Comment devenir nivologue ?

Le nivologue est un spécialiste de la neige et des phénomènes qui sont en rapport avec elle. Quelles études faut-il faire pour devenir nivologue ? Quel est le salaire de ce spécialiste ? Quelles sont les missions de ce professionnel ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier nivologue.

scientifique dans la neige
© istock

Qu’est-ce qu’un nivologue ?

Quel est le rôle du nivologue ?

Le nivologue contrôle la neige et étudie les phénomènes qui lui sont liés comme, par exemple, les avalanches. Ce scientifique est formé en météorologie et intervient notamment dans les centres de montagne. Il publie chaque jour des bulletins d’estimation du risque d’avalanche (BRA) qui permettent aux autorités locales d’anticiper des incidents. Ce texte doit être pertinent, court et structuré. Il faut annoncer un indice de risque relatif à une échelle européenne.

Dans les zones non damées et non skiées, les mesures sont faites deux fois par jour et une fois par semaine, un battage du manteau neigeux est réalisé. Le nivologue étudie ces données et celles qui sont fournies par des stations automatiques. Celles-ci sont en mesure de mesurer la température, l’humidité, la masse et la hauteur de la neige, mais aussi le niveau des précipitations et la force du vent.

Pour effectuer une prévision, le nivologue peut effectuer le sondage de battage du manteau neigeux. Il utilise également les observations nivométéo et les données fournies par les stations. Il emploie alors un modèle de simulation de l’évolution du manteau neigeux qu’il traite grâce à ses connaissances théoriques et à son expérience. Il peut également interroger les acteurs locaux et suivre les prévisions météorologiques classiques.

Le modèle de simulation du manteau neigeux indique les risques de rupture et peut prévoir une avalanche. C’est le nivologue qui est en contact avec les services de sécurité et les médias nationaux en cas de vigilance orange ou rouge. Ce professionnel peut aussi assister à des commissions locales de sécurité. Il doit pouvoir facilement être en contact avec le point focal puisque c’est lui qui émet les bulletins d’alerte. Il effectue une veille permanente et gère les crises. Il participe aussi à l’ingénierie pour l’implantation des remontées mécaniques, forme les professionnels de la montagne comme les guides, les pisteurs ou les moniteurs. Il peut également intervenir en tant qu’expert auprès des tribunaux en cas d’accident.

A ne pas manquer :  Comment devenir matelot ?

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le nivologue est un scientifique qui doit être rigoureux et avoir une parfaite connaissance des caractéristiques de la neige. Il faut aimer la montagne et être à l’aise en altitude. C’est une profession qui demande du sérieux et un sens des responsabilités. Il faut également être disponible et capable de se déplacer facilement. Il est conseillé à ce spécialiste de se former aux déplacements sécurisés en montagne.

Comment devenir nivologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de nivologue ?

Le meilleur moyen de se former à la nivologie consiste à suivre une formation en météorologie à l’École nationale de Météo France. Pour s’inscrire, il faut réussir un concours particulièrement sélectif. Il faut dire qu’il n’existe pas de diplôme spécifique permettant de devenir nivologue.

Les nivologues de Météo France sont avant tout des météorologues. Ceux qui souhaitent s’orienter vers la profession de nivologue pourront se spécialiser dans la prévision du risque d’avalanche. Il faut alors se perfectionner en apprenant sur le terrain.

En revanche, les stations de sports d’hiver peuvent permettre à certains spécialistes de suivre des stages pour se spécialiser en nivologie. C’est un choix que font souvent les pisteurs-secouristes.

Les diplômes nécessaires

Il n’existe aucun diplôme permettant de devenir nivologue. Il est conseillé d’avoir un diplôme de niveau bac +5 (un master ou un diplôme d’ingénieur) et une expérience de la montagne en tant que guide ou pisteur.

Quel est le salaire d’un nivologue ?

Ce professionnel débute avec un salaire autour de 1 500 € brut par mois. Ce montant pourra atteindre les 2 300 € par mois.

A ne pas manquer :  Comment devenir dermatologue ?

Les différents statuts du nivologue

Le nivologue est souvent indépendant, il facture ses services aux collectivités territoriales ou aux stations de sports d’hiver.

Débouchés et évolutions de carrière

Le nivologue est généralement rémunéré par les collectivités territoriales. Après avoir intégré Météo France, il devra rejoindre un centre météorologique qui réalise des prévisions du risque d’avalanche ou le CEN (centre d’études de la neige).

Pourquoi devenir nivologue : avantages et inconvénients

Le nivologue a l’avantage d’exercer une profession passionnante et d’être en contact avec la montagne. Ce professionnel est un homme de terrain durant l’hiver et il est reconnu par les professionnels de la montagne.

En revanche, il met sa vie en danger et il doit être disponible 7 heures sur 7 et 24 heures sur 24.

À lire aussi :