Comment devenir manutentionnaire ?

Le manutentionnaire est un travailleur manipulant des marchandises. Quelles études faut-il faire pour devenir manutentionnaire ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier manutentionnaire.

Manutentionnaire à Coté De Son Chariot élévateur
© istock

Qu’est-ce qu’un manutentionnaire ?

Le métier de manutentionnaire consiste à effectuer différentes tâches de manutention, que ce soit manuellement ou à l’aide de machines spécialisées telles que les diables ou les transpalettes. Les manutentionnaires peuvent également être appelés manutentionnaires caristes s’ils utilisent des engins motorisés tels que les chariots élévateurs.

Leur travail consiste principalement à stocker, ranger, déplacer et emballer les marchandises dans un entrepôt ou une usine de fabrication. Ils doivent également effectuer des opérations de réception, de rangement, de préparation, d’emballage et d’inventaire physique en suivant les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

Les manutentionnaires sont responsables de la disponibilité des produits et doivent éviter les ruptures de stock. Ils sont également chargés de l’approvisionnement et de l’agencement des rayonnages dans les grandes surfaces. Le manutentionnaire est l’acteur clef des zones de stockage.

Quel est le salaire d’un manutentionnaire ?

En général, le salaire moyen d’un manutentionnaire est d’environ 1 600 € brut par mois pour un débutant et peut atteindre jusqu’à 2 200 € brut par mois pour un manutentionnaire confirmé.

Comment devenir manutentionnaire ?

Se former au métier de manutentionnaire (formation initiale)

Il est envisageable de suivre une formation professionnelle dans un centre de formation spécialisé ou dans une école professionnelle.

Une autre possibilité est de commencer par un poste d’ouvrier non qualifié dans une entreprise de logistique et de travailler sur le terrain pour apprendre les compétences et les techniques de manutention.

A ne pas manquer :  Comment devenir caissier ?

Les formations en alternance sont également une option populaire, permettant de combiner des cours théoriques et des stages pratiques en entreprise.

Se reconvertir pour devenir manutentionnaire (formation continue)

Des programmes de formation continue peuvent être proposés par des organismes tels que les Greta, qui offrent des formations pour adultes en reconversion professionnelle ou souhaitant se perfectionner dans le domaine de la manutention.

Débouchés et évolutions de carrière

Un manutentionnaire peut travailler dans les entrepôts, les centres de distribution, les ports, les aéroports et les usines de fabrication. Il peut également travailler dans des entreprises de transport et de logistique, ainsi que dans des sociétés de déménagement.

En ce qui concerne les évolutions de carrière, les manutentionnaires peuvent devenir superviseurs ou responsables d’équipe, où ils seront chargés de la coordination des opérations de manutention et de la gestion des flux de marchandises.

Ils peuvent aussi se former à des postes plus spécialisés, tels que l’opération d’équipements lourds de manutention, la gestion des stocks, ou la planification et l’organisation des opérations de transport.

Ce professionnel peut poursuivre sa formation en suivant des cours en ligne ou en obtenant des diplômes dans des domaines connexes tels que la gestion de la chaîne d’approvisionnement, la logistique ou la gestion d’entrepôt. Il pourra éventuellement devenir consultant en logistique ou travailler pour des sociétés de conseil en logistique.

Pourquoi devenir manutentionnaire : avantages et inconvénients

Le métier de manutentionnaire présente de nombreux avantages, comme la possibilité de travailler avec ses mains, de rester physiquement actif, de travailler en équipe, de développer des compétences pratiques et techniques, de travailler dans différents environnements. Ce professionnel bénéficie de la disponibilité de postes à temps partiel ou à temps plein et a des perspectives d’avancement professionnel dans des rôles de supervision ou de gestion de l’entrepôt.

A ne pas manquer :  Comment devenir tatoueur ?

En revanche, le métier de manutentionnaire peut présenter des inconvénients tels que la fatigue physique, les risques de blessures liées à la manipulation d’objets lourds et la répétitivité des tâches. Ce travail peut être effectué dans des environnements bruyants, chauds ou froids, ce qui peut être inconfortable.

Les compétences et qualités requises pour le métier de manutentionnaire

Le métier de manutentionnaire demande de la force physique, une capacité à soulever et déplacer des objets lourds, ainsi que de la dextérité. Les qualités comme la rigueur, l’organisation, la résistance au stress et la capacité à travailler en équipe sont également essentielles pour ce métier.

La connaissance des normes de sécurité et des techniques de manipulation de charges est aussi nécessaire.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur de la manutention peine à recruter, malgré une demande croissante. Les employeurs recherchent des candidats avec une expérience et des compétences spécifiques, comme la capacité à manipuler des charges lourdes en toute sécurité.

À lire aussi : Comment devenir déménageur ?