Comment devenir officier de gendarmerie ?

L’officier de gendarmerie est un militaire qui s’occupe de sécurité intérieure. Quelles études faut-il suivre pour devenir officier de gendarmerie ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier gendarmerie.

Gendarmerie Equestre De Paris Patrouille
© istock

Qu’est-ce qu’un officier de gendarmerie ?

Quel est le rôle de l’officier de gendarmerie ?

L’officier de gendarmerie est expert en question de sécurité. C’est un militaire gradé spécialisé dans la police judiciaire, la sécurité routière, mais également le maintien de l’ordre et la sécurité publique.

Le gendarme porte une tenue reconnaissable et s’occupe de la protection des biens et des personnes. Contrairement au policier, c’est un militaire. Le tiers de son temps est consacré à la sécurité civile et il intervient lors de vols, meurtres, suicides, disparitions, etc. Le rôle de l’officier de police judiciaire est le même que celui du commissaire de police.

Le gendarme a aussi un rôle de prévention et peut être amené à effectuer des missions de sécurité routière, de sécurité des frontières ou de police sanitaire. Dans les Alpes, et notamment aux frontières de l’Italie et de la Suisse, c’est le chasseur alpin qui est amené à intervenir.

Le gendarme peut se spécialiser pour devenir motard, maître-chien ou garde républicain. Parmi les unités d’élite, on peut également citer :

  • la gendarmerie des transports aériens ;
  • la gendarmerie de l’air ;
  • la gendarmerie maritime ;
  • la gendarmerie en unités nautiques.

Ce professionnel pourra également devenir enquêteur subaquatique, gendarme de montagne (ou sauveteur PGHM) ou encore gendarme de la sécurité des armements nucléaires, gendarme de l’armement ou gendarme spéléologue.

Il peut être amené à remplir des missions de défense dans d’autres pays. Il existe 5 branches opérationnelles qui correspondent au maintien de :

  • l’ordre ;
  • à la sécurité publique ;
  • à la sécurité routière ;
  • à la police judiciaire ;
  • aux formations spécialisées.
A ne pas manquer :  Comment devenir arboriculteur ?

L’officier de gendarmerie encadre une unité d’une centaine de gendarmes. C’est lui qui définit les objectifs de son unité, qui programme les interventions. Par ailleurs, il est amené à mener des enquêtes criminelles.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir gendarme, et particulièrement officier de gendarmerie, il faut avoir un grand sens du devoir et des responsabilités. Ce professionnel doit être capable d’encadrer une équipe en faisant preuve d’autorité et de pédagogie.

Sa forme physique est essentielle ainsi que son dynamisme qui lui permet d’être efficace à tout instant. Il doit être disponible et capable de faire preuve de sang-froid dans toutes les situations.

Ce professionnel de la sécurité est équilibré et sait communiquer avec psychologie. Il doit posséder des qualités d’éthique, de déontologie et un sens de l’honneur développé.

Comment devenir officier de gendarmerie ? Études et formations

Où se former pour le métier d’officier de gendarmerie ?

Il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac +4 pour pouvoir passer le concours d’officier. La formation qui s’ensuit à l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun dure 2 ans et permet d’obtenir un diplôme de 3e cycle de l’université de Paris II ASSAS.

Les diplômes nécessaires

L’école de gendarmerie peut être intégrée sur concours et pour postuler, il faut à minima un diplôme de niveau bac +4.

Quel est le salaire d’un officier de gendarmerie ?

Le salaire d’un officier de gendarmerie débutant est de 3 567 € net par mois (s’il est marié avec deux enfants, solde de base avec indice majoré 400, primes et indemnités).

A ne pas manquer :  Comment devenir ornithologue ?

Bon à savoir : En fonction de l’échelon et du grade, ce revenu évolue.

Les différents statuts de l’officier de gendarmerie

L’officier de gendarmerie est un agent de l’État avec le statut de militaire, ce n’est pas un fonctionnaire.

Débouchés et évolutions de carrière

Si l’officier de gendarmerie assure des missions d’encadrement d’unités opérationnelles, il pourra aussi être responsable au sein de l’état-major. Au sortir de la formation, l’officier de gendarmerie est lieutenant et capable de prendre en charge une unité élémentaire.

Il pourra faire ses preuves en tant qu’instructeur en école, adjoint au commandement d’une compagnie de gendarmerie départementale, voire en section de recherche.

Au bout de 3 ans d’expérience, il sera amené à commander une unité de gendarme comprenant une centaine d’hommes. Ceux qui décident de travailler dans l’administration centrale pourront intégrer des organismes interministériels ou des états-majors internationaux et interarmées.

Pourquoi devenir officier de gendarmerie : avantages et inconvénients

Une carrière en tant qu’officier de gendarmerie donnera l’occasion de bénéficier d’évolutions professionnelles intéressantes. Ce professionnel pourra percevoir de nombreuses primes selon ses missions et son grade. Il bénéficie souvent d’un logement et sa profession est valorisante.

En revanche, la formation en école de gendarmerie est longue et peut demander de s’éloigner de sa famille plusieurs mois. Cette profession est dangereuse et le salaire n’est pas toujours très motivant lorsque les primes ne sont pas prises en compte.

À lire aussi :