Comment devenir maquilleur ?

Le maquilleur transforme les particuliers ou les artistes du cinéma et du spectacle vivant. Quelles études faut-il faire pour devenir maquilleur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier maquilleur.

Maquilleuse Travaille Dans Son Salon Sur Une Cliente
© istock

Qu’est-ce qu’un maquilleur ?

Dans le milieu artistique, le maquilleur suit les directives du réalisateur ou du metteur en scène pour transformer un personnage, de la même manière qu’un costumier. Au cinéma, au théâtre, dans la mode, au cirque et dans tous les spectacles vivants, ce professionnel est capable de créer des masques, de mettre en valeur un acteur, de créer de faux nez, etc.

Son rôle consiste à accentuer les traits de l’acteur ou de les corriger. Grâce à lui, le comédien peut rajeunir, vieillir, s’embellir, s’enlaidir ou changer de sexe. Le maquilleur a également la possibilité de réaliser des prothèses qu’il pourra fixer sur le comédien.

À la télévision, le maquilleur s’occupe des présentateurs et des invités qui devront faire bonne figure sous le feu des projecteurs. Il prend également en charge les raccords maquillage.

Il travaille le plus souvent debout, parfois durant de longues heures. Cet intermittent du spectacle exerce une profession qui offre peu de débouchés. Il peut se diversifier en développant des talents de perruquier ou de plasticien.

S’il travaille dans un institut de beauté, le maquilleur met en valeur les clientes. Il pourra réaliser un maquillage quotidien ou une prestation festive, par exemple pour un mariage.

Le maquilleur intervient également lors de festivités, par exemple pour des anniversaires d’enfants ou pour des festivals. Il pourra proposer d’organiser des séances de body painting ou de réaliser sur les enfants des dessins ludiques comme des fleurs ou des papillons.

A ne pas manquer :  Comment devenir psychomotricien ?

Quel est le salaire d’un maquilleur ?

En entreprise, un maquilleur débute généralement avec un salaire équivalent au SMIC. La grille tarifaire des intermittents du spectacle affiche un salaire horaire de base de 26,44 € brut pour le maquilleur et de 32,75 € brut pour le chef maquilleur.

Comment devenir maquilleur ?

Se former au métier de maquilleur (formation initiale)

Il existe quelques formations de niveau bac +1 ou bac +2 proposées par des écoles privées. Elles sont accessibles dès 18 ans et leur coût peut être important.

On peut citer l’École Sophie Lecomte d’Aix-en-Provence qui décerne un diplôme enregistré au RNCP de niveau bac +2. L’étudiant pourra également envisager un CAP, un BTS ou un bac pro esthétique cosmétique parfumerie. Il pourra y apprendre les techniques de base du maquillage qui lui serviront pour réaliser des maquillages artistiques. Il est plus facile de trouver un poste lorsqu’on possède un diplôme de niveau bac +2.

À savoir : L’atelier du griffon de Lyon propose un diplôme de niveau IV proposant une formation maquilleur-perruquier-plasticien.

Se reconvertir pour devenir maquilleur (formation continue)

Une formation de type CAP ou BTS en esthétique peut être entreprise à l’âge adulte dans le cadre de la formation continue. Pour ce faire, il suffit d’intégrer une école appartenant au Greta (groupement d’établissements publics locaux d’enseignement).

À noter : Ce type de formation et spécifiquement adapté aux adultes et bénéficie d’une mutualisation des compétences.

Débouchés et évolutions de carrière

Le maquilleur est rarement embauché en CDI immédiatement après l’obtention de son diplôme. Dans le spectacle, il faut souvent commencer en tant qu’assistant avant de devenir chef maquilleur.

Il faudra avoir réalisé de nombreux films ou spectacle avant d’obtenir ce poste et de pouvoir faire la demande d’une « carte d’identité professionnelle du centre national de cinématographie ».

A ne pas manquer :  Comment devenir éditeur ?

Pourquoi devenir maquilleur : avantages et inconvénients

Le maquilleur a l’avantage d’exercer une profession artistique. Ce professionnel pourra opter pour le monde de l’entreprise ou pour le monde du spectacle. En revanche, il est difficile de trouver sa place dans ce secteur et les postes sont souvent précaires.

Les compétences et qualités requises pour le métier de maquilleur

Pour devenir maquilleur, il faut posséder un sens artistique développé et être habile de ses mains. Il faut avoir un goût pour le dessin, les couleurs et l’art de la transformation. Le fait de travailler debout ne doit pas être rédhibitoire et il faut pouvoir accepter de travailler de longues heures, notamment lors de tournages.

Ce professionnel doit être capable de concentration et peut être amené à maquiller des dizaines de personnes dans la même journée. Il lui faudra faire preuve de psychologie et de diplomatie, voire de pédagogie, lorsqu’il devra expliquer le maquillage qu’il s’apprête à mettre en œuvre.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur du maquillage est relativement bouché, il y a peu de postes pour un bon nombre de candidats, essentiellement de candidates. Les emplois sont souvent précaires et même un maquilleur talentueux aura du mal à trouver un CDI.

Dans le cinéma et le spectacle vivant, le maquilleur travaille en tant qu’intermittent du spectacle et pourra profiter de nombreuses opportunités. S’il souhaite travailler en entreprise, il pourra intégrer une grande chaîne de magasins, une marque de maquillage ou un institut de beauté.

À lire aussi :