Voyage à l’étranger : est-on couvert par l’assurance auto ?

Vous allez partir à l’étranger avec votre voiture et vous vous demandez si vous serez bien assuré ? Sachez qu’en principe, vous êtes couvert par votre assurance auto ! Il est cependant plus prudent de demander à votre assureur si c’est bien le cas, car votre contrat peut comporter certaines restrictions.

Conduire A L Etranger Assurance
© istock

Il est possible en effet que votre assurance auto classique ne fonctionne pas dans certains pays ou qu’elle soit limitée à la garantie responsabilité civile obligatoire. Il faut également savoir que la situation et les garanties peuvent être différentes si vous voyagez à l’intérieur de l’Europe ou hors d’Europe.

La liste des pays qui sont généralement couverts par votre assurance

Sur votre carte verte d’assurance, vous avez accès à une liste de pays, celle-ci est écrite en tous petits caractères et peut nous échapper parfois. Elle correspond en fait aux pays avec lesquels la France a conclu un accord. Tant que vous voyagez dans les pays concernés, vous êtes généralement couvert par votre assurance. Ce sont en fait les 28 États membres de l’Espace économique européen (EEE) :

  • Allemagne
  • Andorre
  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Irlande
  • Islande
  • Italie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • République tchèque
  • Roumanie
  • Royaume uni
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Suède
  • Norvège
  • Liechtenstein
  • Suisse
  • Serbie

Dans ces différents pays, votre assurance automobile est valide et votre carte verte n’est pas contrôlée quand vous passez la frontière. Vous devez cependant la conserver sur vous au cas où vous feriez l’objet d’un contrôle de police ou si vous aviez un accident.

Les pays qui présentent une situation différente

Dans certains pays, la situation peut être différente, c’est le cas par exemple de l’Albanie, de la Biélorussie, de la Bosnie-Herzégovine, de la République islamique d’Iran, d’Israël, de la Moldavie, de la Russie, de Monténégro, de l’ex Macédoine, du Maroc, de l’Ukraine, de la Turquie ou de la Tunisie. Votre assurance vous couvre, mais la carte verte vous est demandée à la frontière.

A ne pas manquer :  Assurance vie & maturation : à la découverte d’une éthique

Attention : les lettres qui identifient le pays de destination ne doivent pas être barrées sur votre carte verte. Si c’est le cas alors, votre assurance ne fonctionne pas dans ces pays. Il faut bien le vérifier avant de partir, car si c’est le cas, il faut souscrire une assurance frontière. Vous pouvez le faire à partir de la France avant le départ ou sur place avec un assureur local, dès que vous arrivez.

Les vérifications à réaliser avant votre départ

Verifications Avant Depart Assurance Auto
© istock

La validité territoriale de votre contrat d’assurance

Pour savoir si votre assurance est valable, vous consultez votre carte verte ou votre carte internationale d’assurance automobile. Sur ce document figure la liste des pays où votre assurance est valable. Si le nom du pays est barré, votre assurance ne sera pas valide dans le pays concerné. Si vous voulez vous rendre dans un pays où votre assurance ne marche pas, contactez votre assurance.

Quels sont les risques couverts à l’étranger ?

Les risques couverts à l’étranger dépendent des garanties que vous avez souscrites. En fait rien ne change dans la couverture de votre assurance par rapport à celle dont vous bénéficiez en France. Si vous êtes couvert aux tiers donc pour la responsabilité civile, vous n’êtes garanti que pour les dommages causés aux tiers. Si vous avez opté pour une formule « tous risques », l’application peut être limitée selon les pays dans lesquels vous vous rendez.

N’hésitez pas à vérifier les garanties auprès de votre assureur.

Vous devez alors vérifier si, en cas d’accident ou de vol, l’assurance prend en charge les frais suivants :

  • Les frais de remorquage du véhicule.
  • Les frais d’hébergement durant les réparations.
  • Les frais de rapatriement des passagers ou du véhicule.
  • Le règlement d’un chauffeur pour vous rapatrier ainsi que votre voiture.
A ne pas manquer :  Refus d'assurance auto : que faire ?

Les documents nécessaires

Le certificat et l’attestation d’assurance prouvent que vous êtes bien assuré pour votre véhicule. L’attestation d’assurance ou carte verte comprend les informations concernant votre assurance et vous-même. Il figure également la liste des pays que couvre votre assurance. Il faut savoir que la présentation de ces documents n’est pas obligatoire aux frontières des États membres de l’Espace économique européen.

Vous en avez besoin en revanche en cas d’accident. Il faut également être en possession d’un constat européen ou d’un constat à l’amiable.

Notre conseil : notez les coordonnées de votre assureur avant de partir, cela peut être utile en cas d’accident. C‘est une précaution supplémentaire pour le contacter si vous avez un accident.

Il est également possible d’obtenir des constats supplémentaires en contactant votre assureur.

Faites attention : le constat en version numérique sous la forme du e-constat accessible depuis son smartphone ne fonctionne pas si vous êtes à l’étranger quand vous avez un accident. Il faut compléter votre constat de manière très précise. Chaque conducteur impliqué dans l’accident doit avoir un exemplaire parfaitement rempli.

Le constat européen est standardisé, ce qui facilite son remplissage, quelle que soit la langue utilisée.

Bon à savoir : remplissez le constat en notant les informations vous concernant et concernant l’assureur avant de prendre votre voiture.

A lire aussi :