Comment devenir musicothérapeute ?

Le musicothérapeute utilise la musique dans un but de thérapie psychique. Quelles études faut-il suivre pour devenir musicothérapeute ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier musicothérapeute.

Musicothérapeute
© istock

Qu’est-ce qu’un musicothérapeute ?

Quel est le rôle du musicothérapeute ?

Le musicothérapeute exerce un métier varié, combinant psychologie, médecine, musique et éducation. Il utilise la musique comme outil indispensable pour aider ses patients à améliorer leur santé.

Il adapte sa méthode en fonction des troubles du patient, en utilisant la médiation sonore ou musicale pour favoriser la communication et la relation. Deux approches existent : la musicothérapie réceptive et la musicothérapie active.

Dans le premier cas, on fait écouter au sujet un programme sonore conçu par le musicothérapeute, dans le second, on incite le patient à générer de la musique et des sons pour s’exprimer.

Le musicothérapeute doit analyser la souffrance de ses patients et élaborer un programme de musicothérapie en conséquence, tout en suivant leurs progrès jusqu’à leur rétablissement. Il doit travailler en partenariat avec les différents acteurs du réseau médico-socio-éducatif et respecter le secret professionnel.

La musicothérapie est une pratique de soin qui utilise la musique pour ouvrir ou restaurer la communication et l’expression verbale et non verbale chez les personnes présentant des difficultés de communication ou de relation.

Le métier de musicothérapeute n’étant pas reconnu en France, des associations se sont créées pour faire connaître la discipline. Elles favorisent l’accès à l’emploi et ont des relations avec les secteurs d’activité à la recherche de musicothérapeutes.

Ce professionnel peut exercer son métier dans des secteurs variés tels que l’école, l’hôpital, la clinique et le cabinet de thérapeute, mais aussi en tant qu’indépendant ou salarié.

A ne pas manquer :  Comment devenir astronaute ?

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le musicothérapeute est un professionnel qui utilise la musique pour aider les patients à surmonter des difficultés psychologiques et psychosociales. Il possède donc des compétences relationnelles et doit faire preuve d’empathie, de calme et de patience. Le métier exige des connaissances médicales et musicales ainsi que des aptitudes à l’écoute et une grande motivation.

Pour exercer le métier, il faut suivre une formation spécifique qui inclut des connaissances sur le rôle du sonore pour le développement, la communication et la socialisation, le rapport entre les éléments constitutifs de la musique et l’histoire de vie du sujet humain.

Le musicothérapeute doit également suivre régulièrement ses patients pour analyser leur évolution et prendre les mesures nécessaires pour une guérison. Ce métier demande un investissement personnel important et un véritable désir d’aider les autres.

Comment devenir musicothérapeute ? Études et formations

Où se former pour le métier de musicothérapeute ?

Pour exercer le métier de musicothérapeute, il faut être titulaire d’un des diplômes délivrés par les cinq centres reconnus par la Fédération Française de Musicothérapie, car le métier n’est pas encore reconnu en France.

Ces centres sont l’Université de Montpellier Paul-Valéry, l’Université de Nantes, l’Université de Paris-Descartes, l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne et l’Atelier de Musicothérapie de Bordeaux.

Il est également recommandé de suivre un travail personnel tel qu’une psychanalyse avant de se lancer dans cette profession. À l’issue de l’une d’elles, le musicothérapeute peut travailler de manière indépendante ou au sein d’une structure recruteuse, comme des hôpitaux ou des cliniques.

A ne pas manquer :  Comment devenir biostatisticien ?

À savoir : Notons que ces formations sont payantes.

Les diplômes nécessaires

Il faut être titulaire d’un diplôme délivré par l’un des cinq centres reconnus par la Fédération Française de Musicothérapie.

Quel est le salaire d’un musicothérapeute ?

Le salaire moyen d’un musicothérapeute est d’environ 2 000 € à 2 500 € brut par mois, mais ce revenu peut être plus élevé pour les musicothérapeutes expérimentés ou ceux travaillant dans des structures privées.

Les différents statuts du musicothérapeute

Un musicothérapeute peut exercer en libéral, en salariat, en tant que vacataire, ou en tant qu’intervenant extérieur.

Débouchés et évolutions de carrière

Les musicothérapeutes peuvent travailler dans diverses structures publiques ou privées, associatives ou libérales, dans les secteurs de la santé, de l’éducation ou du social. L’accès au monde du travail est facile pour les diplômés, mais les possibilités d’évolution professionnelle sont limitées.

Le musicothérapeute peut également superviser d’autres musicothérapeutes en exercice après avoir travaillé comme vacataire ou chargé de cours dans des formations en musicothérapie.

Les organismes et professionnels qui recrutent des musicothérapeutes sont variés : milieu scolaire, milieu hospitalier, psychologues ou milieu communautaire.

Pourquoi devenir musicothérapeute : avantages et inconvénients

Les avantages du métier de musicothérapeute sont de pouvoir aider les patients à surmonter leurs difficultés psychologiques et psychosociales grâce à la musique. Le métier offre également une grande diversité de débouchés professionnels.

En revanche, le musicothérapeute subit des perspectives d’emploi limitées et une rémunération modeste en début de carrière. Les heures de travail peuvent également être irrégulières et varient selon les clients.

À lire aussi :