Comment devenir géologue ?

Le géologue étudie les constituants de la Terre. Quelles études faut-il faire pour devenir géologue ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions spécifiques ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier géologue.

Géologue
© istock

Qu’est-ce qu’un géologue ?

Quel est le rôle du géologue ?

Le géologue cherche à comprendre l’origine, la nature et l’histoire de notre planète. Ce scientifique observe l’écorce terrestre, fait des prélèvements et les analyse. Il peut se baser sur de la roche, des fossiles ou des hydrocarbures. Il peut prêter son attention à de faibles échantillons ou à des gisements importants.

On peut faire appel à lui pour repérer des minerais ou pour anticiper les risques de pollution des sols. Il élabore de nouvelles théories et modélise le développement de la planète. Ce spécialiste s’intéresse à la surface du globe, mais aussi au sous-sol et à la biosphère. Il peut repérer des gisements de pétrole ou étudier les tremblements de terre.

Le savoir-faire du géologue est multiple et il maîtrise différentes disciplines comme la physique, la chimie ou l’informatique. Le chercheur en géologie peut être accompagné par un technicien-géologue qui aura en charge l’exécution des prélèvements. Ce dernier pourra également étudier les roches prélevées, notamment grâce à des procédés chimiques.

L’hydrogéologue est spécialisé dans l’étude des nappes phréatiques, tandis que le pédologue est spécialisé dans l’étude des sols.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le géologue doit être rigoureux et précis. Ce scientifique curieux et doté d’un esprit d’analyse et de synthèse maîtrise l’outil informatique. Il doit également être en bonne condition physique puisqu’il est amené à intervenir sur des terrains difficiles d’accès. Enfin, pour pouvoir communiquer avec d’autres chercheurs étrangers ou pour lire et écrire des articles scientifiques, il doit maîtriser l’anglais.

Comment devenir géologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de géologue ?

Le géologue peut se former à l’université ou dans une grande école. Parmi celles-ci on peut retenir :

  • L’École nationale supérieure du pétrole et des moteurs
  • L’École et observatoire des sciences de la Terre de l’université de Strasbourg
  • L’École nationale supérieure de géologie de l’université de Lorraine
  • L’École nationale supérieure des mines d’Alès de l’Institut Mines-Telecom
  • L’École nationale supérieure des mines de Paris
  • L’École nationale supérieure en environnement, géoressources et ingénierie du développement durable de l’Institut polytechnique de bordeaux
  • L’École polytechnique universitaire de l’université Grenoble Alpes
  • L’École polytechnique universitaire de la Sorbonne
  • L’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg
  • L’Institut polytechnique UniLaSalle

Avant d’intégrer une grande école (sur concours) il faut réaliser deux années de classe préparatoire.

Les diplômes nécessaires

Le géologue peut être technicien avec un BTS de géologie appliquée, un diplôme de niveau bac +2. Il pourra être ingénieur avec un master (mention géoressources, géorisques, géotechnique ou sciences de la Terre et des planètes, environnement) ou avec un diplôme d’ingénieur.

Pour être chercheur ou enseignant-chercheur, il devra avoir un doctorat ou une HDR.

Quel est le salaire d’un géologue ?

Dans le privé les salaires sont élevés et peuvent atteindre 6 000 € brut par mois.

Dans le public, un ATER commence à 1 657,87 € net par mois (avec une prime de 1 228,93 € par an) et pourra percevoir entre 2 100 € brut et 3 800 € brut par mois en étant chargé de recherche ou maître de conférences. Avec une HDR, un professeur des universités ou un directeur de recherche pourra percevoir de 3 234 € à 6 445 € brut par mois.

Les différents statuts du géologue

Le géologue peut être salarié s’il travaille dans le privé ou fonctionnaire s’il travaille dans le public. Quand il est en postdoctorat, il a le statut d’ATER.

Débouchés et évolutions de carrière

Le géologue peut travailler pour des industries pétrolières, pour l’énergie ou pour l’exploitation des réserves d’eau. Il peut également intervenir auprès des agences environnementales afin d’évaluer des risques. Le génie civil fait aussi appel à ses services, notamment pour les travaux d’aménagement du territoire. Mais il peut aussi travailler pour le CNRS ou tout autre établissement public à caractère scientifique et technologique ou pour des bureaux d’études. Les doctorants pourront se consacrer à la recherche et à l’enseignement dans un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP).

Le géologue expérimenté pourra devenir chef de mission ou chef de projet et pourra faire du conseil ou devenir expert. Dans le public, un chargé de recherche pourra devenir directeur de recherche et un maître de conférences pourra devenir professeur des universités.

Pourquoi devenir géologue : avantages et inconvénients

Le géologue a l’avantage d’exercer un métier passionnant qui peut être très bien rémunéré dans le privé.

En revanche, il devra faire des études sélectives avant d’obtenir un poste. Cette profession peut impliquer des déplacements problématiques pour la vie de famille.

À lire aussi :