La business intelligence et l’analyse de données pour les grandes entreprises

Pour des entreprises soucieuses de se développer et de se démarquer de leurs concurrentes, l'exploitation des données est un enjeu capital. Cette analyse des données est l'objectif principal de ce qu'on appelle aujourd'hui la "Business Intelligence", un concept d'aide à la décision fondé sur l'exploitation rationnelle de ces informations.

Business Intelligence Entreprise
© istock

Les étapes du processus

Comme clairement indiqué sur https://www.next-decision.fr, le site d'un cabinet spécialisé dans la Business Intelligence, cette informatique décisionnelle, comme on l'appelle aussi, est devenue incontournable pour la gestion des entreprises.

Fondé sur l'exploitation quotidienne des données utiles à l'entreprise, le processus de traitement de l'information mis au point par la Business Intelligence se déroule en plusieurs étapes.

La première consiste à collecter les données générées par l'entrprise, relatives au chiffre d'affaires, par exemple à la concurrence ou encore à la clientèle potentielle. Cette collecte suppose d'extraire ces données des sources qui peuvent les produire.

Il convient ensuite de stocker les données. Cette étape consiste à regrouper ces informations dispersées, de telle sorte qu'elles puissent servir à la prise de décision.

Dans un troisième temps, il convient de faciliter la lecture de ces données. L'objectif est d'en faire des instruments directement utiles à la prise de décision, donc facilement exploitables par les personnes chargées de les utiliser. La Business Intelligence met à leur disposition, à cette fin, des outils spécifiques.

La Business Intelligence permet l'exploitation rationnelle et commode des données, qui représente la dernière étape de cette chaîne de traitement de l'information.

Les outils de la Business Intelligence

Outils Business Intelligence
© istock

L'informatique décisionnelle met au point des outils spécifiques, dont le but est d'assurer, à chaque étape, la meilleure utilisation possible des données.

A ne pas manquer :  Comment informer les salariés en cas de vente d’entreprise ?

Une fois ces informations recueillies, elles sont d'abord entreposées dans une base de données spécifique, comme un "data warehouse". Cet "entrepôt de données", comme l'indique son nom anglais, centralise en effet des données destinées à faciliter la prise de décision par l'entreprise.

D'autres outils permettent de restituer l'information de manière claire. C'est notamment le cas des tableaux de bord, qui donnent une visibilité immédiate à ces données.

Les données faisant l'objet d'un classement méthodique, les salariés concernés peuvent obtenir en quelques instants l'information dont ils ont besoin. Ces tableaux de bord sont consultables par le biais de portails d'accès spécifiques. Certains ouvrent également sur des outils de statistiques, qui présentent également une grande utilité.

L'exploitation des données s'appuie aussi sur des outils encore plus élaborés. En effet, ces "cubes" présentent l'information sous une forme multidimensionnelle. Grâce à ces informations croisées, le responsable peut prendre en compte tous les aspects d'une question avant de prendre une décision.

Enfin, les outils de "data mining", ou "exploration de données" en français, transforment également les données extraites en informations utiles à la prise de décision.

Informatique décisionnelle : quels avantages pour les entreprises ?

La Business Intelligence comporte de nombreux avantages pour les grandes et moyennes entreprises. En effet, elle permet d'établir des corrélations entre tel et tel fait et donne des éléments pour comprendre certaines évolutions et anticiper les grandes tendances.

Autant d'indications, parmi d'autres, qui accélèrent la prise de décision. En effet, il n'est plus nécessaire de perdre un temps infini à rassembler des informations qui ont non seulement été regroupées mais dont on a déjà tiré certains enseignements.

A ne pas manquer :  Formalités de création d'une entreprise : combien ça coûte ?

Ainsi, les salariés peuvent davantage se consacrer à leurs autres tâches. En ce sens, l'informatique décisionnelle est un instrument privilégié d'amélioration de la productivité.

Fondées sur des informations fiables et présentées de manière rationnelle et méthodique, les décisions prises sont plus judicieuses.

En croisant les informations en provenance des diverses parties de l'entreprise, la Business Intelligence permet de mieux identifier les éventuels dysfonctionnements et d'y porter remède.

Par ailleurs, les données fournies sur les relations avec la clientèle représentent des outils à partir desquels on peut mettre en place, par exemple, une stratégie de marketing plus efficace.