Une mortalité jusqu’à 15% : découvrez le métier le plus dangereux du monde !

Lorsque l'on évoque les métiers à risque, notre imagination se tourne souvent vers des figures héroïques comme les pompiers ou les cascadeurs. Cependant, il existe une profession qui défie ces clichés en raison de ses dangers extrêmes. Il s'agit du métier de soudeur sous-marin. Avec 15 % de mortalité, ces hommes et femmes intrépides méritent tout le respect.

Les héros méconnus des profondeurs marines

Les soudeurs sous-marins exercent une profession unique et périlleuse. Ils sont spécialisés dans la construction et la réparation de structures immergées, souvent pour les industries pétrolière et gazière. 

Leur travail consiste  à braver les profondeurs marines pour accomplir des tâches complexes et essentielles. Leur quotidien est loin d'être une promenade en mer, mais plutôt une plongée dans l'inconnu, où chaque mission est parfois leur dernière.

 

À lire : Comment devenir météorologiste ?

Un environnement hostile

Leur lieu de travail est parmi les plus hostiles au monde. Sous la pression écrasante des profondeurs, immergés dans une obscurité quasi totale, les soudeurs sous-marins font face à des dangers permanents :

  • Électrocution; 
  • Noyade;
  • Décompression. 

Pour survivre dans cet univers impitoyable, ils comptent sur un équipement sophistiqué et une formation rigoureuse.

Une mortalité jusqu'à 15%  découvrez le métier le plus dangereux du monde !

Lire aussi : Comment devenir ascensoriste ?

Équipement et formation 

Les soudeurs sous-marins sont équipés de combinaisons épaisses et de casques munis de systèmes de communication intégrés. Mais leur lifeline est le "cordon ombilical" qui les relie à la surface et qui leur fournit un mélange gazeux vital pour leur respiration. La formation et l'expérience sont des éléments, car la moindre erreur peut être fatale. 

Pourquoi prendre de tels risques ?

Malgré les dangers, le rôle des soudeurs sous-marins est irremplaçable. Leur travail est essentiel à maintenir et à développer les infrastructures nécessaires à notre économie. Sans eux, les opérations en mer seraient compromises et mettraient en péril de nombreux secteurs industriels. Leur contribution silencieuse mérite une reconnaissance à la hauteur des risques qu'ils affrontent quotidiennement.

Ceci pourrait également vous être utile : Comment devenir épithésiste ?

A ne pas manquer :  Comment devenir hydrobiologiste ?