Qu’est-ce qu’une épargne de précaution ?

L’épargne de précaution est en fait une réserve d’argent qui vous permet de faire face à des dépenses imprévues. Elle demande quelques efforts, mais elle vous offre une certaine tranquillité d’esprit dans certaines situations. Qu’est-ce que l’épargne de précaution ? Notre réponse !

épargne
© istock

L’épargne de précaution : qu’est-ce que c’est ?

Cette réserve d’argent peut être placée sur un livret, si c’est possible, il est recommandé qu’elle représente l’équivalent de deux à trois mois de salaire. De cette manière en cas d’urgence ou de besoin impérieux, vous en disposez comme vous le souhaitez. Cela peut être différentes obligations telles qu’une réparation sur votre voiture, le remplacement de la chaudière, un dégât des eaux qui vous sera remboursé par la suite, ou même la taxe foncière que vous aviez oublié de budgéter.

Vous pouvez compléter cette épargne disponible tout de suite par une assurance-vie destinée à financer vos projets à long terme.

Les caractéristiques de cette épargne

Une épargne de sécurité

Vous vous constituez un capital qui pourra vous servir dans toutes les situations imprévues.  Il faut que la somme que vous avez mise de côté soit disponible en permanence. Elle sera utilisée généralement pour financer des projets à court terme.

La différence entre l’épargne dite « de projet » et l’épargne de précaution

L’épargne de projet est destinée à des projets au long court et plus important, comme l’achat de votre résidence principale, la préparation à la retraite, une création d’entreprise… On parle alors d’un investissement par objectifs. C’est une épargne sur le long terme, les sommes peuvent être bloquées durant quelques années contre des avantages fiscaux.

Quel montant pour l’épargne de précaution ?

En général, on conseille d’essayer d’épargner l’équivalent de 3 à 6 mois de salaire. Vous ajustez bien évidemment cette somme à votre situation professionnelle. Un fonctionnaire aux revenus assurés et stables épargnera moins qu’un salarié, dont le revenu peut varier.

Le montant ne peut être estimé de manière globale, il faut qu’il vous assure avant tout une certaine tranquillité d’esprit et un niveau qui vous rassure.

Comment choisir son placement ?

L’épargne de précaution doit rester disponible en permanence et elle ne doit pas présenter de risque. Il faut pouvoir faire des virements instantanés sur votre compte bancaire courant.

Le plus simple est d’opter pour un livret réglementé comme le livret A, LDDS ou le livret d’épargne populaire.

Le taux du livret A est minime puisqu’il ne rapporte que 0.50 % par an.

L’épargne de précaution ne rapporte pas d’argent, mais permet de faire face à certaines situations difficiles financièrement.

De ce fait, le rendement n’est pas le seul critère qu’il faut prendre en compte, il est plus important de bien veiller à pouvoir virer l'argent immédiatement sur votre compte en cas de besoin d’urgent. En plaçant cet argent sur un livret d’épargne, vous évitez de le dépenser sans même y faire attention, pendant les soldes notamment. Ces sommes sont enlevées de vos comptes chaque mois, de manière systématique, cela vous permet d’établir votre budget sur de bonnes bases.

À lire aussi : Comment épargner intelligemment ?