Comment sont traitées les remontées capillaires ?

L'humidité dans la maison n'est jamais bon signe. Elle engendre divers problèmes, tant pour l'habitation que pour la santé. Parmi ses conséquences, on note la présence de remontées capillaires. Une petite négligence en la matière peut provoquer de gros dégâts. Il est alors essentiel de prendre les choses en main tant que la situation est encore sous contrôle. Pour détecter et traiter à temps les remontées capillaires dans votre logement, l'intervention d'un expert sera nécessaire.

Remontees Capillaires Traitement

Remontées capillaires : qu'est-ce que c'est ?

Les remontées capillaires sont un problème relatif aux habitations. Il s'agit du phénomène au cours duquel l'humidité du sol remonte dans les murs de la maison. Cette humidité ascendante peut alors provoquer de très gros dégâts si elle n'est pas traitée au plus vite. La dégradation des murs peut en effet provoquer jusqu'à l'effondrement de la maison dans les situations les plus critiques. Il est primordial de prendre les mesures nécessaires pour empêcher une remontée capillaire et contacter un professionnel spécialisé afin de réaliser un état des lieux.

Avant d'effectuer des travaux, il est important de déterminer l'origine de cette remontée capillaire. Sans quoi, les réparations et les rénovations que vous souhaiteriez faire ne seraient pas efficaces. Il faudra avant tout faire la différence entre remontées capillaires et infiltration d'eau. Si, dans le premier cas, c'est l'eau du sol qui remonte dans les murs, pour le second, c'est le contraire. Les travaux à effectuer seront totalement différents.

Comment détecter les remontées capillaires dans une maison ?

Les remontées capillaires sont reconnaissables grâce à des signes visibles. Puisque l'eau arrive du bas vers le haut, les signes visibles se manifestent par une tache blanche sur le bas des murs. En général, le phénomène commence par de petites moisissures, puis des champignons se forment et s'installent le long des murs. Sans prise en main, les moisissures se développent et finissent par fragiliser les murs pour finalement les endommager. Ce dernier cas est le plus inquiétant puisqu'il pourrait engendrer l'effondrement de la maison.

Il existe d'autres signes invisibles. Vous pourrez par exemple remarquer des difficultés à maintenir la température de la maison. Vous êtes alors tenté d'augmenter le chauffage sans savoir que les remontées capillaires prennent de l'ampleur.

L'une des principales causes de ces remontées capillaires est entre autres le manque d'étanchéité de la maison. Cela favorise la remontée de l'humidité et la formation des champignons. Attention également aux sels minéraux qui se trouvent dans les murs. Ceux-ci attirent l'humidité, les remontées capillaires se feront ainsi encore plus rapidement.

Remontees Capillaires Moisissures

Comment traiter les remontées capillaires dans vos murs ?

Il existe plusieurs méthodes pour traiter les remontées capillaires. Tout dépendra de l'ampleur des dégâts. En règle générale, il est préférable de faire appel à des professionnels. Cependant, si vous souhaitez faire des économies, et si vous en avez les compétences, vous pouvez le faire vous-même.

A ne pas manquer :  Copropriétaires : adhérez à un syndic de copropriété

L'injection de produits hydrofuges

S'il est une méthode pratique et fiable, c'est bien celle de l'injection. Comme son nom l'indique, elle consiste à injecter un hydrofuge de masse dans les murs humides pour y créer une barrière étanche. Il s'agit d'une procédure chimique. Une fois la barrière d'étanchéité en place, celle-ci empêchera l'humidité de remonter de nouveau. Vos murs seront protégés, mais également asséchés. Pour injecter le produit, vous aurez besoin d'un compresseur et d'un pistolet airless. Le recours à un professionnel s'avère souvent nécessaire puisqu'il s'agit d'une opération assez complexe. La procédure est rapide, mais il faudra redoubler de vigilance. Faites en sorte que les produits soient uniformément répartis.

