu’est-ce qu’un greffier ?

Quel est le rôle du greffier ?

Le greffier s’occupe du secrétariat d’un tribunal judiciaire, d’une cour d’appel, d’une cour de cassation ou d’un conseil de prud’hommes. Il s’occupe des dossiers que traite le magistrat en classant les pièces, en rédigeant les actes et en procédant à l’enregistrement des affaires. Il conserve les pièces et peut délivrer des copies.

Il est en contact avec les différentes parties de l’accusation et de la défense et c’est lui qui fixe les dates d’audience et de clôture. Il procède aussi à l’accueil du public et informe les différents intervenants au sujet de l’accomplissement des formalités ou des procédures judiciaires. Il est un intermédiaire entre le public, les avocats et les magistrats.

Le rôle principal du greffier consiste à authentifier les décisions de justice. Il transcrit les débats, dresse des procès-verbaux et rédige les décisions du tribunal. Sans greffier, il ne peut y avoir de jugement valable (il y a vice de forme) et celui-ci est d’ailleurs présent à chaque étape de la procédure.

Le greffier dresse les procès-verbaux et rédige les arrêts du tribunal.

Bon à savoir : Son action peut être renforcée par celle de juristes-assistants.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le métier de greffier demande de maîtriser les techniques de rédaction. Il faut qu’il soit capable de rédiger rapidement lorsqu’il réalise les procès-verbaux. Il doit être rigoureux, méthodique et sociable. En effet, les qualités relationnelles sont essentielles dans cette profession qui demande de dialoguer avec divers publics.

A ne pas manquer :  Comment devenir cartographe ?

Comment devenir greffier ? Études et formations

Où se former pour le métier de greffier ?

Pour devenir greffier, il faut réussir le concours d’entrée à l’ENG (école nationale des greffes) de Dijon. La formation rémunérée de l’ENG dure 18 mois et comprend des cours théoriques, des mises en situation et des stages.

À la sortie de l’ENG, le jeune greffier doit exercer au minimum 4 ans pour le compte de l’État. Pour tenter le concours, il faut au minimum une L2 (si possible en droit) obtenue à l’université ou un BUT obtenu en IUT (institut universitaire de technologie).

L’École nationale des greffes assure également la formation des directeurs des services de greffe judiciaires, des greffiers, des secrétaires et des adjoints administratifs. L’enseignement est assuré par des greffiers, des directeurs des services de greffe de l’équipe pédagogique et par des intervenants qui font preuve d’un savoir-faire pédagogique, d’une expérience professionnelle et de compétences diverses.

Les diplômes nécessaires

Il faut obtenir une L2 en droit (bac +2) ou un BUT (bachelor universitaire de technologie) carrières juridiques (bac +3) avant de passer le concours qui permet d’intégrer l’ENG. Il faut savoir que le taux de sélection de ce concours n’est que de 10 %.

Un concours interne est également possible après 4 années d’ancienneté dans le service public. Un troisième concours est ouvert aux personnes ayant travaillé au minimum 4 ans dans le domaine juridique.

Bon à savoir : Pour les diplômés méritants, il existe une classe préparatoire gratuite nommée classe prépa Talents.

Quel est le salaire d’un greffier ?

En tant que fonctionnaire de catégorie B, le greffier bénéficie d’un salaire indexé sur une grille indiciaire. Il débute à 1 770 € net par mois et pourra atteindre 2 762 € net en fin de carrière.

A ne pas manquer :  Comment devenir cancérologue ?

Un directeur des services de greffe est rémunéré entre 1 956 € net par mois et 4 500 € net par mois.

Les différents statuts du greffier

Le greffier exerce avec le statut de fonctionnaire de catégorie B.

Débouchés et évolutions de carrière

On compte aujourd’hui 9 000 greffiers en France. La réforme statutaire du 15 octobre 2015 permet au greffier d’évoluer du grade principal à l’emploi de greffier fonctionnel lui permettant d’exercer des fonctions d’encadrement.

Il peut devenir chef de greffe, adjoint au directeur de greffe, chef de service, expert au sein de services spécialisés dans le traitement de contentieux techniques.

Ce professionnel peut évoluer vers un poste de directeur des services de greffe judiciaire qui peut être obtenu sur concours interne après 4 ans d’expérience ou sur concours externe à bac +3.

Pourquoi devenir greffier : avantages et inconvénients

Le greffier exerce une profession passionnante qui le place au centre des affaires judiciaires. Il peut intervenir sur différentes juridictions, ce qui lui permet d’élargir son rayon d’action. Une évolution possible lui permet de devenir directeur des services de greffe et de percevoir une rémunération intéressante.

Attention : Les conditions de travail peuvent être pénibles avec des surcharges ponctuelles. Les tâches administratives peuvent s’avérer répétitives.

À lire aussi :