Russie en feu : la banque centrale en pleine panique face à l’économie explosive !

La Russie est actuellement le théâtre d'une crise économique intense, marquée par des pressions inflationnistes hors normes. Les dernières annonces de la Banque Centrale de Russie (BCR) soulignent une inflation annuelle estimée à 7-7,5 %, bien au-dessus de la cible fixée à 4 %. Cette situation alarmante a conduit la BCR à prendre des mesures radicales pour stabiliser l'économie.

Croissance en apparence

Malgré les déclarations triomphantes de Vladimir Poutine sur une croissance prévue à 3,5 % en 2023, la réalité économique russe est bien plus complexe. Les indicateurs comme le taux de chômage au plus bas de l'histoire (2,9 %) et une augmentation des salaires réels de 8 % masquent un déséquilibre structurel. 

 

De nombreux secteurs font face à une pénurie de main-d'œuvre due à la mobilisation pour le conflit en Ukraine et à l'exode d'employés qualifiés à l'étranger. Il s'agit des secteurs tels que :  

  • La manufacture
  • La construction 
  • L'agriculture

 

À lire : PRIME INFLATION : QU’EST-CE QUE C’EST ET À QUI S’ADRESSE-T-ELLE ?

Main-d'œuvre en pénurie : L'effet sur les salaires

La rareté de la main-d'œuvre disponible exerce une pression à la hausse sur les salaires. Les employeurs, confrontés à une concurrence féroce pour attirer des travailleurs qualifiés, sont contraints d'offrir des rémunérations plus attractives. Cette dynamique salariale, bien que favorable pour les travailleurs, contribue à l'inflation persistante et alimente les inquiétudes de la BCR.

Russie en feu : la banque centrale en pleine panique face à l'économie explosive !

Consultez aussi : RACHAT DE CRÉDITS : UNE AIDE POTENTIELLE FACE À L’INFLATION ?

Dépenses militaires explosives 

Les craintes de maintenir une inflation élevée sont exacerbées par la décision du gouvernement d'augmenter massivement les dépenses militaires en 2024 (+70 %). Cette escalade des coûts liés à la défense pourrait agir comme un catalyseur avec une forte accélération de la spirale inflationniste. Les entrepreneurs russes, déjà inquiets du coût croissant des investissements, redoutent les implications de cette décision sur leurs activités.

Ne manquez pas notre article sur : CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE RACHAT DE CRÉDIT FACE ET L’INFLATION

A ne pas manquer :  Comment ouvrir un compte bancaire au Luxembourg ?