Comment devenir astronaute ?

Un astronaute est un pilote ou le passager d’un engin spatial. Quelles études faut-il faire pour devenir astronaute ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier astronaute.

Astronaute En Combinaison Dans L'espace Qui Tend La Main, N'a Pas Peur Du Vide
© iStock

Qu’est-ce qu’un astronaute ?

Quel est le rôle de l’astronaute ?

Un astronaute, également appelé cosmonaute ou spationaute, voyage dans un engin spatial. Le plus souvent scientifique, il réalise des missions techniques pour le compte des États ou de sociétés privées.

Une grande partie du temps de l’astronaute est consacrée à se préparer à voyager dans l’espace. Il s’agit d’entrainement physique, mais aussi de l’exécution de manœuvres ou de la maintenance d’une fusée ou de la station spatiale.

Il apprend à vivre dans des conditions particulières qui ont un impact sur son hygiène de vie, sa santé et sa nutrition. Mais ce professionnel doit aussi préparer les missions qu’il aura à accomplir en condition : expériences scientifiques, communications, prises de vue.

C’est sur terre qu’il s’entraine aux sorties extravéhiculaires et à la vie en apesanteur. Un astronaute engagé sur une mission doit se préparer au moins une année avant de partir.

Ce spécialiste est aussi un communicant qui fait la promotion de ses missions lors de rencontres publiques.

Le métier d’astronaute est un rêve pour beaucoup d’enfants et de jeunes adultes, mais il y a très peu d’élus. Les places sont très rares et les qualifications exigées sont extrêmement sélectives. L’astronaute est un scientifique de haut niveau, un technicien hors pair, il est polyglotte et possède des qualités physiques et psychologiques exceptionnelles.

Attention : Former un astronaute représente un coût considérable, ils sont donc sélectionnés avec soin.

A ne pas manquer :  Comment devenir testeur QA ?

La promotion 2022 de l’ESA (agence spatiale européenne) comprend cinq astronautes de carrière, 11 astronautes réservistes et un astronaute en situation de handicap. L’agence a choisi parmi 22 500 postulants.

Ces futurs astronautes rejoignent les 7 professionnels du corps des astronautes européens issus de la promotion 2009. Jusqu’en 2030, ce sont les hommes et les femmes de la génération de Thomas Pesquet qui participeront aux missions Artemis pour la lune. Pendant ce temps, la nouvelle promotion fera ses armes et ira surement dans l’ISS, la station spatiale internationale.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir astronaute, il faut être particulièrement brillant dans de nombreux domaines. Ce professionnel dispose d’un solide bagage scientifique et possède des capacités techniques qui lui permettront d’intervenir sur des systèmes mécaniques ou numériques complexes.

L’astronaute parle plusieurs langues dont généralement l’anglais et le russe, voire le chinois. Il lui faut également posséder de remarquables aptitudes physiques et être en parfaite santé. Son état psychique doit être parfaitement stable : il doit résister au stress, être capable de vivre loin de sa famille et en harmonie avec ses coéquipiers.

Comment devenir astronaute ? Études et formations

Où se former pour le métier d’astronaute ?

Les agences spatiales recrutent les astronautes, mais il n’y a pas de formation spécifique. En revanche, il a un certain nombre de critères qu’il faut remplir :

  • être âgé de 27 à 50 ans et être citoyen d’un État membre de l’ESA ;
  • disposer d’un master scientifique en physique, biologie, médecine, mathématiques, informatique, sciences de la Terre ou d’un diplôme d’ingénieur ;
  • parler anglais et justifier de 3 années d’activité professionnelle ;
  • disposer de qualités psychologiques et physiques exceptionnelles.
A ne pas manquer :  Comment devenir hydrobiologiste ?

Les diplômes nécessaires

Comme nous l’avons vu, il faut au moins un diplôme d’ingénieur ou un master pour pouvoir être recruté par l’ESA.

Quel est le salaire d’un astronaute ?

Le revenu d’un astronaute de l’Agence spatiale européenne se situe entre :

  • entre 6 197,55 € et 6 927,94 € net mensuels en début de carrière ;
  • entre 7 647,05 € à 8 464,41 € net mensuels après la formation de base ;
  • entre 8 886,75 € à 9 778,49 € net mensuels après un premier vol dans l’espace.

À savoir : Ces variations dépendent de la situation familiale du professionnel.

Les différents statuts de l’astronaute

Un astronaute de l’ESA a le statut de fonctionnaire.

Débouchés et évolutions de carrière

Participer à une mission spatiale est le but d’une vie pour ce professionnel d’exception. Lorsque ses missions s’achèvent, il pourra continuer à travailler pour une agence spatiale ou dans d’autres secteurs en fonction de sa formation et des compétences acquises.

Claudie Haigneré est devenue ministre déléguée aux affaires européennes, Jean-Loup Chrétien dirige une société spécialisée dans l'imagerie virtuelle et la réalité augmentée.

Pourquoi devenir astronaute : avantages et inconvénients

L’astronaute réalise sans aucun doute un rêve d’enfance. Il vit une expérience hors du commun et travaille avec des scientifiques du monde entier. La rémunération proposée est plus que motivante.

En revanche, il devra faire de nombreux sacrifices et devra notamment s’éloigner de sa famille pendant un long moment. Cette profession reste extrêmement dangereuse, ce qui justifie sa rémunération importante.

À lire aussi :