Les avantages et le fonctionnement du Livret A

Le nombre de Livrets A détenus par les épargnants s'élevait à près de 56 millions au 31 décembre 2021. Ce livret réglementé est toujours le produit d'épargne le plus apprécié des ménages français. Le Livret A présente des caractéristiques et un mode de fonctionnement précis.

Livret A
© istock

Taux et plafond du Livret A

Pour commencer, le taux et le plafond du Livret A font partie des informations essentielles à connaître sur ce produit d'épargne. En principe, le taux du Livret A est revalorisé deux fois par an, le 1er février et le 1er août. Il est longtemps resté à un niveau très bas.

En effet, il passe à 0,75 % en août 2015, avant de redescendre même à 0,5 % en février 2020. Il est ensuite légèrement revalorisé en février 2022, puisqu'il s'établit à 1 %.

L'inflation aidant, le taux est ensuite doublé, passant à 2 % à partir du 1er août 2022. Le Livret A est également plafonné. Ce plafond a été relevé à 22.950 euros en 2022. Il est plus élevé pour une association, qui peut placer jusqu'à 76.500 euros sur un Livret A.

La fiscalité du Livret A

Il n'y a pas grand-chose à dire sur la fiscalité du Livret A. Pour la bonne et simple raison qu'il n'y en a pas. Il s'agit, en effet, d'un placement exonéré d'impôt sur le revenu. Et il n'est même pas soumis aux prélèvements sociaux. C'est l'un des avantages, et non le moindre, qui explique la popularité persistante du Livret A auprès des Français.

Il faut rappeler que d'autres livrets d'épargne, comme le Livret jeune, ou le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui est un autre produit d'épargne réglementé, bénéficient du même privilège.

A ne pas manquer :  Comment bien préparer sa retraite ?

Qui peut ouvrir un Livret A ?

Tout le monde peut ouvrir un Livret A. En effet, il n'y a pas de condition d'âge. Aussi, les parents ou le représentant légal d'un enfant peuvent ouvrir un Livret à son nom. À l'âge de 16 ans, un adolescent pourra retirer de l'argent de son Livret, à condition que ses parents ou son représentant légal ne s'y opposent pas. À 18 ans, il pourra verser de l'argent et en retirer comme bon lui semble.

Chaque membre de la famille peut posséder son propre livret A. Mais il ne peut y en avoir qu'un par personne. La banque auprès de laquelle vous ouvrez le livret vous demandera certains documents, comme la copie de la carte d'identité et un justificatif de domicile.

Pour un mineur, il faudra aussi fournir une copie du livret de famille. En principe, l'ouverture même d'un Livret A est gratuite. Mais, pour que le compte soit actif, il faut verser une somme minimale, de 10 euros le plus souvent. Elle est parfois plus faible, comme à La Banque Postale, où il suffit de verser une première somme de 1,50 euro sur le livret. Cette offre de La Banque Postale représente une véritable exception.

Quels sont les avantages à souscrire à ce produit d'épargne ?

Un placement très sûr et garanti

Le Livret A est, rappelons-le, un placement réglementé. Autrement dit, les fonds versés sur le livret sont garantis par l'État. Ce qui veut dire que vous ne pouvez pas perdre la plus petite partie du capital placé sur le livret. C'est donc un placement on ne peut plus sûr.

A ne pas manquer :  Combien rapporte un PEL ?

La souplesse des versements

Il peut exister des minimums de versements sur le Livret A, de l'ordre de 10 euros. Mais dans certains établissements, comme à La Banque Postale, les versements sont libres, jusqu'à concurrence du plafond de 22.950 euros.

Des fonds disponibles

Un autre avantage du Livret A, c'est la disponibilité de l'argent placé. En effet, vous pouvez en disposer quand vous le souhaitez. Vous pouvez donc, à tout moment, faire des retraits.

Un placement sans limite de temps et sans frais

La durée de ce produit d'épargne est illimitée. Par ailleurs, comme c'est le cas à La Banque postale, aucun frais n'est prélevé, quand vous faites des versements ou effectuez des retraits par exemple.