Comment devenir chercheur ?

Le chercheur est un scientifique qui fait progresser sa discipline à travers la recherche. Quelles études faut-il faire pour devenir chercheur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier chercheur.

un chercheur dans un laboratoire
© istock

Qu’est-ce qu’un chercheur ?

Quel est le rôle du chercheur ?

Le chercheur étudie, fait des recherches, expérimente dans le but de faire avancer la science. Il peut intervenir dans de nombreuses disciplines des sciences fondamentales (formelles et empiriques) et des sciences appliquées. Cela peut aller des mathématiques à l’histoire en passant par la médecine ou l’ethnologie.

La recherche fondamentale (également appelée science pure) repose sur des connaissances rationnelles et inclut les sciences formelles ou exactes (logique, mathématique…) qui observent des systèmes et étudient des propriétés et les sciences empiriques qui reposent sur des modèles et des lois qui tentent d’expliquer le monde. Ces dernières regroupent les sciences naturelles (chimie, physique…) et les sciences sociales (économie, histoire…).

Les sciences appliquées consistent à élaborer et à développer des produits exploitables. Ces activités sont mises en œuvre dans les laboratoires d’entreprises ou de PME.

Un enseignant-chercheur partage son temps entre la recherche et la formation supérieure. Il accompagne les étudiants et développe un projet de recherche en collaboration avec l’université ou la structure dont il dépend.

En recherche fondamentale, le chercheur émet des hypothèses qu’il vérifie à l’aide d’expériences. La recherche appliquée repose des travaux de conception et de développement en rapport avec des produits ou des procédés.

Quel que soit son domaine d’activité, le chercheur communique essentiellement en anglais, la maîtrise de cette langue est donc indispensable.

Liste non exhaustive des disciplines qui font l’objet de recherches

Sciences formelles :

  • Informatique théorique
  • Logique
  • Mathématiques pures

Sciences naturelles :

  • Biosciences
  • Chimie
  • Géosciences
  • Physique
  • Sciences de l’univers

Sciences sociales :

  • Anthropologie
  • Criminologie
  • Démographie
  • Économie
  • Géographie
  • Histoire
  • Linguistique
  • Psychologie
  • Philosophie
  • Sciences politiques
  • Sciences juridiques
  • Sociologie

Sciences appliquées :

  • Aéronautique
  • Informatique
  • Robotique

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour exercer la profession de chercheur, il faut être passionné par la science et spécifiquement pour le domaine vers lequel on se spécialise. La curiosité, la capacité d’analyse, la logique et l’imagination sont des qualités qui s’avèrent nécessaires.

A ne pas manquer :  Comment devenir majordome ?

La publication des articles scientifiques étant principalement réalisée en anglais, la partique de cette langue s’impose. La pratique d’autres langues étrangères permet de communiquer plus facilement avec d’autres chercheurs étrangers.

Comment devenir chercheur ? Études et formations

Où se former pour le métier de chercheur ?

Le futur chercheur se forme soit à l’université, soit en Grande École d’ingénieur. Après son master (bac +5) ou son diplôme d’ingénieur (bac +5 également), il s’inscrit dans une école doctorale. Il rédige sa thèse sous le contrôle d’un directeur de thèse. Après la soutenance de sa thèse, il obtient son doctorat, un diplôme de niveau bac +8. Après une période de postdoctorat qui dure jusqu’à 3 ans, le chercheur passe un concours qui lui permet de devenir maître de conférences en université ou chargé de recherche en institut de recherche. Le postdoc est l’occasion de publier de nombreux articles scientifiques.

Les diplômes nécessaires

Pour devenir chercheur, il faut donc obtenir un doctorat après soutenance d’une thèse. L’étudiant s’inscrit alors en postdoctorat (ou postdoc) et devient ATER (Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche) avec un contrat correspondant à un CDD renouvelable une fois. Il passe alors un concours qui lui permettra de devenir maître de conférences à l’université ou chargé de recherche en institut de recherche.

Quel est le salaire d’un chercheur ?

Dans le public, un ATER perçoit un salaire de 1 657,87  € net mensuel auquel s’ajoute une prime de 1 228,93 € par an. Un chargé de recherche perçoit entre 2 100 € et 3 800 € brut par mois selon l’échelon qu’il a atteint. En moyenne, un chercheur devient permanent à 34 ans en moyenne.

Dans le privé, les salaires sont variables en fonction du secteur d’activité et des budgets de l’entreprise.

A ne pas manquer :  Comment devenir lobbyiste ?

Les différents statuts du chercheur

Le postdoctorant est embauché avec le statut d’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche. Lorsqu’il est permanent, le chercheur a un statut de fonctionnaire dans le public tandis qu’il est soumis au Code du travail dans le privé.

Débouchés et évolutions de carrière

Après un doctorat, l’étudiant peut devenir enseignant-chercheur dans une université (maître de conférences ou professeur des universités) ou chercheur dans un organisme de recherche (chargé de recherche ou directeur de recherche).

La recherche est représentée à 52 % dans les EPSCP (établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel), à 29 % dans les EPST (établissements publics à caractère scientifique et technologique) et 15 % dans les EPIC (établissements publics à caractère industriel et commercial) et à 4 % dans des fondations privées.

Voici quelques exemples de structures :

  • EPSCP : universités, ENS, instituts nationaux polytechniques…
  • EPST : CNRS, Inserm, INED…
  • EPIC : CEA, CNES, CEA…
  • Fondations privées : Institut Pasteur, Institut Curie, Sanofi, TOTAL…

Pourquoi devenir chercheur : avantages et inconvénients

Le chercheur a l’avantage d’exercer une profession passionnante et utile. Elle est également particulièrement valorisante puisque ce professionnel bénéficie du prestige du titre de docteur. C’est une profession qui offre de la souplesse dans l’organisation et la possibilité de varier les activités en cumulant recherche et enseignement.

Les études pour devenir chercher sont longues, mais l’on peut considérer que le chercheur est un étudiant éternel. Ce métier demande beaucoup de rigueur, dépend de structures extérieures et impose un rythme de travail soutenu.

À lire aussi :