Peut-on envisager une carrière dans les métiers de la VR et de la RA ?

Même si la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (RA) sont assez récentes, elles sont suffisamment matures, et disposent surtout d’un tel potentiel, qu’on trouve déjà des métiers et des spécialisations pour ces technologies. En effet, pour créer une application, une vidéo ou même un jeu VR ou RA, il faut de nombreux professionnels. Voici donc quelques métiers qui ont forcément un long avenir devant eux.

Les métiers du design

Si les graphistes et les designers pour les jeux vidéos ou les applications 2D sont légions, les experts ayant des capacités pertinentes pour la réalité virtuelle sont beaucoup moins nombreux. En effet, créer un mode virtuel en VR est totalement différent, les possibilités ne sont pas les mêmes et les limites sont bien plus vastes. Il faut donc pouvoir appréhender au mieux les capacités uniques de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée.

C’est un domaine relativement neuf, et il est donc nécessaire d’avoir beaucoup d’imagination et un peu d’instinct, afin de mieux apprécier les envies et les besoins des différents utilisateurs. Un vrai métier d’avenir pour des artistes et des passionnés de nouvelles technologies. Un bon designer est réellement le point de départ d’un bon projet de VR. Il faut être inventif, imaginatif et prévoir avant les autres ce qui marchera ou ce qui ne marchera pas pour plaire à un maximum d’utilisateurs ou de joueurs.

La programmation

Bien sûr le programmateur a son mot à dire, et là encore les différences de programmations entre les applications basiques et les applications VR ou RA sont nombreuses. C’est lui qui va donner vie au monde imaginé par le designer, et c’est donc probablement le centre du projet de la création d’un espace virtuel.

Programmateur en VR comporte une contrainte principale, celle de l’optimisation. En effet, une application ou un jeu VR consomme bien plus de ressources. Faire les plus beaux codes pour le virtuels sera un atout, mais faire les plus beaux codes optimisés sera une nécessité. Il faudra donc être assez expérimenté pour finir par devenir un très bon programmateur VR.

Les sculpteurs 3D

La réalité virtuelle fait déjà appel à de nombreux professionnels et dessinateurs 3D. C’est un point clé de la VR puisqu’un mauvais travail provoque du "motion sickness", ce qui rend une application peu immersive voire même désagréable à utiliser. Une table trop grande par rapport au reste du décor, un visage déformé de profil, des mains disproportionnées, etc, vont déranger l’utilisateur. Il faut donc dessiner des modèles 3D avec des formes et des tailles qui ne vont pas agresser le cerveau humain. Ce doit être aussi précis que possible.

Les graphistes

Après que le sculpteur 3D ait conçu ses modèles, le graphiste va ajouter de la couleur et de la matière aux créations. Là encore, il faut chercher à bluffer le cerveau humain. Un bon graphiste ne doit surtout pas déstabiliser un utilisateur, au contraire, il doit lui permettre de se sentir aussi bien que possible dans le monde virtuel qui l’entoure.

Le but du jeu est donc de chercher à reproduire la réalité pour que lorsque le joueur porte son casque sur la tête, il ait l’impression d’être dans un monde aussi réel que possible. Tous les défauts trop visibles vont gâcher l’immersion, et c’est évidemment cette immersion qui doit être respectée au maximum.

L’architecture et l’immobilier

Les cabinets d’architecte auront de plus en plus besoin de personne pouvant construire virtuelle les futures habitations. Cela va permettre d’éviter de nombreuses fautes de goût, d’adapter facilement les projets à l’environnement, et surtout de vendre les projets à des investisseurs qui craqueront d’abord pour le domaine virtuel avant de le faire bâtir réellement.

Les clients pourront se projeter bien plus facilement, et c’est aussi le cas pour l’immobilier. Les meilleures agences ont déjà des designers qui redessinent les espaces en retirant des murs, en ajoutant du mobilier, des ouvertures ou des sols différents. Cela donne la possibilité aux futurs acquéreurs de comprendre rapidement les possibilités d’une habitation et de chiffrer le total des travaux.

Les médias et le journalisme

Les films à 360° font déjà leur apparition. Les techniques de réalisation sont différentes et là encore il faudra probablement former des réalisateurs mais aussi des cameramen. Pour l’instant, on ne trouve pas énormément de boites de production pour la vidéo en VR, où seul le monde du porno est vraiment en pleine évolution grâce à la réalité virtuelle.

Bien évidemment, les nouvelles technologies ont forcément besoin d’être démocratisées. Les amateurs du genre auront besoin de renseignement précis et objectifs, et ce sera le rôle du journaliste que d’apporter un maximum d’informations sur les nouveautés et les évolutions que ce soit pour les utilisateurs lambda ou les professionnels.

La formation et la présentation

On voit déjà apparaître des compagnies qui créé des applications pour la formation. Cela existe déjà pour la médecine ou encore le pilotage d’engin de chantier. On peut également former les gens à l’utilisation de la réalité virtuelle. Bref, on devrait voir prochainement des espaces de formation se créer, aussi bien pour appréhender la réalité virtuelle, mais également pour s’aguerrir à de nombreux métiers virtuellement avant de vraiment manipuler du véritable matériel, parfois coûteux pour se former.

Tout comme pour l’immobilier, la réalité virtuelle peut permettre des présentations. On peut par exemple penser à de la publicité pour des agences de voyages ou de parcs d’attractions, mais aussi à des concessionnaires autos qui vous permettre de découvrir différents intérieurs de voiture. En quelques secondes on change la couleur des sièges, les équipements, et le client à l’impression d’être dans la voiture et peut ainsi choisir selon ses envies.

La location

Un secteur qui explose déjà, le secteur de la location. En effet, les casques de réalité virtuelle les plus performants coûtent très cher et nécessitent un ordinateur puissant. Des entreprises peuvent louer le matériel pour une ou plusieurs journées. C’est notamment de plus en plus utilisé lors de journée portes ouvertes dans différentes entreprises, ou même lors de mariage afin de faire une animation supplémentaire.

En conclusion

La réalité virtuelle et la réalité augmentée ont vraiment un potentiel énorme, et de nombreux métiers vont se développer autour de ces technologies. C’est donc un secteur d’activité que l’on peut sans problème privilégier, et pour certains je suis sûr que ce sera un bon moyen de mêler travail et plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.