L'assèchement électromagnétique ou géomagnétique

Cette méthode consiste à faire sécher les murs humides grâce à une centrale d'assèchement électromagnétique ou géomagnétique. Il s'agit d'un appareil qui va émettre des impulsions électriques allant du mur vers le sol. Ceci aura pour effet d'inverser la polarité des champs électromagnétiques dans le mur. L'eau sera alors repoussée vers le sol. Cette procédure peut durer quelques semaines, voire plusieurs mois, selon l'ampleur des remontées capillaires. La méthode de l'assèchement peut aussi être effectuée à titre préventif. Attention toutefois, il ne va pas résoudre les problèmes de remontées capillaires. Dès que l'appareil sera retiré du mur, celles-ci pourraient réapparaître à tout moment.

Le drainage du sol

L'opération de drainage consiste à poser du béton poreux le long des fondations. Elle permettra de réduire l'arrivée de l'humidité dans les murs. Cependant, cette technique ne garantit pas une étanchéité à 100 %. Le drainage contribuera à évacuer les eaux avant qu'elles n'atteignent les fondations. Il permettra de les collecter avant que celles-ci ne pénètrent les sous-sols. L'eau ne va donc pas stagner, ce qui évitera les remontées capillaires. Le drainage est une opération délicate nécessitant l'intervention d'un professionnel. S'il est mal réalisé, il peut endommager la maçonnerie.

Le traitement par gravité

Cette méthode consiste à rendre les murs étanches grâce à des produits imperméabilisants. Pour ce faire, il faut percer des trous au-dessus du sol. Des mesures précises doivent être suivies tant pour les dimensions que pour l'inclinaison des trous. Ceci fait, on peut verser l'imperméabilisant à l'aide d'un entonnoir dans les trous. L'opération est non sans risque puisque le produit est corrosif et attaque les métaux. Il faudra attendre plusieurs semaines avant que le produit ne fasse effet et plusieurs mois pour que le mur s'assèche complètement.

A ne pas manquer :  Vente d’un terrain : 7 conseils pour réduire l’impôt sur votre plus-value

Le cuvelage

Le cuvelage s'effectue sur les murs de la cave ou du sous-sol. Cette opération consiste à appliquer des enduits de cuvelage à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, selon la situation. Des barrières étanches sont érigées sur les surfaces des murs grâce à des produits hydrofuges. Avant de procéder à un cuvelage, des travaux de préparation sont nécessaires. Un cuvelage peut en effet déstabiliser un mur. Par ailleurs, sachez que l'opération modifiera l'aspect de votre habitation et elle sera définitive. Vous ne pourrez plus retoucher vos murs au risque de faire réapparaître les remontées capillaires.

Peut-on éviter une remontée capillaire ?

Si votre maison n'est pas encore atteinte par les remontées capillaires, il est tout à fait possible de les éviter. Plusieurs techniques sont disponibles.

Vous pourrez par exemple protéger vos murs en y faisant une saignée, c'est-à-dire en y introduisant une membrane étanche. Cette procédure est conseillée lors de rénovations importantes. Elle consiste ainsi à ouvrir le mur sur sa longueur pour y insérer une membrane étanche mètre par mètre. Une fois l'opération terminée, il suffit de recouvrir le mur.

Il est également possible de poser une grille de ventilation près d'un mur si toutefois l'humidité n'est pas abondante. La grille évitera les remontées capillaires grâce à une bonne ventilation. Elle permettra de réduire la condensation et empêchera la remontée.

Quels sont les dangers d'une humidité dans les murs ?

Les remontées capillaires ne sont pas sans danger. Si elles ne sont pas traitées, elles peuvent affecter votre santé. Une maison humide peut être nocive pour les poumons. D'autre part, les remontées capillaires peuvent aussi entraîner l'éclatement des cloisons en hiver. Les murs humides se transformeront en glace et ne résisteront pas à la pression. Tout comme l'humidité abondante, l'éclatement des cloisons pourra mener à l'effondrement de la maison.

Avec le temps, les remontées capillaires peuvent affaiblir les murs de la maison et entraîner leur effondrement. Dès l'apparition des premiers signes, à savoir les moisissures ou les champignons, soyez en alerte. Faites diagnostiquer votre maison afin d'en déceler les éventuels soucis. Plus vite vous agirez, moins les dégâts et les travaux seront importants. Cela vous évitera de débourser des sommes faramineuses pour les réparations. Enfin, pour assurer la fiabilité des travaux, il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels dans le domaine.